Esport
[nextpage title= »Présentation de Gwent »]

Gwent est le nouveau CCG free-to-play développé par CD Projekt. Le jeu de cartes est issu de l’univers de la série The Witcher, basée sur les romans d’Andrzej Sapkowski. Il entre en bêta publique le 24 mai 2017.

Gwent

Présentation générale

Gwent était déjà présent dans The Witcher 3. Il s’agissait davantage d’un mini jeu qui figurait parmi les différentes quêtes du jeu. Beaucoup plus simple dans son principe, il a largement contribué à poser les bases du CCG tel qu’on le connaît. Le jeu a d’abord été lancé en bêta fermée au mois d’octobre 2016 sur Windows et Xbox One. Le multi-plateforme permet aux joueurs PC et console de s’affronter. Après un premier tournoi officiel, il est temps pour le jeu de passer en Bêta Publique. Il attire déjà des streamers populaires tels que Lifecoach qui a remporté la première place ainsi que 60 000$.

Les bases du jeu

Pour remporter la partie il faut être le premier à gagner 2 manches. En cas d’égalité lors d’une manche, les 2 joueurs ont un point. Un deck comporte de 25 à 40 cartes. On retrouve les niveaux de rareté habituels : commune, rare, épique et légendaire. A cela s’ajoute des catégories de cartes : bronze, argent et or.

Ces dernières servent à déterminer le nombre d’exemplaires jouables. Alors que les cartes bronzes peuvent être jouées en 3 exemplaires, les  cartes or et argent sont limitées à un seul exemplaire. Les cartes or ont la particularité d’être protégées de la grande majorité des effets.

Faction et Leader

Gwent

En plus des cartes neutres partagées entre tous les decks, 2 paramètres orientent la constitution d’un deck. Premièrement, la faction, parmi 5 au choix, détermine vos “cartes de classe” ainsi qu’un pouvoir passif. Deuxièmement, vous devez choisir un des 3 Leaders proposés pour chaque Faction. Au démarrage, un seul Leader est disponible. Le Leader  possède un effet spécial qui ne peut être joué qu’une fois par partie.

Déroulement de la partie

Le principe de base du jeu se joue à la façon d’une bataille entre 2 armées. Lorsque vous posez une unité son score est ajouté à votre total de points. En plus des unités et leurs effets spécifiques, vous avez à votre disposition différents types de cartes pour influer sur le cours de la partie. Chaque joueur joue une carte par tour. Chaque manche se déroule de cette façon :

  • manche 1 : Chaque joueur commence avec 10 cartes. Tour à tour le joueur peut échanger jusqu’à 3 cartes de sa main avec une carte du deck
  • manche 2 : Les joueurs tirent 2 cartes
  • manche 3 : les joueurs tirent 1 carte
[nextpage title= »Mécaniques de base et univers »]

Gwent

Le plateau de jeu

C’est ici que les grandes guerres se jouent. Comme dans chaque armée qui se respecte, les unités sont organisées sur le champ de bataille selon leur rôle. On fait donc face à 3 lignes de front distinctes : combat rapproché, combat à distance et ligne de siège.

Toutes les cartes sont réparties sur les différentes zones de jeu :

  • La main : comprend les cartes piochées par les joueurs
  • Le leader : votre pouvoir actif utilisable une fois par partie
  • Le champ de bataille
  • La défausse : c’est là que vont les cartes détruites ou utilisées

Mécaniques de base

La première originalité repose sur les conditions climatiques. Il est possible d’apposer des conditions météo défavorables sur une des 3 lignes du  champs de bataille. Les unités qui ne bénéficient pas de la résistances aux effets météo voient leur force réduite à 1. Un des sorts de base permet de dissiper au choix : la pluie, le givre ou le brouillard.

Gwent

Les mécaniques de buff et débuff sont véritablement au cœur des nombreuses interactions du jeu. Elles prennent des formes très diverses comme la résurrection ou le fait de dévorer une unité alliée. Les bonus et malus peuvent aussi bien cibler une seule unité comme une ligne entière. En fonction de l’adversaire rencontré, ces choix stratégiques seront capitaux dans le déroulement de la partie.

Il existe également des subtilités adaptées à Gwent. Il est par exemple possible de poser des cartes “espions” qui apparaîtront dans les rangs ennemis pour fournir un bonus conséquent en échange. On trouve également des cartes “embuscade” (ou piège). Celles-ci restent posées face caché jusqu’au déclenchement de leur effet.

Les factions

Le jeu reprend en grande partie l’univers et le lore des jeux The Witcher. Les cartes emblématiques et les factions reprennent les grandes lignes du scénario. Les 5 grandes armées présentent toutes un gameplay et des objectifs très variés :

GwentMonstres : Ils représentent toutes les créatures du bestiaire. De la goule aux harpies en passant par les dragons, ils sont presque insensibles aux forces de la nature. Ils se regroupent en nombre et se reproduisent rapidement. Pour gagner en force, ils n’hésitent pas à s’entre-dévorer. Contenez leur invasion pour espérer survivre.

 

 

GwentSkellige : Les natifs de cette nation ne vivent que pour l’honneur de tomber au combat. Ils ne reculent jamais face au danger et ne craignent pas les pertes. Les morts comme les blessures sont au centre de leur stratégie. Ils peuvent renforcer les blessés et ramener leurs soldats d’entre les morts.

 

 

GwentNilfgaard : Véritables stratèges de l’ombre, aucune tactique n’est assez fourbe pour arracher la victoire. Cette nation a volontiers recours à l’espionnage et à l’assassinat pour arriver à leurs fins. Ils feront toujours en sorte de semer le trouble chez l’ennemi. Leur capacité à récolter des informations est de très loin inégalable.

 

GwentRoyaumes du Nord : Leur stratégie vise à dominer le champ de bataille en nombre et en puissance brute. Ils ont un sens aigu de la hiérarchie et de l’organisation martiale. Leurs troupes sont menées au front par de fiers généraux qui marchent toujours en tête. Les unités Or font leur force et leur orgueil.

 

 

GwentScoia’Tael : Ils sont particulièrement agiles et rapides lors du déploiement de leurs unités. Les Scoia’Tael prennent de vitesse leurs adversaires et leurs tendent des pièges camouflés. Ils peuvent compter sur le nombre et une très grande polyvalence. Généralement, ils sont imprévisibles et prompts à vous submerger.

 

[nextpage title= »Comparaison avec Hearthstone »]

Gwent

Le jeu de CD Projekt s’installe au milieu d’un marché où la concurrence est rude. Le principal concurrent, Hearthstone, possède 70 millions de joueurs réguliers et conserve depuis longtemps le monopole sur le marché. Cependant, Gwent, contrairement à d’autres jeux de cartes, n’est pas un simple TCG. Gwent étant un CCG, il a pour particularité d’avoir un gameplay unique, jusqu’alors inconnu aux jeux en ligne.

Les similitudes sont nombreuses avec les titres concurrents, mais cependant, le jeu a de très nombreux éléments qui le distinguent et qui le rendent unique.

Avantages

Gwent

HearthStone

Diversité

Gwent L’équilibre entre les decks permet une grande diversité dans la méta qui ne compte pas qu’une petite poignée de composition compétitive.La communauté est très large et propose énormément de contenu. Les streams, guides et vidéos sont abondants et encadrent le jeu.

RNG

GwentLa présence de la RNG dans le jeu est assez minime. Quelques interactions aléatoires ont lieu, mais dans l’ensemble, le jeu parvient à être très compétitif et peu frustrant.L’eSport est très développé et propose régulièrement des compétitions pour les amateurs. Le nombre important de joueurs professionnels enrichit le jeu par l’expérience qu’ils apportent.

Contenu

GwentLors de l’ouverture d’un pack, la dernière carte d’une rareté supérieure est choisie parmi trois cartes possibles, permettant de se concentrer sur un archétype en particulier.Le contenu du jeu est régulièrement amélioré par des extensions ou auparavant des aventures. Ces ajouts évitent de connaître une méta trop figée durant l’année.

Concept

GwentLe concept du Gwent est unique en son genre et propose des mécaniques très éloignées des TCG. Ce CCG ( Collectible Card Game) se démarque avant tout par son gameplay.Les modes supplémentaires du jeu le démarque assez du reste de la concurrence, avec le bras de fer ou l’arène. Ces ajouts non-compétitifs apportent des récompenses et créent une atmosphère chaleureuse pour les joueurs.
Gwent

Ambiance

GwentLes héros sélectionnés par les joueurs sont interchangeables au sein d’une même faction, ceci multiplie les possibilités de jeu. Le pouvoir passif de la faction et le pouvoir héroïque du Leader sont des éléments de jeu très important pour la diversité de jeu.L’ambiance et le gameplay très animé font un ensemble très amusant pour le joueur. La présence très forte de RNG pour le beau jeu renforce cet aspect fun plus que la compétition.

Difficulté

GwentLe jeu malgré des complexités techniques reste très simple d’accès et facile d’usage. Les joueurs peuvent facilement comprendre les enjeux d’une partie et les effets des cartes sans avoir besoin de plusieurs heures didactiques.L’accessibilité du jeu est très importante pour que les joueurs les moins expérimentés puissent participer sans avoir à connaître chaque carte. La simple connaissance de son deck suffit dans la plupart des cas à un joueur pour s’amuser.

Design

GwentLe style graphique porté par le jeu est très riche, avec une direction très orientée vers le dessin au crayon. Ce style est cohérent avec l’univers mature de la licence the Witcher.Les plateaux de jeu ainsi que les cartes ont un aspect cartoon très adoucis, qui rendent le jeu tout public. En ouvrant la palette de couleur à tous, Blizzard invite assez largement les joueurs inconnus des TCG à expérimenter le jeu.

Univers

GwentLe monde de The Witcher est la source d’inspiration de Gwent. Les cartes sont toutes des créatures ou personnages des livres ou des jeux de la licence The Witcher, largement appréciée par les amateurs de RPG et de Fantaisie.Le monde de Warcraft était à l’origine du projet Hearthstone, bien que depuis le jeu a perdu son affiliation. Cette attache à Warcraft est un avantage pour les joueurs qui apprécient l’univers.

Autre

GwentLes quêtes journalières répétables durant la journée offrent des récompenses. Un système de congratulation entre joueurs ajoutent des récompenses permettant l’achat de packs ou de craft des cartes.La plateforme de communication Battle.net est un atout majeur pour le jeu de Blizzard qui se lie au reste du contenu et obtient des événements spécifiques aux autres titres.

Gwent

Inconvénients

Gwent

HearthStone

Menu / Boutique

GwentLes menus du jeu ne sont pas très pratiques et demandent de faire quelques allers-retours principalement entre la collection et les decks. Cette interface reste malgré tout assez simple et compréhensibleLe prix des articles en jeu est assez élevé et oblige les joueurs à jouer beaucoup pour obtenir des cartes. La possibilité d’avoir un contenu gratuit est vite limitée par la probabilité d’obtention d’une carte spécifique.

Ergonomie

GwentLes animations sur le plateau de jeu sont inexistantes. Les cartes ont des arrivées sur le plateau souvent discrètes et parfois presque invisibles pour un joueur non averti.Le contenu du jeu n’est pas forcément le plus facile à acquérir pour un nouveau joueur. Les decks standards proposés par le jeu ne sont pas en adéquation avec la méta et ne permettent pas aux joueurs d’expérimenter le jeu à son véritable potentiel.

In Game

GwentLes parties moyennes sont assez longues en comparaison avec la plupart des TCG. Le système de manche en est la principale cause et ne permet pas forcément à un joueur de lancer en cinq minutes une partie.Le facteur aléatoire dans le jeu est très régulièrement source de débats au sein de la communauté. Son aspect fun est très souvent problématique lorsqu’il s’agit de compétition et peut créer un malaise pour les joueurs.

Divers

GwentLes temps de chargement sont assez nombreux dans les menus et parfois un peu long. Chaque changement de page amène à un chargement de plusieurs secondes, ce qui est contraignant lors de la navigation.La meta dans le jeu est très souvent verrouillée autour de quelques decks compétitifs, reposant sur des cartes déséquilibrées. Ce manque de diversité peut, lors de certaines extensions, frustrer des joueurs qui apprécient un style de jeu plus qu’un autre.
[nextpage title= »Analyse & Conclusion »]

Gwent

Un nouveau jeu dans le paysage eSport

Gwent se place dès aujourd’hui avec le lancement de sa bêta publique comme un jeu eSport. Les nombreux éléments qui le démarque de la concurrence sont à son avantage, puisqu’ils attirent des joueurs expérimentés. Son public principal repose sur les joueurs attirés par la compétition. Le manque de RNG met en avant cet aspect du jeu et peut potentiellement conquérir les joueurs qui n’apprécient pas l’excès de RNG présent sur Hearthstone.

Des joueurs connus, comme Lifecoach, ont déjà fait la transition jusqu’à Gwent dès la bêta fermée et ont participé à un tournoi. Le joueur allemand avait expliqué très tôt que le rapport au hasard n’avait pas sa place dans la compétition, ce que Gwent proposait dans la mesure du possible.

Malgré tout, le jeu parvient à garder un aspect fun pour les joueurs de moindres niveaux. Le manque de RNG ne va pas de paire avec le manque de fun, la grande diversité dans la composition des decks laisse assez de suspense pour garder la surprise intacte.

Un possible renouvellement du genre 

La sortie de Gwent n’est pas encore officielle, mais la bêta offre déjà très régulièrement des mises à jours avec l’arrivée de changements de cartes et de nouvelles cartes.

Gwent

Il n’est pas non plus négligeable de considérer l’attrait pour le titre The Witcher. Le jeu sorti en 2015, avait très largement conquis les masses ; et depuis, l’engouement autour de l’univers est sans précédent. Gwent, en provenant d’un univers aussi dense peut se permettre de proposer un contenu illimité une fois les idées mises en place.

L’engouement autour de Gwent pourrait très rapidement devenir très important, surtout avec l’intérêt croissant du public pour les jeux de cartes. Le placement de CD Projekt pour la scène compétitive fait du jeu un potentiel concurrent capable de rafler une part du marché. Néanmoins, celui-ci est encore à sa phase de bêta et le chemin est encore long jusqu’à la sortie. Gwent pourrait, dans les mois à venir, se révéler être un acteur important du CCG dans l’eSport.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -