DreamHack Showdown – La compétition 100% féminine avec 100 000 dollars de cashprize

DreamHack, l’une des plus grandes entités organisatrices de compétitions esportives, a annoncé le 21 mai dernier la tenue de la DreamHack Showdown, une compétition non-mixte exclusivement féminine avec un cashprize de 100 000 dollars, qui se déroulera lors de la DreamHack Valencia du 5 au 7 juillet 2019.

dreamhack showdown informations

La scène esportive de CS:GO démontre une nouvelle fois son avancée sur les questions relatives à la mixité dans l’esport. L’Intel Challenge est connue pour être l’une des plus importantes compétitions féminines sur Counter Strike. L’initiative avant-gardiste, débutée en 2015, est le fruit des réflexions et actions conjuguées de l’ESL, d’Intel et d’AnyKey. Cette décision a pour objectif de promouvoir et d’encourager la mixité dans l’esport.

Suivant les pas prometteurs de l’ESL, DreamHack vient d’annoncer la tenue d’une compétition exclusivement féminine lors de la DreamHack Valencia.

La DreamHack ShowDown accueillera 8 équipes dont deux invitées – Team Dignitas, grandes gagnantes des Intel Challenge 2018 et 2019 et Besiktas Esports. Les six autres équipes passeront par des qualifiers (Europe, Amérique du Nord et Asie).

Ces qualifiers se dérouleront les 1er et 2 juin pour l’Asie et les 8 et 9 juin pour les NA et l’EU. Après ces dates, nous connaîtrons les 8 teams qui s’opposeront lors de la DreamHack Showdown.

Les compétitions non-mixtes sont une chance inouïe pour les joueuses et on ne peut que vous conseiller cet excellent thread de Nicolas Besombes, chercheur en sciences sociales et vice-président de France Esports, pour vous en assurer.

L’annonce a fait réagir – les hommes en fer de lance – certains considérant que cela nuirait aux objectifs de mixité de l’esport et/ou que le cahsprize était trop élevé compte tenu du niveau des joueuses. Il est toujours intéressant de constater que les tournois en non-mixité n’émeuvent que lorsqu’ils concernent la gente féminine. Il est rare d’entendre ce genre de propos pour les compétitions dites mixtes où les femmes sont malheureusement absentes. Hommes et femmes doivent se réjouir collectivement de l’existence de compétitions non-mixtes pour les joueuses, pour toutes les raisons qu’a évoqué le vice-président de France Esports dans son thread.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur en chef

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.