Ligue franchisée sur CS:GO – L’ESL serait en discussion avec l’Amérique du Nord

Dans une longue interview donnée à HLTV, le CEO de l’équipe CS:GO CR4ZY, a laissé sous-entendre que l’ESL, l’une des ligues esportives les plus prestigieuses du milieu, serait en discussion avec Valve pour mettre en place une ligue franchisée sur CS:GO.

Après League of Legends, Overwatch et Call Of Duty, il semblerait que le système de franchise soit aussi appliqué au FPS de Valve, CS:GO. C’est en tout cas ce que laisse présager le CEO de CR4ZY, Antonio Meic, dans une interview sur HLTV.

Son équipe vient de sortir du lot au Major de Starladder Berlin. Peu attendue, elle a réussi à valider sa place pour le stage des Légendes, avant de perdre sur un score de 2-3. Interrogé par les équipes d’HLTV, le CEO de l’équipe revenait sur les difficultés financières de la structure, et notamment les 20 000 dollars de dettes qu’elle avait contracté auprès des joueurs.

Si à elle seule, cette information fournie par Antonio Meic mériterait un article complet sur l’économie des clubs esportifs, c’est un autre passage de l’interview qui nous intéresse.

Lire aussi :  ESL et DreamHack s'associent pour créer l'ESL Pro Tour, le nouveau circuit unifié de CS:GO

L’ESL en discussion pour une ligue franchisée sur CS:GO

C’est en fin d’article, au détour d’une phrase que le gérant de CR4ZY donne l’info (traduction).

Concernant Counter-Strike, je sais que l’union des joueurs en train de négocier avec ESL US pour une ligue franchisée supportée par Valve. Beaucoup de gens sont en train d’en parler. Quand ça va arriver, et si jamais ça arrive d’ailleurs, on ne sait pas. Je pense qu’une ligue approuvée par Valve avec un coût d’entrée a du sens, mais si et seulement si Valve sait exactement comment faire son travail.

S’ils laissent le travail à l’ESL, à qui je vais devoir payer les 2 millions de dollars ? L’ESL ? Je ne vais pas payer 2 millions de dollars à l’ESL pour quoi que ce soit, parce que ça pose plusieurs questions. Quels élément équitables de sponsoring vont-ils mettre en place pour les équipes, quels seront les accords, et à quelle vitesse on va pouvoir renflouer le coût du spot de la franchise ?

Je sais que c’est en train de commencer aux US, car personne ne parle de l’Europe, alors que c’est là où sont les équipes les plus fortes.

Faisons le point sur ce qui a été annoncé. Si l’on suit à la lettre les propos du CEO, une franchise sur CS:GO verrait le jour, en tout cas en Amérique du Nord. Elle serait mise en place par l’ESL et serait soutenue par Valve. Le coût d’un slot pour la ligue serait de 2 millions de dollars, une goutte d’eau comparée aux prix exorbitants des franchises sur Overwatch League ou Call of Duty.

Lire aussi :  Les phases finales des BLAST Pro Series se tiendront au Bahreïn

Beaucoup de questions restent évidemment en suspens : la ligue sera-t-elle exclusive à l’Amérique du Nord ? Quel intérêt pour les équipes de participer à la ligue si le circuit habituel reste tel quel ? A moins qu’il soit refondu pour coller à la nouvelle ligue franchisée ? L’ESL arrivera-t-elle à imposer son modèle, et les accords qui iront avec ?

A l’heure actuelle, l’information n’a pas été validée et officialisée, ni par l’ESL, ni par Valve. L’information est donc à prendre avec beaucoup de précautions pour le moment.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur en chef

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.