Dota 2

En sortant vainqueur in-extremis du qualifier européen pour The International 10, OG a remporté son ticket pour défendre son double titre de champion du monde.

(© OG)

A la traîne aux points du circuit compétitif de la saison 2020/2021, OG a dû disputer la phase qualificative européenne, dernière chance de participer à The International 10, les championnats du monde de Dota 2.

La championne du monde en titre était en lice avec de sérieux concurrents, dont les vice-champions du monde de Team Nigma (les joueurs de Team Liquid qui avaient décidé de partir de leur côté), ou des adversaires de poids comme Team Liquid ou Tundra Esports.

Qualifiée dans le winner bracket, l’équipe s’est assurée deux victoires décisives contre Vikin.gg et Team Nigma. En finale du winner bracket, elle échoue contre Tundra Esports, qui les envoie en loser. Ils affrontent et gagnent de nouveau contre Nigma, qui sortaient pourtant victorieux d’un match difficile contre leur ancienne écurie Team Liquid.

En grande finale, OG arrache une victoire 3-2, après deux balles de matchs consécutives à l’avantage des Tundra. Deux ans après leur sacre, OG disputera bel et bien la dixième édition de The International.

OG est rentrée dans l’histoire en 2019, en devenant la première équipe professionnelle de Dota 2 à remporter par deux fois les championnats du monde – d’affilée qui plus est !

Depuis, l’équipe a perdu deux de ses champions, Anathan « ana » Pham et Jesse « JerAx » Vainikka, qui ont décidé de prendre leur retraite.

Martin « Saksa » Sazdov, passé par NiP, et Syed Sumail « SumaiL » Hassan, un ancien des Evil Geniuses, ont renforcé l’équipe en 2020 et 2021. Sébastien « Ceb » Debs a lui aussi effectué son retour dans l’équipe en 2020, après avoir participé à l’encadrement du roster CS:GO d’OG.

Comme dit l’adage, « jamais deux sans trois ! » En parvenant à se qualifier à The International 10, OG a l’occasion de défendre son titre, mais surtout de pouvoir enchaîner sur un potentiel troisième sacre. Coup d’envoi le 7 octobre 2021 à Bucarest.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -