League Of Legends

Abordons désormais la dernière équipe participant aux phases de groupe du Play-in du MSI 2018, Dire Wolves. En remportant l’OPL , ils confirment leur bonne série de l’année passée.

Dire Wolves bannerCrédit : Riot Games

Placés mais jamais gagnant

L’histoire de Dire Wolves commence en 2014 avec leur première participation à l’ancêtre de l’OPL. Ils échouent alors en demi-finale laissant présager le meilleur pour la suite. Au Spring Split 2015, ils vont confirmer qu’il faut compter sur eux avec une deuxième place. Malgré une défaite sèche 3-0 contre Chiefs, ils ont réalisé une bonne saison et partent parmi les favoris pour la saison suivante.

Malheureusement pour eux, ils ne vont jamais réussir à concrétiser cela. S’ils finissent bien placés à tous les splits auxquels ils ont participé, ils buteront toujours dans les matchs qui comptent. Ainsi, au Summer Split 2015, ils perdront en demi-finale. Durant les deux splits de 2016, ils échoueront au même stade de la compétition. Après deux ans, ils n’auront jamais réussi à franchir le dernier pas.

Dire Wolves 2016Crédit : Riot Games

Enfin la délivrance

Comme chaque année, Dire Wolves la commence en tant que grand outsider au titre. Mais cette année 2017, à la différence des autres, fut enfin la bonne ! Goûtant enfin au succès, ils vont avoir une faim de loup et ne laisseront que les miettes à leurs adversaires. Ils vont remporter les deux saisons régulières ainsi que les deux titres.

De plus, s’ils n’arrivent pas à passer les phases de poules des Play-in tant des Worlds que du MSI, ils goûteront à leurs premières expériences internationales. Dès lors, nul doute que le souhait des Dire Wolves pour 2018 était de continuer à dominer l’Océanie pour avoir la chance de goûter à nouveau au MSI.

dire wolvesCrédit : Dire Wolves

Un Spring Split sur le même élan que 2017

Ce Spring Split 2018, Dire Wolves l’a entamé comme ils ont fini 2017. Ils ont littéralement dominé la saison régulière en finissant premiers avec un score de 10-0. Grâce à cela, ils accédèrent donc directement à la finale de l’OPL en tant qu’ultimes favoris pour la remporter. Là, ils affrontèrent de nouveau les Chiefs désormais deuxième meilleure équipe.

La finale fut bien plus serrée que ce qui était prévu sur le papier. On a même cru que finalement les Dire Wolves allaient retomber dans leur travers et perdre les games qui comptent. En effet, ce sont les Chiefs qui ont le mieux entamé le Bo en menant 2-0 et obligeant ainsi Dire Wolves à l’exploit. Cet exploit, ils vont le réaliser et arracheront donc le titre ainsi que le ticket au MSI 2018.

Crédit d’image à la une : Riot Games

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -