L’EVO 2018 se jouera sur PS4 – L’absence de cross-platform est-il un frein à l’esport ?

L’annonce de la plate-forme choisie pour le tournoi Dragon Ball FighterZ de l’EVO 2018 vient de paraître. Ce sont les joueurs de PS4 qui auront le privilège de pouvoir s’affronter dans le plus gros événement du Versus Fighting.

DBZ fighter EVO 2018

À quand le cross-plateform ? 

Dragon Ball FighterZ n’est pas le premier et ne sera sûrement pas le dernier pour qui la question sera posée, mais à quand le cross-platform ? Pour ceux qui ne le savent pas, le cross-platform permet aux joueurs de jouer ensemble même s’ils ne sont pas sur le même type de plate-forme. Cependant, à l’heure actuelle celui-ci est impossible. La cause ? La rivalité entre les consoles qui refusent ce cross-platform avec “l’ennemi”. Sans ça, les joueurs pourraient librement se mesurer entre eux. Cela aurait notamment pour effet de rendre les classements plus lisibles. En effet, qui du premier joueur PS4, Xbox ou PC est le meilleur ? La question est ardue et ne trouvera probablement pas facilement de réponse.

DBZ Freezer
Crédit : Bandai Namco

Un frein pour l’esport

De plus, l’absence du cross-platform est un gros frein à l’esport. Les organisateurs sont obligés de prendre des décisions lors de la création d’événements ce qui fait forcément des malheureux. Certains organisateurs feront un choix similaire à celui de l’EVO 2018. Une plate-forme sera choisie et les autres devront soit migrer sur celle-ci, soit ne participeront pas. L’autre solution est de faire des circuits parallèles. Dès lors, on se retrouve avec des compétitions séparées pour chaque plate-forme.

Si cette solution permet à tous les joueurs de pouvoir jouer, elle a quand même des défauts. En effet, du côté du public la scène est quasi incompréhensible. Il faut la suivre assidûment sous peine de se perdre. Dès lors, vous avez la garantie de peiner à attirer du public. L’EVO 2018 a fait le choix de privilégier le public aux joueurs, mais ce choix ne devrait pas avoir à être fait dans un jeu esport. Il est en effet grand temps d’abolir les vieilles rivalités entre consoles et PC. Si cela n’est pas fait, l’esport sur console partira toujours avec un handicap par rapport à celui sur PC.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur eSport sur League of Legends, PUBG et Fortnite

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.