Hearthstone
[nextpage title= »Chinoize, Vainqueur de la DreamHack Tours »]

Durant cette DreamHack Tours, les matchs se déroulaient en BO5 Conquest avec 1 ban (Format standard). Ce format demande donc 4 decklists à chaque joueur : 1 banni avant le début de la rencontre et 3 listes avec lesquelles le joueur devra remporter une manche. On a assisté au retour du Chaman dans presque toutes les compos et un renouveau du Paladin qui joue désormais un type contrôle extrêmement lategame. Le Guerrier s’est régulièrement fait bannir, que ce soit dans sa version Contrôle comme dans sa version Tempo. Enfin, le Démoniste n’est pas en reste et ne compte pas abandonner l’archétype Zoo de sitôt.

DreamHack Tours

Regardons maintenant les choix effectués par les 2 finalistes de l’édition 2016 :

1er : Chinoize (team SectorOne)

Le grand vainqueur de cette DreamHack s’est véritablement démarqué en ne concédant aucun de ses 15 BO5 en phase qualificative ! Cette victoire en finale 3 manches à 0 apparaît comme méritée tant le jeune joueur belge a survolé la compétition. Il explique qu’il s’est préparé depuis la sortie de l’extension et a hésité sur sa lineup jusqu’au dernier jour avant le tournoi. Au delà de son très bon niveau de jeu, ses choix de decklists se détachent de la meta observée pendant la compétition. Afin de comprendre en détail sa stratégie je vous invite à lire cet article rédigé par Chinoize lui-même (en anglais). Il y explique comment il a sélectionné chaque liste et la stratégie de ban/mulligan en fonction des compos adverses. Analysons maintenant ses decklists au regard de ses éclairages :

7-Gul'dan1-Garrosh_Hellscream2-Thrall3-Valeera_Sanguinar
[Puissance accablante] [Voile de mort] [Auspice funeste] [Limon des marais acide] [Protectrice solfurie] [Sinistre colporteur] [Courroux démoniaque] [Trait de l’ombre] [Brann Barbe-de-Bronze] [Chef du gang des diablotins] [Brise-sort] [Défenseur d’Argus] [Drake du Crépuscule] [Flammes infernales] [Ombreflamme] [Tauren contaminé] [Vendeur de rafraîchissements] [Kodo déchaîné] [Leeroy Jenkins] [Manipulateur sans-visage] [Robot de soins corrompu] [Cairne Sabot-de-Sang] [Empereur Thaurissan] [Reno Jackson] [Siphonner l’âme] [Sylvanas Coursevent] [Néant distordu] [Alexstrasza] [N’Zoth le corrompu] [Géant des montagnes]2 [Du sang à l’ichor]

2 [Exécution]

2 [Tourbillon]

2 [Fabricante d’armures]

2 [Hache de guerre embrasée]

2 [Heurtoir]

2 [Rage du combat] [Acolyte de la souffrance]

2 [Berserker écumant]

2 [Goule ravageuse] [Singe féroce]

2 [Brave Sabot-de-Sang] [Fabricante d’armes]

2 [Soldats d’élite kor’kron] [Harrison Jones] [Cairne Sabot-de-Sang] [Malkorok] [Grommash Hurlenfer] [Varian Wrynn]

2 [Arme croque-roc]

2 [Éclair] [Horion de terre] [Écuyère d’Argent]

2 [Sergent grossier] [Sir Finley Mrrgglton]

2 [Trogg des tunnels] [Horion de lave]

2 [Savoir ancestral]

2 [Golem totémique] [Jongleur de flammes]

2 [Sentinelle éternelle] [Totem Langue de feu] [Destruction élémentaire]

2 [Esprit farouche]

2 [Explosion de lave] [Cavalier d’argent]

2 [Sans-visage nimbé de flammes]

2 [Marteau-du-Destin]

2 [Attaque sournoise]

2 [Préparation]

2 [Dissimuler] [Poison mortel]

2 [Sang froid]

2 [Assommer]

2 [Éviscération] [Kriss] [Mage de sang Thalnos] [Attaque d’ombre]

2 [Éventail de couteaux]

2 [Agent du SI:7] [Edwin VanCleef] [Enseignante pourpre]

2 [Pilleur de tombes] [Xaril, l’Esprit empoisonné]

2 [Drake azur] [Leeroy Jenkins]

2 [Commissaire-priseur]

Analyse des decks

Démoniste RenoLock

7-Gul'danAlors que la quasi totalité des joueurs avait sélectionné le Démoniste pour sa version Zoo,  le choix cette version contrôle en a déstabilisé plus d’un. La légendaire [Reno Jackson] est un gros atout qui vous soigne entièrement à la condition de ne posséder que des cartes en 1 exemplaire dans votre deck au moment où vous le jouez. Dans cette liste donc, point de doublon mais le démoniste est clairement celui qui s’en sort le mieux à ce petit jeu, bien aidé par son pouvoir héroïque de pioche. Chaque carte est sélectionnée pour faire de la value et toujours garder l’ascendant. Il y a énormément d’anti-bête, AOE et autres suppressions qui viennent soutenir de solides créatures amenées à rester et handicaper l’adversaire. Pour terminer la partie, le joueur a deux options principales à sa disposition. La première est une combo classique [Leeroy Jenkins] + [Puissance accablante] + [Manipulateur sans-visage]  qui représente un potentiel de 20 points de dégât. Elle est rendue possible grâce à [Empereur Thaurissan] qui doit réduire le coût d’au moins 2 de ces 3 cartes. La seconde option est une nouveauté des plus solides : [N’Zoth le corrompu] et toute sa bande de râle d’agonie qui vient remplir le board en l’espace d’un seul tour.

Guerrier Tempo

1-Garrosh_HellscreamUn concurrent du Guerrier contrôle avec lequel ils se sont partagés une place dans la plupart des compositions. Cette version-là affiche des matchups différents  : favorable contre des contrôle comme le Prêtre mais sensible au Voleur. Le but de cette liste est de sans cesse poser des menaces à gérer tout en éliminant celles de l’adversaire. On retrouve les ressources habituelles du Guerrier midrange/tempo avec des armes (pour trade mais aussi blesser son propre héros), de la pioche avec [Rage du combat] et des effets de tourbillon qui fonctionnent excellemment bien avec les serviteurs [Fabricante d’armures], [Acolyte de la souffrance], [Brave Sabot-de-Sang] et [Berserker écumant]. Le nouveau sort [Du sang à l’ichor] fonctionne aussi bien pour blesser un de vos serviteurs que pour préparer un trade ou une [Exécution]Pour plus de sécurité Chinoize a remplacé un [Acolyte de la souffrance]  par un taunt [Singe féroce]. Cette perte de pioche est compensée par l’ajout inédit de [Harrison Jones] qui sera souvent une mauvaise surprise pour votre adversaire en raison du nombre record de Paladin, Guerrier, Chaman ou même Voleur. Le [Soldats d’élite kor’kron] fait office d’anti-bête ou de grosse charge mais pour ce rôle on dispose toujours du beaucoup plus imposant [Grommash Hurlenfer] ! Deux nouvelles légendaires plus rares dans la méta se taillent la part du lion dans cette liste Tempo. Tout d’abord on a droit à [Varian Wrynn] qui, quoi qu’il poseraconsolidera très bien votre board dans la majorité de situations. Enfin, [Malkorok] se pose à la fois comme un gros serviteur et une source de card advantage grâce à l’arme qu’il apporte. Son aspect aléatoire ne l’a pas du tout empêché d’être joué malgré quelques [Lame maudite] invoquées durant le compétition.

 

Chaman Aggro

2-ThrallCette liste ressemble fortement à celle jouée par Mickey ainsi que la plupart des joueurs du tournoi. Toutefois, cette liste est un peu moins all-in car plutôt qu’un [Leeroy Jenkins], il a choisi une puissante AOE avec [Destruction élémentaire]. Dans les petites différences on trouve 2 [Sentinelle éternelle] pour 1 seul [Horion de lave]. Le Chaman a largement pu démontrer sa puissance retrouvée et s’est imposé sans conteste comme une des classes les plus fortes du moment !

 

Voleur Miracle

3-Valeera_SanguinarOn aurait pu s’attendre à retrouver le Paladin dans la composition mais l’ensemble des choix gagne en cohérence en privilégiant le Voleur. Cette version est ultra-classique et ne varie en rien de ce qu’on connaît en Miracle. On dispose de beaucoup de sorts pour piocher avec [Commissaire-priseur] et conserver le contrôle du board. [Enseignante pourpre] est toujours aussi solide grâce aux jetons 1/1 qu’elle est en mesure d’invoquer. Le finisher est des plus classiques avec les [Sang froid] qui profiteront à un serviteur camouflé ou [Leeroy Jenkins] décidément très présent ! La nouvelle extension a quant à elle apporté le sort à 3 manas [Attaque d’ombre] qui inflige 5 dégâts à un personnage non blessé (héros ou serviteur) mais surtout la légendaire [Xaril, l’Esprit empoisonné]. Il génère un sort en cri de guerre et en râle d’agonie avec des effets toujours très intéressants:

12

J’espère que cette analyse vous aura apporté un éclairage sur les listes des grands gagnants de cette DreamHack Tours 2016. N’hésitez pas à les tester, les modifier et remplacer des cartes. Observer des événements compétitifs permet de progresser et de suivre les tendances qui font évoluer le jeu car il ne faut pas oublier que ce sont avant tout les joueurs qui font vivre l’eSport avant même les structures ! Faites-nous part de vos questions et remarques en commentaire, nous nous ferons un plaisir de débattre avec vous.

Pour ceux qui souhaitent observer les decklists de Mickey, c’est en seconde page.

[nextpage title= »2ème Mickey »]

Son choix de classes reste la composition la plus populaire chez les joueurs. On retrouve dans celle-ci 2 listes contrôle, 1 liste Zoo et 1 liste très aggro. On peut toutefois trouver des subtilités amenées par Mickey dans le choix de certaines « tech cards« , c’est-à-dire des cartes spécifiquement destinées à contrer la metagame. Regardons dans le détail comment ce joueur a abordé la compétition :

1-Garrosh_Hellscream4-Uther_Lightbringer7-Gul'dan2-Thrall
2 [Exécution]

2 [Heurt de bouclier]

2 [Hache de guerre embrasée]

2 [Heurtoir] [Revanche]

2 [Auspice funeste]

2 [Maîtrise du blocage]

2 [Sonner]

2 [Acolyte de la souffrance]

2 [Goule ravageuse]

2 [Brave Sabot-de-Sang] [Élise Cherchétoile]

2 [Baston] [Harrison Jones] [Justicière Cœur-Vrai] [Sylvanas Coursevent] [Hurlesang] [Baron Geddon] [Grommash Hurlenfer]

2 [Guérison interdite] [Humilité]

2 [Égalité]

2 [Auspice funeste] [Limon des marais acide]

2 [Pyromancien sauvage]

2 [Acolyte de la souffrance]

2 [Garde-paix de l’Aldor] [Suprétincelle]

2 [Championne en vrai-argent]

2 [Consécration] [Brise-sort] [Veille solennelle]

2 [Kodo déchaîné] [Cairne Sabot-de-Sang] [Justicière Cœur-Vrai] [Sylvanas Coursevent] [Ragnaros, porteur de Lumière] [Ragnaros, seigneur du feu] [Tirion Fordring] [N’Zot le corrupteur]

2 [Rituel interdit]

2 [Puissance accablante]

2 [Diablotin des flammes]

2 [Marcheur du Vide]

2 [Sergent grossier]

2 [Villageois possédé]

2 [Jongleur de couteaux]

2 [Murloc aileron-bilieux]

2 [Sinistre colporteur] [Brann Barbe-de-Bronze]

2 [Chef du gang des diablotins]

2 [Conseiller de Sombre-Comté]

2 [Défenseur d’Argus] [Gormok l’Empaleur] [Nain sombrefer]

2 [Garde funeste] [Géant des mers]

2 [Arme croque-roc]

2 [Éclair] [Horion de terre]

2 [Sergent grossier] [Sir Finley Mrrgglton]

2 [Trogg des tunnels]

2 [Horion de lave]

2 [Savoir ancestral]

2 [Golem totémique]

2 [Jongleur de flammes] [Sentinelle éternelle]

2 [Esprit farouche]

2 [Explosion de lave]

2 [Cavalier d’argent]

2 [Sans-visage nimbé de flammes]

2 [Marteau-du-Destin] [Leeroy Jenkins]

Analyse des decks

Guerrier Contrôle

1-Garrosh_HellscreamUne liste classique remise au goût du jour après la sortie de la dernière extension. On retrouve les habituelles Légendaires de fin de partie ([Grommash Hurlenfer], [Sylvanas Coursevent], [Baron Geddon]) accompagnées de [Élise Cherchétoile] et [Justicière Cœur-Vrai]. On note le retour de [Hurlesang] permis par le ralentissement de la méta qui vient combler la disparition de [Morsure de la mort]. Parmi les ajouts on peut voir [Goule ravageuse] et son effet de tourbillon qui se combine parfaitement avec un tout nouveau taunt : [Brave Sabot-de-Sang]. Enfin, pour permettre au Guerrier de tenir les sorties aggros, les traditionnelles [Fabricante d’armures] ont laissé leur place à [Auspice funeste] qui vient raser un board ou, dans le pire des cas, servir de paratonnerre.

 

Paladin N’Zoth

4-Uther_LightbringerCet archétype a été extrêmement représenté durant toute la compétition. Il s’est montré très efficace, en particulier dans les longues parties. Il dispose de gros heals grâce à [Guérison interdite] et [Ragnaros, porteur de Lumière] et de nombreuses cartes viennent contrôler le déroulement de la partie : [Pyromancien sauvage],  auquel on associe [Égalité] ou même [Consécration], ainsi que les [Auspice funeste], [Brise-sort] ou encore [Humilité] et [Garde-paix de l’Aldor]. Ces 2 dernières cartes forment une bonne combo avec [Kodo déchaîné] qui s’impose comme un monstre dans cette meta.  Même seul il peut détruire [Acolyte de la souffrance], [Auspice funeste], [Brave Sabot-de-Sang] (nouveau taunt du guerrier) ou tout autre serviteur avec 2 d’attaque ou moins. N’oublions pas la légendaire qui fait tout le sel de ce deck : le Dieu très Ancien [N’Zot le corrupteur]. Ce serviteur va ressusciter vos serviteurs avec râle d’agonie morts durant la partie (dans l’ordre dans lequel ils ont été joués). Cette version ne dispose que de 3 serviteurs de ce type mais cela s’avère suffisant avec [Sylvanas Coursevent], [Cairne Sabot-de-Sang] et [Tirion Fordring]. Si les premières versions incluaient toutes des râles d’agonie de midgame comme [Tauren contaminé] ou [Invocateur du Crépuscule], une bonne partie des joueurs ont choisi de s’en passer au profit d’autres cartes contrôle. On ne peut s’empêcher de remarquer un choix assez exotique en la personne de [Suprétincelle] dont l’impact particulièrement aléatoire est plus facile à maîtriser dans le cadre d’un deck aussi axé contrôle.

 

Démoniste Zoo

7-Gul'danUn grand classique qui a relativement peu changé. Il profite de l’ajout de [Rituel interdit], [Villageois possédé] et [Conseiller de Sombre-Comté] qu’on retrouve dans toutes les listes. Ce deck reste peu coûteux puisqu’il ne contient que 2 légendaires qui ne sont pas totalement indispensables : [Brann Barbe-de-Bronze] et [Gormok l’Empaleur]. Ici Mickey a choisi de ne jouer qu’un [Géant des mers], très fort en matchup miroir, là où d’autres listes en jouent 2. On peut observer 2 choix plus inhabituels : 2 [Garde funeste] au lieu de [Leeroy Jenkins] mais surtout 2 [Murloc aileron-bilieux] qui invoquent un taunt 1/1. Ces changments ne sont pas profonds mais ils donnent une orientation légèrement moins all-in et moins punitive en cas de mauvaise sortie.

 

Chaman aggro

2-ThrallLà aussi une liste plutôt classique à quelques cartes près. Les choix opérés privilégient avant tout l’agression. On a des sorts de dégâts direct, [Sergent grossier], [Cavalier d’argent] et [Arme croque-roc] qui se combine toujours aussi bien avec les 2 [Marteau-du-Destin]. On peut s’étonner du choix de jouer cette arme en 2 exemplaires mais cela permet de les piocher plus souvent et de ne pas se retrouver trop démuni en cas de [Harrison Jones]. La surcharge étant assez présente on inclut [Horion de lave] auquel Mickey a ajouté [Sentinelle éternelle] qui est son équivalent sous forme de serviteur. [Sir Finley Mrrgglton] permet d’aller chercher un pouvoir héroïque plus adapté qui sera idéalement celui du Chasseur ou du Démoniste. Enfin, pour plus d’agression encore, Mickey a inclus [Leeroy Jenkins] comme finisher alternatif.

 

J’espère que cette analyse vous aura apporté un éclairage sur les listes des grands gagnants de cette DreamHack Tours 2016. N’hésitez pas à les tester, les modifier et remplacer des cartes. Observer des événements compétitifs permet de progresser et de suivre les tendances qui font évoluer le jeu car il ne faut pas oublier que ce sont avant tout les joueurs qui font vivre l’eSport avant même les structures ! Faites-nous part de vos questions et remarques en commentaire, nous nous ferons un plaisir de débattre avec vous.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -