League Of Legends

   Ce week-end à la GA, nous avons pu rencontrer pour une Interview, le grand Nono, AD carry de la team Indyspensable et Streamer/Caster chez O’Gaming TV. Durant cette entretien très posé, Nono nous a parlé de ses ressentis de jouer à une lan en mode fun, de sa transition de joueur pro à caster et des Worlds 2015.

L’Interview

Nono

Q : Salut Nono !

Salut !


Q : C’est ta deuxième Lan avec Zera (il ajoute et LRB et Domingo et Doigy :rire : ), vous venez en mode fun, qu’est-ce qui change pour toi qui venait avec des équipes sérieuses les années passées ?

Ce qui est marrant c’est que la Lyon eSport était ma première Lan « fun ». On gagne le tournoi amateur. A la GA, on se fait un peu casser la gueule :rire : .

Je vais pas te mentir ça me reste un peu entre la gorge car je garde mon mental de compétiteur. J’ai toujours cette volonté de gagner, de montrer du beau jeu, etc… Et quand je vois que je suis dans l’incapacité de produire quoi que ce soit, ça me frustre un petit peu.

Mais bon après ça se passe toujours aussi bien, j’ai d’adorables teammates, et ça se voit que eux ils partent en mode full délire, bonne ambiance, ils arrivent à me le communiquer et ça c’est le principal.


Q : Je sais que t’as été joueur pro aux LCS en 2013

Ouais ça fait longtemps t’étais pas né encore :rire :


Q : Et si j’étais déjà là en train de te regarder :rire :, comment a été le changement pour passer de Joueur Pro à Streamer/Caster chez OG ?

Déjà les deux n’ont rien à voir. Quand tu es Joueur pro, tu es obnubilé par le jeu et seulement le jeu. Tu veux devenir le meilleur de la Terre parce que c’est ton travail. Quand tu es streamer et commentateur, tu es beaucoup plus concentré sur la communauté, même si je cherche toujours à afficher un bon niveau. Je suis toujours Master sur mon main par exemple, il faut beaucoup plus apporter cette touche fun/détente et avoir une proximité avec le public, ce qui est vachement agréable comme sensation. Je suis très content de ça. A part les Lan qui sont difficiles et où on se fait casser la gueule, le reste est une très bonne expérience.


Q : Tu as commenté les Worlds de la Saison 5 aux côtés de Chips & Noi, qu’est-ce que ça fait de se retrouver de joueur pro à commentateur sur un event pareil aux côtés de personnes qui commentent depuis 3-4 ans ?
Nono

J’étais un petit nouveau ouais, et c’était une énorme pression car t’es plus derrière un ordinateur, t’es plus non plus caché par tes 4 teammates même si tu reçois toujours des critiques en tant que joueur. Là c’est ta voix qui doit donner envie et retranscrire des émotions à tes auditeurs et ça c’est très très compliqué à faire.

Après c’était une très bonne expérience. Chips & Noi nous ont très bien accompagné pendant ces Worlds-là, ils ont vraiment fait un travail exceptionnel (mention spécial à Noi). Ils ont réussis à nous détendre, à nous mettre à l’aise et c’est vrai que c’est sympa de pouvoir communiquer ta passion à des auditeurs et à des gens qui sont passionnés autant que toi.

Sauf que par moment il n’arrive pas à voir le même jeu que toi, et donc de le transmettre c’est tout une épreuve mais ça reste super cool de transmettre une émotion, s’éclater, c’est vraiment génial.


Q : Ça fait quoi de Botlane avec Zerator ? :rire :

C’est marrant parce que lui, il veut vraiment s’améliorer. Parfois il est bloqué par rapport à son niveau mais il est pas aussi investi vu qu’il stream beaucoup sur d’autres jeux donc il tryhard pas énormément. Ça se voit qu’il y met énormément d’efforts. Mais même quand il fail ça le fait plus rire qu’autre chose donc c’est quand même assez détente.


Q: Merci pour l’interview, c’était cool !

De rien, à la prochaine !

Vous pouvez retrouver Nono sur ses différents réseaux sociaux :
Twitter – Facebook – Twitch perso – Twitch O’Gaming LoL

Crédits photos : Timo Verdeil

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -