Esport

Grand Poitiers instaure officiellement les liens entre le territoire et l’esport ! La collectivité est devenue aujourd’hui, jeudi 8 mars, la première à sponsoriser une équipe esportive, les Ork Grand Poitiers ! Une première en France ! De plus, en partenariat avec le CREPS (centre de ressources, d’expertise et de performance sportive), ils ont pour projet de créer une structure d’entraînement pour les joueurs d’ici fin 2018 !

orks grand poitiersCrédit : Twitter Orks Grand Poitiers

Vers un rapprochement collectivités et structures esport

La nouvelle a été annoncée aujourd’hui sur les réseaux sociaux et a été partagée par de nombreux acteurs de l’esport. Et il y a de quoi ! C’est la première fois en France qu’une collectivité territoriale sponsorise une équipe esportive. Par cela, elle marque au fer blanc les liens possibles et futurs entre des villes, agglomérations ou régions avec des entités esportives !

Et c’est la structure Orks qui a eu l’occasion d’être sponsorisé par la collectivité ! Leur équipe participera d’ailleurs à la Gamers Assembly où ils évolueront avec le fameux maillot Orks Grand Poitiers !

Cette grande nouvelle en annonce sûrement d’autres. Nul doute que les autres métropoles et régions ne manqueront pas de prendre le train de l’esport en marche, en suivant peut-être l’exemple de Grand Poitiers.

Quand l’éducation rencontre l’esport

Mais Grand Poitiers ne s’est pas arrêté là et a fait d’une pierre deux coups ! Ainsi, en partenariat avec le centre de ressources, d’expertise et de performance sportive (CREPS), ils souhaitent créer d’ici fin 2018 une structure d’entraînement pour les « gamers ». Leur objectif est de « former des joueurs de haut niveau en leur offrant un accompagnement éducatif et sportif de qualité. »

Nous n’avons pas encore beaucoup d’informations concernant ce nouveau projet. Rentrera-t-il dans le cadre d’un projet de sport étude ou sera-t-il associé à des structures esport qui ont malheureusement beaucoup fait parler d’elles ? L’avenir nous le dira, mais si la collectivité tient les rênes, il y a fort à parier que la structure soit solidement accompagnée. Donc peu de risques de voir les mêmes frasques que pour The Esport Academy. Tout au pire, le projet mettra plus de temps à se mettre en place.

C’est en tout cas une bonne initiative de la part de Grand Poitiers qui fait le pari de l’esport. Il faudra suivre attentivement l’équipe d’Orks et l’avancement du projet de structure esport dans les mois à venir !

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -