Esport

Dans toutes les disciplines sportives, la santé est essentielle. Il se peut que des athlètes doivent sortir du terrain de jeu en raison de blessures ou de maladies, voire, pour certains, de mauvaises performances. Pour cette dernière raison, l’un des joueurs professionnels, Wei ‘Vasilii‘ Jun, a présenté une raison à ses mauvaises performances pour le moins originale : trop de pratique sexuelle. Nous allons voir ensemble si le sexe a un réel impact dans l’eSport.

Vasilii

Le cas Vasilii

Si vous ne connaissez pas Wei ‘Vasilii‘ Jun, il est le carry AD de l’équipe chinoise Newbee. Cette équipe évolue dans le groupe B de la LPL (ligue majeure de League Of Legends en Chine), avec Oh My God (OMG), Royal Never Give Up (RNG), LGD Gaming, Suning Gaming et JD Gaming.

Le joueur est reconnu pour être très caractériel, voire dépressif. Ses réactions passées lors de ses lives le prouve :

Pendant un match officiel de la LSPL, la ligue 2 chinoise, le joueur a explosé de colère. Il a cassé le matériel de la production et s’est énervé sur un juge. Pourquoi ? Un de ses équipiers était en grandes difficultés durant le match. Dans le même temps, Vasilii se retrouvait en permanence en infériorité numérique sur son poste. Cette accumulation a poussé à bout le joueur. Une réaction inédite pour un joueur professionnel.

Malgré cela, le joueur n’a pas été suspendu pour son caractère, Vasilii a raté sa participation à la sixième semaine de la saison LPL en raison de maladie et à la surprise générale, préoccupé de se livrer à des “plaisirs sensuels, pendant sa convalescence.

Pour conclure, la racine du mal de ses mauvaises performances serait due, non pas à une mauvaise hygiène de vie, comme le manque de sommeil ou une mauvaise formation, mais bien de sa vie amoureuse.

Le sexe néfaste pour l’eSport ?

Pourtant le sexe assure un équilibre du corps et de l’esprit, mais il semblerait que pour un athlète eSport, il peut également apporter des points négatifs.

Vasilii n’est pas le seul professionnel eSportif qui prétend que le sexe serait mauvais pour les e-athlètes. Huang ‘San Shao‘ Cheng, ancien PDG de l’équipe chinoise Edward Gaming, a rédigé un article complet sur “l’abstinence pour réussir professionnellement dans l’eSport”. Dans une conférence, il avançait que l’abstinence était le seul moyen de réussir dans l’eSport.

Ce n’est pas la première fois que les relations personnelles ont eu une incidence sur les joueurs professionnels de League of Legends. L’ancien joueur professionnel nord-américain et ancien jungler de Renegades, Alberto ‘Crumbz‘ Rengifo a réalisé une vidéo sur le sujet intitulé « Les petites-amies ruinent LCS ». Il ne dit pas qu’il faut interdire le sexe dans l’eSport, mais qu’il est préférable d’éviter les relations amoureuses.

Dominic Sacco, le directeur de contenu de British Esports Association et fondateur de Esports News UK, a fait un sondage sur son Twitter visant la scène britannique. Il a ainsi pu voir si le fait d’avoir une relation sexuelle avant un match de LoL avait des effets négatifs.

Le résultat fut assez surprenant. Bien qu’il n’eut que 83 votants (ce n’est pas un nombre énorme, mais la scène LoL du Royaume-Uni n’est pas si grande), 58% ont déclaré que cela nuit à leurs performances en jeu, alors que 42% ont déclaré que non.

Alors bénéfique ou néfaste ?

Depuis cet incident, Vasilii a confirmé qu’il a renoncé aux plaisirs sexuels. Bien que certains croient que l’abstinence au sexe avant un tournoi sportif ou une activité peut stimuler l’énergie, il y a peu de témoignages pour suggérer que faire preuve de chasteté améliore ou non les capacités d’un joueur. Il n’y a pas d’étude à ce jour qui confirmerait que le sexe a un impact sur les performances des joueurs eSportifs. Mais d’après une étude effectuée par Michael Kasumovic et Tom Denson pour Personality and Individual Differences, les jeux vidéo boostent la libido.

D’après un article Mens Fitness :

« Certains experts pensent qu’éviter une relation sexuelle – au moins 48 heures avant la compétition – soit meilleure, car tout ce qui se rapproche du jour du J peut diminuer l’agressivité et la testostérone, essentielles à certains sports, comme la lutte, la boxe, le MMA et le football »

Et vous, qu’en pensez-vous ? Peut-on associer ces deux plaisirs, sexe et gaming pour un pro ?

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -