Counter Strike

Team Vitality joue aujourd’hui son premier match de la DreamHack Masters face à Natus Vincere. Placée dans un groupe difficile avec ENCE, NiP et NaVi, l’équipe à l’abeille devra montrer le meilleur d’elle-même si elle souhaite atteindre le winner bracket des playoffs.

Team-Vitality-CS-Summit-4
apEX a repris le lead des Vitality suite au départ d’ALEX (© HLTV)

Si G2 Esports a réussi à se positionner en première place de son groupe – avec une victoire face à une équipe d’Astralis amputée de son capitaine – notre deuxième équipe française doit elle aussi passer le rituel du feu cette semaine.

Team Vitality a hérité d’un groupe un peu plus corsé que celui de G2 et devra triompher aujourd’hui de Natus Vincere (2e meilleure équipe du monde selon le classement d’HLTV).

Une qualification presque assurée mais une première place à aller chercher

Ils recroiseront une nouvelle fois la route des Ninjas in Pyjamas, et on vous avait déjà expliqué à quel point les rencontres entre ces deux-là pouvaient être éreintantes pour les joueurs et pour les fans. L’avantage est pour l’instant à Vitality (4 victoires pour 3 défaites en un an de compétition), qui a dernièrement gagné dans la douleur face aux NiP (19-16, 15-19, 19-17) lors de l’ESL One Road to Rio.

Les finlandais d’ENCE sont très certainement les moins en forme du groupe. Pourtant, l’équipe nous avait habitué à d’excellente performances lors des trois premiers quarts de l’année 2019. Un titre de vice-champions des IEM Katowice 2019 et de bons résultats en BLAST Pro Series (dont une victoire totale lors de l’édition de Madrid face à Astralis) les avaient placés comme de sérieux adversaires.

Mais depuis septembre, l’équipe n’a pas réussi à récupérer son niveau. En avril dernier, elle a recruté Elias « Jamppi » Olkkonen, créant par la même occasion un roster de six joueurs. Un pari qui a lui aussi été fait par Astralis. ENCE est classée 29e du classement général des équipes professionnelles de CS, et Team Vitality a nettement l’avantage si l’on jette un oeil aux résultats des rencontres entre les deux teams.

Depuis la formation de l’équipe CS:GO de Team Vitality, elles se sont rencontrées lors de dix BO, dont sept ont été remportés par l’équipe de l’abeille. La dernière rencontre face à ENCE s’est malheureusement soldée par une défaite cinglante (16-9 ; 16-6).

L’équipe menée par apEX devra se surpasser cette semaine pour espérer accrocher la première place de son groupe. Elle devra terminer au minimum troisième si elle souhaite continuer la compétition de la DreamHack Masters, une dernière place étant éliminatoire.

Elle affronte aujourd’hui Natus Vincere à 14h, et Vitality a soif de revanche – leur dernière rencontre s’est soldée par une défaite 2-0 en finale du loser bracket du BLAST Premier. Ce sera d’ailleurs une belle occasion de voir le duel entre ZywoO, élu meilleur joueur du monde par HLTV, et S1mple, bon deuxième.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -