League Of Legends

Le club coréen Griffin, son ancien head coach Kim « cvMax » Dae-ho et son directeur Cho Gyu-nam viennent d’être condamnés par Riot Korea. Griffin devra payer une amende de 85 000 dollars, tandis que cvMax et Cho sont bannis de manière indéfinie de League of Legends pour malversations et violences envers les joueurs.

cvmax griffin inven
cvMax lors d’une interview avec Inven Global (© Inven)

Enième coup de tonnerre chez les Griffin. Après les accusations de malversations de Cho Gyu-nam et le communiqué de Still8, la maison-mère des Griffin, c’est au tour de Riot Korea de mettre son nez dans le panier de crabes. Notre confrère de Korizon, Kevin Kim, vient de publier un papier révélant les sanctions prises par Riot concernant Griffin, cvMax et Cho.

Cho Gyu-nam a été banni de manière indéfinie de tout ce qui a trait de près ou de loin à League of Legends et Riot Games, incluant la LCK. La sanction intervient après l’affaire de Kanavi, mis au jour notamment par cvMax, que nous avions traité dans notre article récapitulatif.

Kim « cvMax » Dae-ho, l’ancien coach des Griffin et nouvel élément fort des Dragon X, a subi la même sanction que Cho. Selon les informations recueillies par Riot Korea, le coach aurait exercé des violences verbales et physiques sur ses joueurs, dont certains étaient mineurs à l’époque des faits.

Enfin, Griffin a été sanctionné d’une amende de 85 000 dollars par Riot Korea pour avoir été au courant des faits perpétrés par cvMax et Cho et n’avoir rien fait. Riot Korea a également indiqué que si des éléments similaires étaient répétés chez l’organisation des Griffin, le club subirait la sanction maximale, à savoir l’expulsion pure et simple de la LCK.

Ces sanctions prendront effet dès le jeudi 21 novembre 2019. Le club coréen Dragon X, qui avait recruté cvMax en début de mois, devra retrouver un head coach pour la saison 2020.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -