Magic the Gathering Arena – Futur concurrent sérieux d’Hearthstone ?

Comme vous le savez sûrement, Magic Arena, la nouvelle version digitale du célèbre jeu de cartes Magic the Gathering arrive en bêta fermée le 4 décembre. Jeu sans doute le plus reconnu de l’univers des TCG, pourra-t-il réussir là ou d’autres ont échoué : concurrencer Hearthstone.

Magic-Arena

Magic the Gathering, plus de 20 ans d’expérience

Avant de rentrer plus en détails dans le sujet, il est important de rappeler quelles sont les origines de Magic the Gathering Arena.

Qu’est-ce que Magic the Gathering ?

Pour ceux qui l’ignorent, Magic a été créé en 1993 par un certain Richard Garfield. L’objectif était simple : disposer d’un jeu facile à prendre en main et auquel on pouvait jouer presque n’importe où. Ce jeu de cartes se distingue par son originalité et son ambiance héroïque-fantastique. Il s’axe autour de cinq ambiances différentes symbolisées par cinq couleurs. Chaque couleur dispose de caractéristiques propres. Ainsi le jeu s’adapte à l’état d’esprit du joueur et ouvre de multiples possibilités en construction de decks.

richard-garfield Magic the Gathering ArenaRichard Garfield, créateur de Magic the Gathering

Le jeu se renouvelle en permanence avec la sortie de nombreuses éditions et nouvelles cartes. C’est une condition essentielle à la survie d’un jeu comme Magic, Hearthstone et même d’autres jeux qui ont une vision de leur projet à long terme comme League of Legends. Si un jeu souhaite maintenir en haleine une communauté, il se doit de proposer un renouvellement de son contenu via des nouveautés.

C’est pourquoi les compétitions ont un système de format et disposent d’une liste de cartes bannies. Ainsi, le jeu effectue des rotations dans sa méta et évite de mourir de lui même. S’il existe des formats différents, c’est bien qu’il existe un circuit compétitif très relevé.

Le circuit compétitif

Fort d’un succès grandissant, dès 1994, un premier championnat du monde de Magic a eu lieu. Le circuit s’est ensuite étoffé et offre aujourd’hui toute une gamme de tournois adaptés à tous les niveaux. Ils peuvent très bien aller d’une simple boutique affiliée aux Pro Tour directement organisés par Wizard. De plus, de grandes rencontres ont lieu chaque week-end à travers le monde : les Grand Prix. Ce week-end du 26 novembre se déroulait d’ailleurs le GP Lyon. Plus de 2 000 joueurs se sont affrontés dans un format par équipe. Un autre type de tournoi réservé aux professionnels : les Pro Tour.

Magic-GP

Evidemment, ces joueurs ne s’affrontent pas gratuitement. Les Grand Prix sont dotés au minimum de 50 000$ mais cette somme peut augmenter selon la taille de l’événement. Les Pro Tour, réservés à l’élite magicienne, sont eux dotés de 250 000$. Certains joueurs parviennent même à en vivre grâce à leurs talents et quelques sponsors qui les suivent.

En se calquant sur leur circuit compétitif traditionnel, Magic n’aura aucun mal à organiser son circuit digital. Il se peut même que le circuit compétitif Magic the Gathering Arena soit en parallèle de celui Magic “classique”.

magic-equipe-france-2013-world-championDe gauche à droite : Timothée Simonot et ses acolytes Raphaël Levy, Yann Guthmann et Stéphane Soubrier.

Magic the Gathering Arena

Free to play et compétitif

Contrairement aux autres versions digitales de Magic comme Magic Duels, Magic the Gathering Arena a été pensé sur le modèle des free to play. Le jeu sera donc gratuit avec un système d’économie interne tout comme Hearthstone. Au moment de son arrivée en version bêta, Magic the Gathering Arena sera constitué des éditions constituant le format standard de Magic soit : Kaladesh, La Révolte Éthérique, Amonkhet, L’âge de la destruction et Ixalan. Par la suite, ce sont environ 1000 cartes qui seront ajoutées par année. Il faut s’attendre à retrouver les éditions qui sortiront au cours de l’année mais surtout les anciennes éditions qui seront implémentées au fil du temps.

magic-the-gathering-arena

Un classement sera mis en place avec certainement un ranking mensuel basé sur le format construit standard. Même s’il ne sera pas présent au lancement de la bêta, le système de tournoi draft Magic the Gathering sera mis en place. Il y aura également un mode libre où vous ne serez sûrement pas gêné par la banlist et pourrez laisser libre cours à votre imagination. A l’avenir, les autres formats comme le Modern, Legacy et Vintage pourraient arriver, proposant toute la diversité de Magic. Si le draft sera rajouté, sans doute que nous verrons ensuite le paquet scellé implémenté. Ce format est simple, vous disposez de 6 boosters (paquets) pour créer un deck et participez à un tournoi. Reste à voir si les boosters de Magic the Gathering Arena contiendront toujours 15 cartes comme dans la version physique de Magic.

Un jeu fait pour le streaming

Comme voulu par les dirigeants de Wizard, Magic the Gathering Arena a été conçu pour le streaming. A l’heure actuelle, observer un tournoi de Magic est très complexe si vous ne connaissez pas le jeu. Avec Magic Arena, Wizard s’ouvre au monde du streaming et à un nouveau public potentiel. Le jeu aura donc un design propre, intuitif, visuel et proposant de nombreux challenges.

Avec cette nouvelle version, Magic the Gathering pourrait enfin réussir sa transition digitale. L’objectif est de fédérer les joueurs de la première heure en gardant l’essence même de Magic tout en captant de nouveaux joueurs, désireux de participer à cette aventure magique. Si tout se passe bien pour eux, Hearthstone pourrait enfin avoir un concurrent de poids sur le marché du TCG numérique. L’expérience de 20 ans dans la création et la compétition font de Magic the Gathering un sérieux client pour l’esport TCG.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.