Counter Strike

Ce Week end avait lieu la Gamers assembly, La team LDLC-Blue a fini 2ème du tournoi après avoir perdu contre Millenium. Nous avons eu la chance de pouvoir suivre le tournoi de cette équipe au travers des yeux de Younes ‘Youns’ Ait-Lalla , qui a eu la gentillesse de nous accorder 3 interviews tout au long du tournoi. Ainsi nous avons pu parler avec lui du tournoi, de la scène et de la bonne dynamique de son équipe.

La première interview a pris place pendant la phase de poule, que son équipe a survolé.

Youns en interview

YounsQ : Quel sont vos objectifs pour le tournoi ?

Pour le tournoi,  au moins accrocher le top 3 mais le vrai objectif, on ne va pas se mentir, c’est le top 1.


Q : Quels sont les gros concurrents pour ce tournoi ?

Platinium, dead pixels et We got game, un peu moins pour ces derniers mais ils sont forts et peuvent surprendre. Mais surtout Platinium et Dead pixels.


Q : As-tu des infos sur le futur de LDLC.White où en sont-ils, ont-ils un cinquième?

Non je n’ai pas d’infos, mais ils sont en train de chercher un cinquième joueur je pense, et je ne sais pas qui c’est.


Q : Que penses-tu de votre poule ? elle semble un peu facile ?

Ouais, la poule devrait bien se passer, il y a juste, comme équipe qui pourrait nous surprendre, Evokate qu’on a joué a l’Epsilan, ça s’est bien passé et ça devrait aller mais bon on ne sait jamais.


Q : On va parler de XenoDragons qui est composé de 3 grosses stars françaises d’1.6 (MaT, Iorek, mSx) que penses-tu de leur retour sur CSGO ?

la dernière fois qu’on les a joué c’était aux Underdogs, et le score était sec (NDLR : 16-6 sur inferno, 16-4 sur Mirage). mais je pense qu’ils ne devraient pas lâcher car ils étaient fort a l’époque donc je ne vois pas pourquoi ils ne le seraient pas aujourd’hui. Je pense qu’ils peuvent surprendre quelques équipes, peut-être même nous. Je leur souhaite bonne chance, car ils se sont fait un nom sur CS a l’époque et j’espère qu’ils vont atteindre leurs objectifs sur cette lan.


Q : On vous voit titiller des équipes européennes, votre objectif est, je pense, la participation à un major, où est-ce que vous vous situez a ce niveau là ?

On est encore loin, la qualification pour un major c’est très compliqué mais après y a du travail et on est dans une bonne perf. On a compris comment jouer vraiment les équipes internationales c’est complètement différent que celles de France, on se débrouille vraiment pas mal et on espère gagner encore et encore, on est invité à plusieurs tournois, plus tu gagnes plus tu es présent. On fait de notre mieux pour les accrocher et un jour les battre puis un autre se qualifier petit à petit. On fait les choses par étapes.


YounsQ : Tu est arrivé chez Blue au mois de novembre, on sait que la victoire a la PGW a été un déclic pour l’équipe. la dynamique ne s’est pas arrêté depuis ?

non, la dynamique ne s’est pas arrêtée. Apres la PGW madc a décidé de partir (NDLR : il a rejoint beGenius depuis) et j’ai été recruté. Et depuis que je suis là ça va. Je me suis bien intégré, les deux premiers mois ont été difficiles car les personnalités des joueurs LDLC sont différentes des joueurs avec lesquels je jouais avant. Ils sont plus calmes, plus posés et plus matures que les autres équipes, au début j’ai eu un peu de mal à m’habituer avec l’équipe. Y a eu une baisse des performances en practice et en compétition au début et là depuis un bon mois, depuis l’EPSILAN, même si ce fut un fail, on se débrouille pas mal,on comprend comment m’utiliser et utiliser les individualités de chaque joueurs et on progresse comme ça.


Q : Comment avez-vous vécu la victoire a l’Underdogs ?

On l’a vécu plutôt bien, on était content. On gagne le premier side 12-3 et ils nous comback, gagne l’OT en plus, donc on était dans un mal total et derrière on met les deux dernières map. On a fini à 2h du matin, on était content. On voulait pas aller jusqu’à deux heure du matin pour perdre contre Platinium une deuxième fois en plus. On voulait la revanche et on l’a eu, maintenant on verra bien la belle, elle est maintenant, on devrait se croiser en finale si tout se passe bien pour eux et pour nous. On verra qui gagnera à ce moment là.

La deuxième interview a été faite après la victoire sur Platinium en finale du Looser Bracket.

Youns MomanQ : Tu viens de te qualifier pour la grande finale de la Gamers assembly, le looser bracket s’est très bien passé pour vous a part quelques petites frayeurs, quel est ton ressenti depuis la défaite contre Millenium ?

En fait Millenium, on ne s’attendait pas à un niveau si élevé. Sur la première map, ils nous ont mis une grosse claque alors que c’était une map pour nous (16-10). Après la deuxième était leur pick, et on finit sur un 16-14, avec un peu de réussite mais c’est mérité. Après on descend en looser, c’est compliqué car c’est du BO1 mais on a un map pool assez conséquent et on sait très vite amener les équipes sur nos map, d’ailleurs on les a toutes amenées sur cobble , on a pu dérouler notre jeu sans problème et on a eu un moment de force, on s’est dit qu’il fallait pas abandonner et on a su créer la différence. Maintenant on verra bien pour la finale, ils partent avec une map d’avance donc on va essayer de les accrocher, je pense que c’est possible, et je pense qu’on va le faire mais on verra bien, ils ont montré qu’ils étaient balèze et qu’ils étaient prétendant au top 3 français. On va essayer de leur montrer qu’on est les plus forts et eux aussi donc que le meilleur gagne.


Q : J’ai remarqué qu’avant le match contre Millenium vous aviez un jeu posé, un peu sûr de vous et que le match contre Millenium a été un déclic pour sortir du gros jeu et vous énerver ?

Avant Millenium on a pas eu de match difficile dans l’arbre ni dans la poule, ça finissait sur des 16-6, 16-5. C’est pas qu’on trollait, on achetait pas de negev, on faisait pas n’importe quoi. On était plus détendu, on s’attendait pas a prendre des gifles comme ça. Et Millenium crée la différence de ouf, la première map ils nous giflent sur le side CT, ils nous mettent 12-3 ou un truc comme ça, ils nous ont déjà montré qu’ils était chaud grâce au match contre We Got Game, prêts à nous écraser et ils nous ont battu voila.


Q : Quand on voit que Millenium n’as pas perdu une seule map encore dans ce tournoi, un de vos objectif ne serait pas de juste de leur en prendre une ?

Non l’objectif c’est de les battre, ils sont malins en veto franchement, ils ont de la chance car si il gagne pas 16-14 contre nous (NDLR :  sur Dust2 en demi finale), derrière on a Inferno et ils savent qu’après ils ont perdu sur Inferno donc ils font vraiment de très bon veto, ils sont malins, c’est pas leur prendre une map, c’est juste qu’ils ont deux bonnes maps : Mirage et D2 et qu’ils tombent tout le temps dessus, D2 c’est leur map de coeur.

Et pour finir cette vision de la GA et de son parcours dans le tournoi nous retrouvons le joueur de chez LDLC.Blue après la finale perdu contre Millenium.

Q :  Vous dominiez le match 12-0, et là plus rien, que s’est il passé? comment peux-tu expliquer ce comeback ?

Alors on a vraiment bien joué dans les premières minutes, on avait toutes les cartes en mains et ensuite on lâche les 3 derniers rounds du side ça se finit en 12-3. On est toujours confiant mais là, un mur complet en fin de side terro on avait la solution mais on arrivait pas à l’appliquer suite à notre économie mal gérée et un manque d’xp. Plus ils remontaient plus ils avaient la confiance et nous on en perdait, ils ont vraiment rien lâché.


YounsQ : un BO3 avec une map d’avance pour le vainqueur du winner bracket, que penses-tu de ce format ? N’est il pas trop pénalisant pour l’equipe venant du looser bracket ?

beh c’est un peu logique on vient du loser derrière on joue notre map qu’on pick en 1er pour équilibrer, ils ont gagné tout le winner sinon je verrais aucun intérêt à venir du winner si c’est pas pour avoir un bon avantage sur la finale.


Q : Et pourquoi pas passer les finales de ce format de tournoi en BO5 ? toujours avec un map d’avance pour le winner bracket ? ça serait une solution plus équilibrée ?

Ça aurait été juste parfait, malheureusement pas appliqué par manque de temps peut-être.


Q : Ma dernière question : quelle est la suite du programme pour vous ?

Honnêtement je ne sais pas, on compte avoir une réunion pour bien plannifier ce qu’il va arriver encore, peut-être se tourner vers l’inter dés qu’on en a la possibilité, sinon en France il reste pas mal de tournoi sur lesquels je ne peux pas m’avancer, seul l’avenir nous le dira !


Q : Un dernier mot ? des remerciements ?

Un grand merci à vous déjà pour l’interview, merci à LDLC pour nous avoir emmené à cette GA, sans oublier nos sponsors !

Q : Je te remercie pour l’interview et bonne continuation pour la suite.

De rien, Merci

Merci à Youns, que vous pouvez retrouver sur son Twitter, d’avoir répondu à tant de questions qui vous ont permis d’entrer un peu chez LDLC le temps de ce weekend de Gamers Assembly 2016.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -