Debrief du Tournoi – Djoule’s Café HS #6

12185536_10205047341084416_3273425358509348797_o

Dimanche 25 Octobre, s’est déroulé le sixième tournoi Live de Heartshstone dans notre Café préféré.

Un tournoi avec une affluence timide, et du coup la salle était occupée par les plus mordus de Tours et alentours.

L’équipe CONNECTESPORT était au complet, sur les dents pour reprendre le titre qui leur avait échappé à l’édition d’été.

Toujours au format Conquest en Bo3, ce tournoi en petit comité nous a permis de mettre en place un système de rondes Suisses. Pour ceux qui ne connaîtraient pas, une victoire rapporte des points, une défaite aucun, et à chaque ronde vous jouez contre quelqu’un qui a le même nombre de points (autant que faire se peut).

Ce système fait que tous les joueurs jouent toutes les rondes, et nous avons gardé les 4 meilleurs pour les playoffs.

Parmi les joueurs présents, une sacré nouveauté, le tavernier Djoule, prêt à montrer à ses clients que Paladin secret est un vrai deck de gentleman, que Mage Tempo rime avec RNG à gogo et surtout, que les vrais Warriors jouent Aggro.

Un Bounty sur la tête du taulier fut donc annoncé pour punir toutes ses vilaines manières, à chaque fois que notre hôte perdra, il offrira un Milk Shake de la victoire.

 

Les Rondes:

 

Quelques matchs marquants:

Dés la ronde 1, COES lave son linge sale en famille et Morrison rosse Vazaha 2-0, pendant que Djoule topdeck [Adversaire mystérieux] tour 6 au nez d’une Zewag dépitée.

Les joueurs sont biens lancés et la ronde 2 ne compte pratiquement que des jeux blancs. Morrison rencontre encore un pote mais cette fois c’est Dorgendark qui fait subir 2-0 à son collègue. La seule rencontre à trois manches fut celle de Quidamking vs Kan, et sur les matchs marathons c’est souvent Quidam qui brille, habitué à pousser son guerrier à la fatigue sans le moindre remord.

Lire aussi :  Felkeine est le vainqueur du Masters Tour Séoul !

Ronde 3, Kan enlève tout espoir de phases finales à Vazaha en lui infligeant sa troisième défaite, dans l’allégresse bruyante qui fait le personnage. Dorgendark se prend une trés délicate [Communion astrale] tour UN. Installée face à face, Luciell et Zewag nous offre le premier match féminin du tournoi et c’est Luciell qui validera ses deux classes avant sa cadette.

La ronde 4 dévoile un Dorgendark qui ne lache rien et qui passe à 4 victoires face à Kloped. Blckoq et Krowz qui sont venus et ont testé ensemble finissent par se rencontrer et c’est Krowz de St-Cyr qui l’emporte 2-1.

La ronde 5 sera la ronde couperet pour tous les joueurs à 3 victoires et on obtient:

1er Dorgendark
2è Krowz
3è Morrison
4è Kloped (seul joueur à trois défaites à accrocher les phases finales)

 Les Playoffs:

 

Des demi-finales expéditives avec un double 2-0, Kloped et Krowz envoient les deux joueurs COES, Morrison et Dorgendark s’affronter pour la petite finale.

La Finale:

pour le Bo5, on retrouve le détenteur du titre Kloped, venu avec tout son crew face au petit nouveau Krowz.

Manche 1

Kloped joue paladin secret et l’emporte contre le hunter Mid-range Beasts de Krowz.

Lire aussi :  Felkeine est le vainqueur du Masters Tour Séoul !

Manche 2

Krowz choisit de changer de jeu et opte pour mage Tempo, contre le Hunter “face” de son adversaire, une main mulliganée dans deux cartes à 6+ cristaux suivies de Dr Boom à la pioche et la game est réglée sans être jouée, mettant Kloped à 2-0.

Manche 3

Krowz conserve Jaina Portvaillant et sa horde de [Attise-flammes] et c’est druide, que Kloped lui oppose. Mage validé pour Krowz qui ne veut rien lâcher de cette finale si mal partie.

Manche 4

Encore un film d’horreur pour Krowz, qui refait une sortie catastrophique face à la déroulade version Rolls-Royce de Kloped. Druide l’emporte face à Hunter Beasts et Kloped gagne 3-1.

Doublé de Kloped !

Deuxième participation et deuxième victoire du Castellroussin, récemment arrivé sur Tours.

Un joueur qui à pour ce tournoi comme pour le précédent, opté pour une solution de “contre”, toutes ses classes principales avaient une variante montée pour battre un jeu connu pour être un match-up défavorable.

Il brouille ainsi les cartes en mettant pas mal d’inconnues dans un métagame assez en place, déstabilisant d’autant plus les joueurs très attachés à leur statistiques immuables.

_Un bon exemple pour illustrer sa façon d’envisager un deck “Counter”

Hunter Anti-Druide

2x [Tisseuse]

2x [Piège givrant]

1x [Tir de précision]

2x [Tir réflexe]

2x [Chouette bec-de-fer]

2x [Rampante hantée]

2x [Savant fou]

2x [Arc cornedaigle]

2x [Compagnon animal]

1x [Lâcher les chiens]

2x [Ordre de tuer]

1x [Roi Mukla] “Ouais mon pote !”

2x [Déchiqueteur piloté]

2x [Maître-chien]

1x [Horreb]

En savoir plus sur l'auteur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.