Esport

A partir du dimanche 24 septembre à 0h30, C8 proposera son émission eSport basée sur une ligue Pro Evolution Soccer. Présentée par Capucine Anav, l’E-Sports European League permettra aux joueurs de décrocher le titre de champion et un chèque de 20 000€.

esport C8

Avant d’avancer plus loin, il faut déjà saluer l’initiative de C8. Nous savons tous que l’eSport a le vent en poupe. Les médias télévisuels tentent d’attirer un public qui fuit de plus en plus la télévision au profit d’internet. Reste à voir si l’émission a un réel potentiel et si le public sera au rendez-vous. Le but ici ne sera donc pas de juger (l’émission n’ayant pas encore démarré) mais de soulever certaines interrogations autour des choix de la production : H2O (détenue par Cyril Hanouna).

Le choix de PES

La problématique pour une chaîne comme C8 est de pouvoir communiquer à la fois à leur public traditionnel tout en attirant leur nouvelle cible vers eux. Dans le cadre de l’eSport et en tenant compte de cette problématique, il leur fallait trouver un jeu à la fois eSport et surtout compréhensible de tous. Exit donc League of Legends, Hearthstone ou encore Starcraft II. CSGO aurait pu être compréhensible assez facilement mais le jeu à l’heure actuelle aura du mal à se démocratiser pour son caractère violent.

Le Football étant une discipline universelle parlant à une population très large. Un jeu de foot paraissait donc être une évidence. En revanche, pourquoi Pro Evolution Soccer ? En effet, si le choix d’un jeu sportif, qui plus est de football, est totalement compréhensible, pourquoi ne pas avoir fait le choix de l’actuel leader du marché, FIFA ? Le jeu dispose d’une scène eSport relativement bien implantée et de casters de renom avec Bruce Grannec et Brak2K. En revanche, les deux animateurs sont déjà engagés avec BeinSports et l’Equipe. Le marché de FIFA est sans doute compliqué à obtenir et par conséquent, la production a pris le pari de se lancer sur la licence concurrente PES. C’est totalement louable et ça a le mérite de proposer une certaine diversité.

PES17 eSport

Capucine Anav

L’ex starlette de télé-réalité et chroniqueuse TPMP sera donc l’animatrice de cette émission hebdomadaire. Ayant déjà collaboré avec H2O production pour TPMP, Capucine ne devrait pas être dépaysée en travaillant avec des personnes qu’elle connait déjà. C’est un plus quand on sait que le domaine abordé sera certainement nouveau pour elle.

De plus, sa jeunesse et son énergie pourront être un plus pour cette émission. Il était nécessaire de proposer aux futurs spectateurs un(e) animateur(trice) auprès de qui ils pourraient s’identifier. Capucine Anav correspond donc parfaitement à cette visée. De plus, elle dispose d’une communauté de plus d’un million de follower sur Twitter. Ces derniers étant pour la plupart dans une tranche d’âge jeune, ils entrent parfaitement dans la cible de C8.

Capucine Anav C8 PES17

Malgré toutes ces interrogations, laissons leur chance à C8 de proposer leur contenu. Plutôt que le Talk Show qui avait été diffusé sur Canal+ ( Canal eSport Club ) présenté par Olivier Morin, C8 entre sur le marché de l’eSport par son aspect compétitif en proposant l’E-Sport European League. En espérant que cette émission fonctionne pour voir plus d’eSport sur nos chaînes de télévision.

Selon vous, bons ou mauvais choix ? Croyez-vous que le public répondra présent à cette nouvelle émission ?

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -