Une fin programmée de l’esport sur Dragon Ball FighterZ ?

Alerte générale au sein de la communauté VS Fighting, plus précisément les joueurs de Dragon Ball FighterZ ! Plusieurs tournois de renommées internationales ont subitement annulé leur compétition DBFZ pour des raisons non déterminées. L’incompréhension, la frustration et la colère montent d’un cran auprès des joueurs.

dragon ball fighterz

Mise à jour 27/12/2018

Coup de tonnerre aujourd’hui ! Deux énormes nouvelles viennent de tomber pour la communauté DBFZ ! La première est une bonne nouvelle, Katsuhiro Harada a été désigné comme le grand patron de la stratégie esport chez Bandai Namco ! Pour information, ce dernier est connu pour son travail sur la série de jeux vidéo de combat Tekken. Via cette déclaration, nous apprenons qu’Harada compte tout faire pour développer autant de tournois officiels que possible, et soutenir les tournois communautaires, sur les jeux DBFZ, Tekken et SoulCalibur.

La seconde nouvelle est celui qui a conduit les joueurs à viser un nouveau fautif, la maison d’édition japonaise, Shueisha. Pour comprendre, Shūeisha détient la marque/licence “Dragon Ball”, alors que Toei Animation possède les droits pour faire/produire l’animé. Cette nouvelle désignation fait suite à un tweet posté par le compte officiel de Toei.

Dans un précédent article sur Dragon Ball FighterZ, nous avions précisé que le plus grand tournoi de jeu de combat au monde, l’EVO, qui se déroulera prochainement au Japon (EVO Japan), avait deux très gros jeux absents, DBFZ et Super Smash Bros Ultimate. Une nouvelle assez étrange, qui a en plus déchaîné les fans, surtout quand on connait le succès mondial de ces deux géants et leur communauté. Sans oublier que ce sont les jeux ayant amené le plus de spectateurs lors des derniers EVO. Mais ici, nous allons principalement étudier le cas DBFZ. En effet, depuis plusieurs semaines les joueurs subissent de plein fouet la suppression de leurs plus gros tournois.

Lire aussi :  Super Smash Bros Ultimate et Dragon Ball FighterZ absents de l'EVO Japan 2019

Nous pensions que l’annulation du tournoi DBFZ à la Dreamhack Atlanta n’était qu’un cas isolé, seulement, l’absence du jeu à l’EVO Japan et la confirmation officielle de l’arrêt de sa compétition DBFZ à l’Anime Ascension, confirme nos craintes. Il y a une institution derrière qui contraint les organisateurs à prendre cette décision, mais qui ?

Toei Animation, principale responsable !

Comme vous pouvez le constater, chaque événement ayant annulé son tournoi DBFZ, n’ont pas su préciser la raison précise de cette décision. Pourtant, s’il y a bien un jeu capable de rassembler la communauté VS Fighting, émanant d’autres jeux de combat, c’est bien Dragon Ball FighterZ !

Bien sûr, la communauté a cherché le bouc émissaire de ces tristes nouvelles. Le premier suspect était Bandai Namco. Toutefois, cette idée ne fut pas retenue. Quel est l’intérêt pour l’éditeur de ne pas permettre aux organisateurs d’événements esport de mettre en lumière leur propre jeu ? Aucune, semble-t-il. Donc le principal coupable serait celui qui possède les droits sur l’animé Dragon Ball, c’est-à-dire Toei Animation.

Plusieurs personnalités de la communauté VS Fighting ont pointé du doigt l’ayant droit, Toei et ses méthodes douteuses pour faire pression sur les institutions. Ceci toujours dans le but de maximiser leurs profits. Il se pourrait que Toei refuse que DBFZ soit utilisé dans une compétition si les organisations ne paient pas les droits d’auteur.

Cependant, aucune confirmation officielle n’a été déclarée par Bandai Namco et Toei Animation, les fans ne font que spéculer. Il n’est pas dit que ce soit l’éditeur lui-même qui fasse blocage pour privilégier son propre circuit, le Dragon Ball World Tour.

Une chose est certaine, si les plus grands événements continuent d’être annulés, la scène esportive sur DBFZ sera bientôt terminée. Un destin bien funeste comme l’a vécu la scène esportive professionnelle du MOBA de Blizzard, Heroes of the Storm.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur freelance pour Connectesport • Community Manager et rédacteur chez Team Oplon

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.