Réussir sa draft – Un premier pas vers la victoire

La réussite d’une partie dépend en grande partie de la performance une fois les héros dans le hall des tempêtes. Cependant, la sélection de héros ou draft joue un rôle crucial. Pour réussir sa draft, il faut savoir quels sont les éléments importants et comment construire une équipe adaptée au besoin d’une partie de Heroes of the Storm.

Heroes of the Storm

L’importance de la draft

Avant de rentrer dans le détail, il est important de faire un point sur la draft. Ce moment souvent négligé avant une partie, la sélection de héros, est capitale. C’est le moment ou les joueurs doivent comprendre tous les enjeux d’une partie. Durant la sélection de héros, il est nécessaire d’établir une composition avec un plan de jeu. C’est une stratégie qui va être adaptée à différentes situations. L’équipe constituée durant la sélection de héros doit se construire selon la meta, ce qui nécessite une bonne connaissance de l’actualité. Au cœur d’une sélection réussie, la communication entre les joueurs. Cet aspect est d’autant plus renforcé depuis l’arrivée du chat vocal en jeu.

Nous avons conscience qu’il est parfois difficile d’obtenir de ses alliés la plus grande coopération. De même, ce guide est à l’usage des joueurs profitant d’une sélection en partie non classée, en ligue héroïque et par équipe, la dernière étant la plus propice à une sélection idéale. À travers ce guide, nous vous fournissons les clés principales pour guider votre logique de sélection.

Première étape – Adapter sa sélection à la carte jouée

Une des particularités d’Heroes of the Storm est bien évidemment la pluralité des cartes jouables. Celles-ci proposent des objectifs différents, mettant en valeur des types de gameplay différents. Une composition doit toujours faire attention à bien respecter les enjeux propres à une carte. Les cartes jouées n’ont pas les mêmes camps de mercenaires, le même objectif et donc le même rythme de jeu.

Sanctuaires infernaux

Certains des objectifs permettent de détruire la base ennemie sans jamais s’approcher du Nexus. D’autres nécessitent de prendre le contrôle d’un véhicule. Ces différences sont très importantes pour définir un premier cadre de sélection. On ne peut pas constituer la même équipe si l’équipe doit tenir une position pendant 1 minute ou perdre deux joueurs pour prendre le contrôle d’un véhicule.

Deuxième étape – Préparer sa stratégie avec des bannissements 

Une fois la carte analysée, il est décisif de préparer un plan de jeu avec ses coéquipiers. Vous devez toujours avoir à l’esprit que votre principal objectif à ce moment est de trouver une combinaison capable de vous amener à la victoire. Trop souvent, des joueurs vont rester passifs durant la sélection. Attendre les premiers bans ou la sélection des héros adverses donne l’initiative à l’adversaire. Le temps au début de la sélection doit permettre d’élaborer une stratégie d’équipe. Elle comprend toujours un certain nombre de points forts et de points faibles, en cohésion avec l’objectif de la carte. Une équipe ne se compose pas en réponse à la composition adverse. Chaque équipe doit constituer ses propres moyens pour remporter la partie.

Lire aussi :  Tyraël et Kramer - Analyse d'un duo de contrôle

Afin de vraiment donner du poids à une stratégie, il faut sciemment utiliser les bannissements proposés au début et au milieu de la sélection. Ces deux bannissements sont des atouts-clés afin de proposer une composition cohérente. Le bannissement a pour but principal d’éliminer les principaux héros qui mettent en avant la faiblesse d’une composition.

Draft

La plupart du temps, des héros très forts dans une méta sont instantanément bannis par réflexe. Bien que ces bannissements soient accompagnés d’une logique entourant la force d’un héros, si celui-ci est dominé par la composition considérée par l’équipe, il n’y a aucune raison de le bannir.

Troisième étape – Comment et quand choisir un héros

La sélection d’un héros est l’élément qui concerne directement chaque joueur. Plusieurs facteurs jouent au moment de la sélection : la disponibilité du héros, la capacité du joueur à incarner le héros et sa compatibilité avec la stratégie de l’équipe. Beaucoup de joueurs désirent prendre un héros par envie, ce qui est compréhensible. Néanmoins, il est nécessaire de faire la part entre les besoins de l’équipe et l’envie de chacun.

La disponibilité du héros dépend de plusieurs facteurs. Les bans, une sélection déjà effectuée ou le manque d’intérêt du personnage avec la composition sont à prendre en compte. Il est important que votre sélection soit toujours en accord avec la stratégie de l’équipe. Inutile de s’acharner à prendre un héros si les variables ne sont pas en sa faveur. Il est normal d’attendre d’un joueur, la capacité à manipuler les bases de plusieurs héros. Il ne faut pas se renfermer sur un personnage sous prétexte que celui-ci est le plus maîtrisé, car comme dit auparavant, si rien ne le met en valeur il sera un véritable poids mort pour l’équipe.

Arthas Naseebo

Une question plus difficile à cerner : quand doit-on choisir un héros ? Tous les héros ne sont pas à prendre en premier choix. C’est le cas des personnages ayant un rôle très spécifique, dont la polyvalence est bien souvent dépendante du reste de l’équipe. Pour clarifier notre propos, un exemple : Nova. Un personnage qui peut très largement subir la composition adverse alors qu’elle doit permettre à son équipe de maintenir les opposants sous pression. Il vaut mieux attendre certains bannissements ou favoriser des héros qui subiront moins durement les choix de l’adversaire. Tous les héros ne sont pas égaux durant la sélection et certains font d’excellent premier choix et d’autres d’excellent dernier choix, afin d’être la cerise couronnant la composition.

Lire aussi :  HGC 2018 - Interview de Dignitas JayPL

Quatrième étape – Ne jamais rechercher la composition parfaite

Une fois les trois premières étapes terminée, vous devez être en possession d’une équipe plus ou moins conforme à l’idée que vous vous en faisiez. Il est possible de s’arrêter à ces trois seuls éléments, mais il est important d’avoir une prise de recul sur l’équipe créée. Est-elle adaptée et possède-t-elle les outils pour remporter la partie ? L’équipe adverse possède-t-elle plus de forces contre ma composition d’équipe ou pour prendre les objectifs ? Il est important d’être capable de quantifier une composition selon plusieurs critères distinctifs. Vous pouvez vous intéresser à de nombreux éléments: les dégâts, les soins, la capacité à encaisser les dégâts adverses ou encore l’expérience accumulée durant la partie. De même, vous pouvez avoir une idée des mouvements proposés par votre équipe, si des rotations sont envisageables, si un personnage avec un déplacement global peut s’occuper de l’expérience pendant que l’équipe se concentre sur l’objectif…

Équipe

Ces variantes sont très importantes et doivent être questionnées avant, pendant et après la sélection. Vous devez toujours voir dans votre composition votre plan, et reconnaître au sein de celui-ci les failles qui existent. Dans de très nombreux cas, une draft accumulant des personnages “op” n’a pas une structure solide et repose essentiellement sur la qualité individuelle des joueurs à remporter la partie. Toute composition n’est pas parfaite à commencer par sa stabilité dans les différentes phases de jeu. Il ne faut pas attendre d’une équipe avec des assassins très “late game” un avantage d’expérience, la prise des objectifs et la victoire durant les teamfights avant que l’heure ne soit arrivée.

L’essentiel à retenir

Si de toutes les informations présentées, il fallait en retenir une seule, ce serait celle-ci : ne négligez pas votre sélection ! Beaucoup trop de joueurs regardent ailleurs durant la sélection. Certains ne font pas leurs bans ou ne s’intéressent à la chose que durant leur temps de sélection. La draft est un moment clé d’une partie, c’est à ce moment que vous définissez les paramètres d’une partie. L’exercice est difficile. Dans Heroes of the Storm, il faut toujours considérer l’infinité de possibilités existantes au moment d’une sélection de héros. Vous possédez de nombreuses cartes, et pour chacune d’elle, votre héros possède une relation unique qui caractérise son impact sur la partie.

A vous de lancer votre prochaine partie et de profiter pleinement de votre sélection de héros. Même si vos alliés sont peu coopératifs, gardez votre sang-froid. Réfléchissez toujours à votre composition et tirer le meilleur de votre expérience dans le Nexus !

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur Heroes of the Storm

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.