G2 Esports valide une levée de fonds de 17,3 millions de dollars !

L’organisation G2 Esports dirigée par le flamboyant Carlos “Ocelote” Rodriguez termine sa levée de fonds avec 17,3 millions de dollars récoltés. Estimée par Forbes à 105 millions de dollars, G2 Esports enfonce le clou et assoit sa position sur le marché mondial.

Andre-Gomes-Carlos-Rodriguez-fondateur-G2-Esports

Le milieu de terrain André Gomes et Carlos “Ocelote” Rodriguez fondateur de G2 Esports

 

Une levée de fonds record pour G2 Esports

Alors qu’il y a moins d’un an, Carlos Rodriguez rêvait de faire de G2 Esports une organisation à un milliard de dollars, l’ancien joueur professionnel semble s’être bien reconverti en homme d’affaires. Aujourd’hui à la tête d’un des plus gros groupes esports au monde, Ocelote continue de faire parler de lui et n’a qu’un objectif en tête, toujours plus pour G2. Confirmée par le site Forbes, la levée de fonds de G2 Esports est une réussite totale. Avec une levée de fonds en série A de 17,3 millions de dollars, le groupe totalise 26,4 millions de dollars de levés depuis sa création en 2013.

S’il se félicite aujourd’hui de la confiance des investisseurs envers G2 c’est que le groupe investi lui aussi judicieusement. Il affiche une très bonne santé économique comme professionnelle et est reconnu comme un acteur majeur de la scène esports en Europe. Prônant l’indépendance avant tout, Carlos Rodriguez n’hésite pas à repousser les propositions de gros clubs de sports traditionnels et espère un jour être de l’autre côté de la table des négociations. Une position qui lui permet de s’afficher sur de nombreux jeux comme League of Legends, CS: GO et même Rainbow Six: Siege.

G2 Esports se positionne comme un acteur mondial majeur

Notamment menée par trois grandes sociétés, Parkwood Corporation, Seal Rock Partners et Everblue Management, cette levée de fonds va donner la possibilité à G2 Esports d’investir toujours plus et de regrouper un groupe de propriétaires afin d’envisager sereinement l’avenir. Il faut dire que G2 Esports ne fait pas les choses à moitié et espère ouvrir d’ici le troisième trimestre 2019 son infrastructure de 2 000 mètres carrés entièrement dédiée à l’esports. Un complexe phénoménal qui ferait rayonner le groupe sur le monde entier. Après avoir touché les professionnels, G2 tente depuis plusieurs mois de développer son image auprès de sa communauté. Les samouraïs européens font parler d’eux et cherchent désormais à fédérer le public européen derrière leur bannière.

Recrutant différentes personnalités reconnues comme Lindsey Eckhouse qui officiait à des postes clés de la NFL ou encore Sabrina Ratih auparavant chez Red Bull, G2 Esports affiche ses ambitions. Lorsque l’on voit la montée en puissance d’équipes comme TeamLiquid, 100 Thieves ou Cloud9 en occident, l’Europe doit pouvoir se positionner pour ne pas se retrouver entre le marteau et l’enclume. Avec ces investissements, G2 Esports s’attire ainsi le regard des acteurs internationaux qui n’auraient pas encore pris parti dans l’esports !

En savoir plus sur l'auteur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.