Valorant

Après le succès des Ignition Series, Riot Games a décidé de mettre la main à la pâte et d’organiser lui-même la prochaine vague de compétition régionale : First Strike.

first strike valorant

Riot Games n’aura pas attendu très longtemps après la sortie officielle de VALORANT le 2 juin 2020 avant d’annoncer les premières compétitions sur son premier FPS.

Deux semaines plus tard naissaient les Ignition Series, première ébauche compétitive de VALORANT. L’éditeur de League of Legends avait alors ouvert l’accès aux meilleures organisations esportives pour mettre à l’épreuve différents formats et poser les bases de la compétition sur leur FPS.

En Europe, c’est l’équipe des G2 Esports qui a tout raflé : six titres de champions en six compétitions. L’équipe menée par Óscar « Mixwell » Cañellas Colocho est pour l’instant invaincue des Ignition Series.

Dans son journal des développeurs, l’éditeur de VALORANT a dévoilé le futur de l’écosystème compétitif du jeu. Fini les Ignition Series, place à First Strike, première compétition à être entièrement gérée par Riot Games.

Ce nouveau tournoi permettra aux équipe issues d’Europe, d’Amérique du Nord, d’Asie, d’Amérique Latine et d’ailleurs de se confronter dans leur région respective, pour être sacrée championne !

First Strike sera l’occasion pour les G2 de prouver leur suprématie sur le premier tournoi organisé par Riot Games – et au final celui qui comptera vraiment dans l’histoire.

First Strike débutera dès octobre, et les finales régionales auront lieu au mois de décembre. Riot a également annoncé lé mise en place d’outils pour l’observateur in-game. De quoi atténuer les critiques de certains et raviver la passion des plus grands fans du FPS.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -