ESL et DreamHack s’associent pour créer l’ESL Pro Tour, le nouveau circuit unifié de CS:GO

L’ESL et la DreamHack viennent d’annoncer leur partenariat pour créer l’ESL Pro Tour, la compétition qui reliera tous les tournois de CS:GO pour créer un véritable storytelling sur Counter Strike. 5 millions de dollars de cashprize sont répartis parmi tous les tournois de l’année.

esl pro tour

La DreamHack et l’ESL viennent de faire un pied de nez aux premières rumeurs de franchises sur CS:GO. Les deux organisations, toutes deux détenues par le groupe suédois Modern Time Group (MTG), viennent d’annoncer la création de l’ESL Pro Tour. Cette compétition unique vient fusionner les différents tournois précédemment organisés par l’ESL et la DreamHack sous une seule et même égide.

L’objectif ? Favoriser la création d’un écosystème ouvert connectant toutes les compétitions, et favoriser une seule et même histoire pour les équipes professionnelles de CS:GO. En soi, et pour reprendre leur punchline : créer un univers où tout le monde peut devenir quelqu’un.

Un seul Tour pour une même histoire

DreamHack, ESL, IEM, Masters, Pro League, Open, quelles équipes y sont invitées, pour quelles raisons, difficile de s’y retrouver pour un néophyte tant le circuit professionnel de CS:GO reste complexe. La création de l’ESL Pro Tour permettra de faciliter le storytelling autour de ces compétitions, tout en permettant de créer une narration autour des équipes. Terminé le fil décousu des événements Counter Strike.

ESL One, les Intel Extreme Masters (IEM), l’ESL Pro League, la DreamHack Open et les DreamHack Masters ne forment désormais plus qu’un. A cela s’ajoute un Pro Tour Ranking, avec des indicateurs bien définis pour effectuer un classement des équipes et des joueurs.

La compétition de l’ESL Pro Tour sera divisée en deux types de tournois : les Challengers et les Masters Events. Le tout couronné deux fois par an par les Masters Championships (les fameux Majors).

ESL_Pro_Tour_OverviewLe format de l’ESL Pro Tour (© ESL)

Les étapes des Challengers seront là où tout commence. Ce seront les fondations de l’élite professionnelle de Counter-Strike. Un moment opportun pour les jeunes rookies et les petites équipes de prouver leur valeur pour espérer passer à la phase supérieure : les Masters.

Les plus grandes scènes de CS, les cashprizes les plus importants et les meilleures équipes du monde sont condensés dans les compétitions dites Masters, et dont vous pouvez retrouver les principales compétitions sur l’infographie ci-dessus.

Les Masters Championship seront le graal des équipes. Ils auront lieu deux fois par an, lors du segment d’hiver et d’été et seront représentés par les IEM Katowice (en février) et l’ESL One Cologne (en juillet).

Pour le moment, 15 dates ont pour l’instant été communiquées :

  • La DreamHack Open Leipzig 2020 (24-26 janvier)
  • La DreamHack Open Anaheim 2020 (21-23 février)
  • IEM Katowice 2020 (février)
  • Masters #1 (17-19 avril)
  • Masters #2 (9-14 juin)
  • Masters #3 (23-28 juin)
  • Challenger #1 (2-4 juillet)
  • ESL One Cologne 2020 (juillet)
  • Masters #4 (18-23 août)
  • Challenger #2 (11-13 septembre)
  • Masters #5 (91-11 octobre)
  • Challenger #3 (Octobre)
  • Masters #6 (novembre)
  • Challenger #4 (27-29 novembre)
  • Masters # 7 (décembre)

D’autres dates seront annoncées dans l’année tout comme les lieux des différentes compétitions Challenger et Masters.

L’ESL Pro Tour, un premier test avant le passage au système de franchise ?

Dans une interview pour HLTV, le CEO de l’équipe CS CR4ZY, Antonio Meic, déclarait que des discussions étaient selon lui en cours entre l’ESL et l’Amérique du Nord pour mettre en place une ligue franchisée sur CS:GO – le tout soutenu par l’éditeur Valve. L’annonce de l’ESL Pro Tour vient dans un premier temps contrecarrer ses propos, mais on ne peut s’empêcher de penser à un premier test de la part de l’ESL et de la DreamHack.

Doit-on s’attendre à un passage à la franchise dans les prochaines années ? La nouvelle compétition unifiée de CS n’étant qu’une phase test pour constater ou non la pérennité de la scène CS ? Il faudra attendre pour le savoir.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur en chef

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.