La France en quête de l’American DreamHack Austin !

Ce week-end, Rainbow Six Siege voyagera dans l’état du Chili Con Carne, de la Country et des bars à Rodeo. Dans ses bagages : trois équipes françaises qui tenteront de décrocher un premier titre international à la DreamHack Austin !

dreamhack austin rainbow six siège©Ubisoft

Traverser l’Atlantique pour rejoindre les USA, éliminer toute concurrence dans un domaine et décrocher le pactole. Voici ce qui définit, aujourd’hui et en partie, l’American Dream.

N’est-ce pas justement le courage, le travail et la détermination qui ont poussé Millenium, Mock-It et Vitality à s’envoler pour Austin et les 50.000 dollars de cashprize ? Il y a de cela, bien évidement. Mais plus loin que l’objectif pécuniaire, ces trois structures visent autre chose qu’une promenade le long de la rivière Colorado. À l’instar d’un Scarface, d’un Rocky Balboa ou d’un Martin Luther King, ces dernières veulent marquer l’histoire américaine de leur empreinte. Aussi infime soit-elle.

Lire aussi :  Ence eSports - La Pro League de Papel

« Born in the U.S.A ! »

De manière corollaire et à défaut d’avoir pu voir toute la planète venir à eux, les États-Unis ont exporté dans de nombreuses régions, comme la France, leur mode de vie : l’American Way of Life. Ainsi, avec la culture comme vecteur, les jeux vidéo, l’e-sport et même Rainbow Six Siege nous sont venus de l’Amérique du Nord. Et l’Europe l’a plutôt bien rendu. Au point de remporter 5 des 7 éditions de Rainbow Six Pro League ayant pris place à ce jour. Merci Penta Sports, Yunktis et Ence !

En outre, bien avant la domination de Penta Sports, l’arrivée en trouble-fête des Brésiliens et l’apparition remarquée des équipes Océano-Asiatiques, il y avait les Finales de Pro League à quatre formations. De bons gros duels transatlantiques opposant tantôt Yunkits à Team Orbit, tantôt PDucks à Continuum. Avec, au final, un bilan neutre entre la France et les States. Soit une Pro League de chaque côté. De quoi réveiller de vieilles rivalités ce week-end ?

Il était une fois dans l’Ouest…

Soleil brûlant, cigare au coin du bec, la paume de la main qui frotte le Colt placé dans l’étui de la ceinture, le décor texan en arrière-plan et les cris de vautour. On s’y croirait presque. Néanmoins, c’est bien un duel en bonne et due forme qui attend Français et Américains. Car depuis ce titre de Pro League Saison 3 remporté par les Continuum (aujourd’hui Evil Geniuses pour 4 des joueurs), le nombre de confrontations Franco-Étatsunienne dans ledit championnat se porte à… zéro !

Lire aussi :  Team Liquid - De poulain des mers à Cheval de Troie

Certes, on pourrait se servir du Six Invitational 2018 pour partager les deux pistoleros. Mais là encore, impossible de faire pencher la balance dans un sens, ou dans l’autre. Supremacy y a provoqué le déclin d’un Counter Logic Gaming en pleine crise, mais a chuté en quart de finale contre Rogue. Alors qui sera encore debout, le six-coups fumant, au finish de cette DreamHack Austin 2018 ? La France ou les États-Unis ? Et si, finalement, Digital Chaos ou une équipe issue du BYOC nous faisait une Team Liquid ?

En savoir plus sur l'auteur
#R6ISLIFE, Life is crazy ! Chris «LuziTano» Lima | Journaliste eSport passionné de @Rainbow6Game @Ubisoft ✍️

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.