Fnatic s’effondre, G2 et SKT s’imposent – Retour sur les quarts de finale des Worlds 2019

Clap de fin pour Fnatic, Splyce, Griffin et Damwon Gaming. Les quarts de finale des Worlds 2019 de League of Legends qui se sont déroulés ce week-end ont laissé un goût amer dans la bouche des fans européens et coréens. La Chine, représentée par Invictus Gaming et FunPlus Phoenix, a triomphé et enverra une équipe en finale à Paris. G2 Esports et SKT T1 se disputeront la dernière place à Madrid le week-end prochain.

rekkles quarts de finale worlds 2019Rekkles après sa défaite contre FunPlus Phoenix (© lolesports)

Griffin, les maudits des BO5

L’histoire des Griffin reste un mystère pour tous. En 2018, ils surclassent les Challengers Coréens en terminant leur saison régulière en 14-0. Ils éjectent tour à tour les Kongdoo Monsters (2-0) et les MVP (3-1) et rejoignent la LCK. Là, c’est la consécration : excellent en BO3, ils finiront deuxième derrière KT Rolster lors du Summer Split 2018.

Alors que le ticket pour les Worlds 2018 leur tend les bras, ils s’écroulent contre Gen.G en finale du gauntlet. Bis repetita pour l’année 2019 : premiers de la saison régulière au Spring (15-3) et au Summer (13-5), ils s’inclinent à chaque fois en finale (3-0 et 3-1 contre les T1).

Cette malédiction aura eu raison d’eux une nouvelle fois ce week-end, lors des quarts de finale des Worlds 2019. L’équipe rencontrait Invictus Gaming, des champions du monde en titre affaiblis par un Summer Split désastreux, qualifiés in-extremis grâce au talent de leur ADC Yu “JackeyLove” Wen-Bo lors du gauntlet de la LPL.

Un match extrêmement difficile à pronostiquer. Tout se joue – et s’est joué – dès la première game. L’histoire l’a montré à plusieurs reprises : si Griffin perd le premier match, ils finissent toujours par perdre leur BO5. L’histoire s’est répétée samedi 26 octobre. Griffin a perdu ses deux premiers matchs, avant d’émettre un dernier signe de vie lors de la game 3. Un sursaut éphémère, tué dans l’oeuf par des Invictus Gaming qui ont retrouvé un semblant de leur niveau de l’année dernière.

theshyKang “TheShy” Seung-lok, toplaner des Invictus Gaming (© lolesports)

Fnatic s’effondre contre FunPlus Phoenix

Il y a comme un goût d’inachevé dans l’air. Ce week-end, les élans de joie des supporters européens se sont évanouis. Fnatic nous avait pourtant rassuré sur leurs conditions de victoire lors des matchs retours de la phase de groupes. Trois victoires d’affilée, dont une contre les titans de SKT T1, et une revanche prise sur 2017 contre des Royal Never Give Up décevants.

Leur parcours était tout tracé : une finale contre G2 Esports à Paris devant un parterre de fans européens conquis. Mais samedi, les étoiles étaient alignées pour la Chine.

FunPlus Phoenix, seed 1 de la Chine, n’avait pourtant pas montré son meilleur visage en phase de groupes. Une défaite contre J Team et Splyce les avaient forcé à jouer un tie-break contre l’équipe européenne. Un score 5-2 que personne n’avait pu pronostiquer tant ils avaient surclassé le top des équipes chinoises en saison régulière et en playoffs.

Fnatic avait toutes les cartes en main pour accéder aux demi-finales. Mais leurs chances de victoire se sont évaporées dès la fin de la deuxième game. Au bord du précipice, avec 3 balles de matchs, ils parviendront à voler la game 3. Ni Broxah, ni Hylissang n’ont été au niveau et Rekkles s’est fait surprendre par la montée en puissance de Lin “Lwx” Wei-Xiang, l’ADC des phénix.

On pourrait faire leur procès pendant des heures. Pourquoi avoir retenté Garen-Yuumi ? Pourquoi ne pas avoir ban le Ryze de DoinB ? Beaucoup de questions qui resteront sans réponses. La conférence de presse post-match sonnera le glas pour les Fnatic, Rekkles avouant que l’équipe n’aura jamais réussi à être vraiment heureuse cette année.

Le mercato du LEC s’annonce d’ores et déjà sanglant.

funplus phoenix quarts de finale des worlds 2019Doinb et Lwx victorieux après leur BO contre Fnatic (© lolesports)

Splyce arrache une victoire à l’ogre SKT T1

C’était le non-match du week-end, le seul dont on connaissait vraiment l’issue avant même qu’il ne commence. Les pronostics en faveur du 3-0 pour SKT le prouvent. Splyce n’avait rien à perdre et espérait faire aussi bien que Misfits en 2017. Ils ont lutté, ils ont souffert, et leurs efforts ont payé lors de la troisième game. Xerxe, Kobbe et Vizicsacsi ont porté leur équipe vers la victoire, réussissant à porter atteinte aux inatteignables T1.

L’ancien support titulaire des T1, Cho “Mata” Se-hyeong, a fait son retour lors de la troisième partie, SKT considérant que le BO était déjà jouée d’avance. Malheureusement pour le joueur, son seul match joué sera une défaite et Lee “Effort” Sang-ho le remplacera au pied levé pour la quatrième et dernière partie.

Les Splyce finiront par perdre 3-1, mais fiers d’avoir pu opposer une résistance au seed 1 coréen. Nul doute que l’équipe restera inchangée en 2020, tant ils ont montré à l’Europe et au monde entier de quoi ils étaient capables.

Mention spéciale à celui que l’on nomme l’Homo Draftus, Duke, qui a réalisé un travail exceptionnel cette année ! Accéder aux quarts de finale des Worlds 2019 était son objectif, c’est désormais fait. On les attend aussi déterminés pour 2020 !

G2 Esports maintient son statut de favori

C’était le dernier espoir européen, et le dernier rempart à une demi-finale 100% coréenne. Les G2 Esports, l’équipe dont l’Europe avait tant rêvé, doubles champions du LEC et champions incontestés du MSI 2019 affrontaient Damwon Gaming, seed 3 coréen passé par la phase de Play-In.

Ces derniers étaient considérés comme les dieux des scrims. Les rumeurs racontent que l’équipe menée par Nuguri et ShowMaker ont surclassé toutes les équipes des Worlds 2019 en phase de scrims. Un CV qui a pu faire douter les quelques fans à l’approche de leur confrontation face aux G2.

Des doutes très vite dissipés, malgré quelques erreurs et une défaite en game 3 de la part des G2. Ils s’imposent 3-1 face aux Damwon Gaming.

Worlds 2019 QuarterfinalsG2 Esports triomphants (© Colin Young-Wolfl)

Le Grand Chelem est encore à portée de main, mais la lutte sera difficile. Ils rencontreront les SKT T1 en demi-finale, un match attendu par tous et toutes tant leur premier duel a été sanglant (3-2 pour les G2 lors de la demi-finale du MSI 2019).

Les quarts de finale des World 2019, avec leur lot de joie et de tristesse, sont désormais derrière nous. La semaine prochaine, nous connaîtrons le duel ultime, qui se déroulera à Paris à l’Accor Hôtel Arena. Invictus Gaming auront-ils l’occasion de défendre leur titre ? G2 parviendront-ils à faire le Grand Chelem ? SKT T1 mettront-ils la main sur un quatrième titre de champions du monde ? Réponse, le 10 novembre !

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur en chef

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.