G2 Esports recrute HuNter et Nexa

Après avoir relâché shox qui a depuis intégré Team Vitality, G2 Esports vient d’annoncer les recrutements de Nemanja “nexa” Isaković et Nemanja “huNter-” Kovač. L’équipe autrefois entièrement composée de français passe donc à la vitesse internationale ! Le nouveau roster devra faire ses preuves lors de la Dreamhack Masters Malmö 2019.

hunter- et nexa g2 esports

Les fans français de G2 Esports auront subi de plein fouet le retournement stratégique de leur équipe favorite. Le départ de shox pour Team Vitality, officialisé la semaine dernière avait commencé à mettre le feu aux poudres.

Le joueur français Fabien “kioShiMa” Fiey était attendu pour remplacer shox, et Lucky devait passer sur le banc des remplaçants. Après plusieurs semaines de rumeurs, et quelques tests avec kioShiMa, G2 Esports a pris sa décision.

Le club espagnol a décidé de mettre un terme à sa line-up 100% française, préférant recruter les deux joueurs de CR4ZY, Nemanja “nexa” Isaković et Nemanja “huNter-” Kovač. Ces deux imports viennent souligner le changement de cap de G2 et leur désir de prouver une bonne fois pour toutes qu’ils ont leur place dans le top des équipes de CS:GO.

Lire aussi :  DreamHack Masters Malmö 2019 - Programme, dates et résultats des matchs

Depuis trop longtemps, les grands titres ont échappé à G2. 2018 a été une année catastrophique pour l’équipe, qui n’a fait qu’enchaîner les top 5-8. En 2019, les résultats sont meilleurs : pour preuve leur seconde place remportée lors de la finale de la saison 9 de l’ESL Pro League à l’Occitanie Esports. Mais les échecs répétés à des compétitions moins compétitives (top 3-4 à la DH Tours et à Charleroi Esports) ou lors des IEM Katowice (top 12-14) ont peut-être prouvé au club qu’un roster français n’était plus une solution viable pour gagner.

Le CEO de G2, Carlos “ocelote” Rodriguez a essayé de répondre aux questions des fans concernant leur nouvelle stratégie.

G2 Esports joue pour la première fois avec son “roster global” à la Dreamhack Masters Malmö 2019, où ils devront prouver que leurs derniers ajustements ont payé. Faire moins qu’un top 4 sera décevant, mais néanmoins compréhensible étant donné la jeunesse du roster. L’équipe aura du temps pour atteindre son niveau maximum.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur en chef

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.