Non classé

Interrogé par Inven Global, un ancien employé de Blizzard du service Heroes of the Storm revient sur les coulisses de l’annonce de la fin de la compétition officielle de HotS, le Heroes Global Championship. Cette annonce a non seulement réduit à néant les espoirs de beaucoup d’équipes, mais a aussi bouleversé plusieurs centaines de salariés travaillant sur HotS.

HGC

La nuit du 13 décembre 2018 fut terrible pour les fans de Heroes of the Storm. En effet, Blizzard avait fait un communiqué glaçant, faisant état de deux décisions fatales sur le futur de son MOBA. L’une de ses déclarations fut la fin de sa scène compétitive. L’arrêt de son circuit compétitif a entraîné un arrêt du financement des équipes professionnelles de la part de Blizzard. Conséquence, la fermeture de beaucoup d’équipes HotS. Ainsi que la retraite forcée de beaucoup de joueurs professionnels.

Quant à la deuxième annonce, une bonne partie de l’effectif travaillant sur HotS a été transférée dans d’autres équipes de développement ou renvoyée. Le média esport, Inven Global, a publié un article rassemblant des témoignages d’anciens employés du service esport du MOBA. Ces anciens salariés de Blizzard ont révélé en tout anonymat ce qui se passait dans les coulisses de la société.

Levons le voile !

Selon les aveux des anciens employés de Blizzard, il semblerait qu’il y ait eu un grave manque de communication entre les différents départements de la société. En réalité, il semblerait que, mise à part la direction, ni les responsables de la section esport, ni les services des relations publiques, ni les développeurs de Heroes of the Storm n’ont été mis au courant sur le futur du jeu. Et même si le budget suscitait des inquiétudes, tout le monde pensait que la ligue continuerait probablement encore une année avant de voir son budget réduit en 2020.

D’après les témoignages, les joueurs, structures et salariés n’ont été prévenus par mail que très peu de temps avant, et même les personnes directement impliquées dans le produit n’étaient pas au courant avant le jour de la nouvelle, soit la nuit où le président de Blizzard, J. Allen Brack, a adressé le communiqué à la communauté. La décision de mettre fin à Heroes Global Championship (HGC) et de réduire l’équipe de développement HotS sur tous les fronts a été prise par les dirigeants.

En définitive, sans filtre et sans censure, Inven Global a dévoilé aux yeux du monde les aveux des témoins, ou plutôt des victimes de Blizzard. Des centaines de joueurs professionnels, de membres de staff et d’employés se sont retrouvés sans emploi du jour au lendemain

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -