Esport

Avec l’engouement de voir l’eSport aux Jeux Olympiques, l’eSport fourni plus de divertissement pour certains que n’importe quel sport traditionnel. Selon une étude, il a été révélé que les jeunes (hommes et femmes) préfèrent regarder des événements eSportifs en ligne plutôt que le sport traditionnel.

eSport stream

L’eSport avenir médiatique du Sport ?

Ce n’est un secret pour personne, l’auditoire pour le sport électronique ne fait qu’augmenter au fur et à mesure du temps, cela avait déjà était démontré  lors d’une étude en 2016 par Newzoo, une agence d’étude dédiée aux jeux vidéo, que l’eSport avait obtenu une place dominante dans le divertissement en ligne par rapport aux sports.

Une nouvelle étude, réalisée cette année par Limelight Networks, une société spécialisée dans l’hébergement Internet de contenus, démontre un public croissant préférant voir l’eSport avant tout autre type de contenu. L’étude a recensé les habitudes de consommation de 4.000 personnes de différents groupes d’âge, de genre, de salaire et de niveaux d’éducation, de différents pays : la France, l’Allemagne, l’Inde, les Philippines, Singapour, la Corée du Sud, le Royaume-Uni et les États-Unis.

eSport Tableau durée de visionnage contenu en ligne pour hommeLa durée que passe un homme à visionner un contenu en ligne sur une échelle de 0 à 4

 

eSport Tableau durée de visionnage contenu en ligne pour hommeLa durée que passe une femme à visionner un contenu en ligne sur une échelle de 0 à 4

De 18 à 25 ans, hommes et femmes, ont déclaré qu’ils passaient plus de temps à regarder du contenu de jeux vidéo et d’événements eSportifs que les sports classiques. Dans le cas des hommes, le sport électronique dépasse tous les autres types de programme en heures visionnées, à l’exception des films.

Toutefois, au delà de 25 ans, la durée de visionnage diminue et celui du sport traditionnel augmente. Malgré cela, ces chiffres peuvent changer à nouveau en fonction des nouveaux goûts des gens.

En ce qui concerne les femmes de 26 à 35 ans, les activités sportives conventionnelles dépassent à peine l’eSport.

Force est de constater que les groupes d’individus de 46 à 60 ans et plus n’ont vivent dans leur temps. Ils consomment du contenu en ligne, mais une partie de celui-ci est lié au jeu vidéo et à l’eSport.

Dans quelques années, il est possible que ces chiffres varient avec l’évolution du contenu en ligne ou télévisuel. Les jeunes d’aujourd’hui exigeront à l’avenir plus de contenu de meilleure qualité.

Que pensez-vous des résultats de cette étude ? Vous préférez les sports conventionnels ou l’eSport ? Partage ton point de vue dans les commentaires.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -