Esport

Le créateur et fondateur de Agence Y, Étienne Cadoux mise sur l’essor de l’esport en créant la société Ding Esports. Cette startup a pour vocation d’ouvrir le plus grand réseau de studio WebTV polyvalent dédié à l’esport en France.

Ding-esport-startup

L’esport draine toujours plus de joueurs et spectateurs dans le monde, se rapprochant même du sport traditionnel. Comme le sport, ces e-athlètes sont reconnus en tant que professionnels. Un statut que le gouvernement français a mis en place récemment, via les premiers contrats de travail dédiés à l’esport. C’est par ces faits que l’entrepreneur Étienne Cadoux a eu l’idée de promouvoir l’esport en France. Pour réaliser un tel projet, il faut un espace dédié et présent dans tout l’hexagone, d’où la création de Ding Esports.

Le début de l’aventure Ding Esports

Avant de se lancer dans l’esport, le jeune Rouennais Étienne Cadoux était seulement le dirigeant de l’Agence Y, une agence de communication spécialisée dans le digital et l’audiovisuel, situé à Rouen. Mais pour pouvoir réussir une telle reconversion, il faut en plus d’être passionné et déterminé, de gros moyens.

Or, c’est en octobre 2017 que la société Now Coworking, spécialisée dans l’aménagement d’espace de coworking (un espace de travail collaboratif), mêlant travail et convivialité, a lancé un appel à projets, nommé « Now Academy« . Cet appel à projets célèbre l’ouverture de l’espace Now Coworking Lille et avait pour but de mettre à l’honneur l’entrepreneur ayant l’idée la plus innovante. L’heureux élu bénéficierait d’un espace de 55m² au Palais de la Bourse de Lille. De plus, Now Coworking prendrait en charge le loyer pendant 1 an. C’est pour cette opportunité qu’Étienne Cadoux a candidaté.

Le résultat parait évident, c’est bien le projet Ding Esports qui a remporté le Now Academy. Il a hérité de 55m² de bureaux en plein cœur de Lille. C’est à partir de ce moment là que l’aventure a réellement commencé.

Le projet Ding

Comme nous vous l’avions précisé dans l’introduction, le projet Ding à pour but d’ouvrir le plus grand réseau de studio WebTV polyvalent dédié à l’esport en France. En d’autres termes, Ding Esports est un lieu qui proposera – dans un premier temps – de promouvoir l’esport.

D’ailleurs, Étienne Cadoux explique bien que sa société a pour but de faire découvrir et vulgariser l’esport. Mais Ding n’est pas qu’un simple média faisant découvrir l’esport aux néophytes, c’est aussi un espace pour les amateurs et professionnels de l’esport. Ding Esports intégrera en priorité un espace WebTV, disponible en location pour les coworkers et entreprises, puis plus tard d’autres installations pour le gaming.

Un lancement rapide, mais bien encadré

Bien qu’Étienne Cadoux soit polyvalent dans le domaine de la communication, pour maintenir au mieux un tel projet, il se doit d’être accompagné par des personnes du milieu esportif. C’est chose faite avec le recrutement du premier membre Ding Esports,  Mure « Absy » Alexandre, en tant que Directeur esport. Ce dernier est le fondateur d’Acteurs eSport France, un groupe réunissant tous les acteurs de l’esport francophone, et est l’ancien responsable grand compte chez La Source. Ainsi qu’un ancien joueur et coach professionnel de Starcraft 2 (Top 30 Grand Master), « Yumii« . Celui-ci intervient en tant qu’alternant, pour apporter des conseils et son expérience, notamment sur les futurs projets de la société.

Bien entendu, Ding Esports fera le nécessaire pour collaborer avec l’ensemble des acteurs esportifs de la métropole lilloise. Après un lancement officiel prévu en juin à Lille, Ding devrait se développer un peu partout en France, puis dans le temps, à l’international.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -