Le handicap physique dans les jeux video

Comme pour le quotidien, le handicap entraîne des difficultés supplémentaires dans les jeux. Est-ce cependant une fatalité ? Etre handicapé est-il synonyme d’échec dans les jeux vidéo ? Avec ces deux exemples, nous allons vous démontrer qu’il est possible de surpasser son handicap pour jouir de sa passion.

handicap jeux video

L’exemple de DPG

Prenons en premier l’exemple de DPG. DPG est un redditer et joueur d’Overwatch. Il y a un an de ça, il a exposé son problème. Suite à une altération du cerveau, il a perdu beaucoup de mobilité motrice du coté droit. Il lui était alors très compliqué de jouer à Overwatch car il peinait à utiliser correctement son clavier. En effet, des mouvements incontrôlés lui faisait déclencher ses capacités sans qu’il le veuillent. Il se heurtait alors à la célèbre toxicité des jeux en lignes. Il a alors demandé des astuces via Reddit afin de pouvoir jouer le mieux possible.

Un an après il vient de poster à nouveau sur Reddit afin de nous tenir au courant. Il tient d’abord à remercier la communauté pour avoir était tant à l’écoute et lui avoir proposé des solutions. Pour améliorer la situation, il a opté pour une souris avec des raccourcis sur le coté afin de minimiser au maximum l’utilisation du clavier. Il a ainsi pu diminuer les déclenchements involontaires de capacités. Si, selon ses dires, “il n’est que Silver” aujourd’hui il remercie quand même la communauté car il a réussi à surmonter son handicap et il peut ainsi prendre du plaisir à jouer comme tout le monde.

L’exemple de Handi

Le deuxième exemple de joueur qui a réussi à surmonter son handicap est Handi. Handi est né sans bras ni jambes. Si au premier abord on pourrait dire que jouer sans bras est impossible, et bien ce n’est pas le cas pour Handi. En effet à force de persévérance il a réussi lui aussi à surmonter son handicap. Il a de plus réussi à atteindre un très bon niveau sur Counter Strike et stream même régulièrement ses parties sur Twitch. Vous pouvez d’ailleurs retrouver son stream ici .

En conclusion, si le handicap physique peut paraître être un obstacle, à force de persévérance et en adaptant au maximum le clavier, la souris ou la manette, les personnes handicapées peuvent profiter de leurs jeux favoris. Un grand bravo aussi à la communauté qui a trouvé des solutions notamment pour DPG. Enfin, si vous même êtes handicapés, ne baissez pas les bras, n’hésitez pas à partager vos astuces et aussi à en demander. Car après tout, on a tous le droit de jouer et de s’amuser.

Si ce genre de sujets vous intéressent, n’hésitez pas à lire également notre sujet sur les dyschromatopsies dans l’eSport ou encore l’addiction à l’ouverture des coffres. Vous pouvez également nous proposer d’autres thématiques dans les commentaires.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur eSport sur League of Legends, PUBG et Fortnite

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

1 commentaire

  1. Super article 🙂 Beaucoup de joueur en situation de handicap doivent se dépasser au quotidien, alors ils aiment les défis !
    On a crée un petit site pour compile des adaptations pour les personnes en situation de handicap physique dans le jeu vidéo, ça peut servir. On peut jouer juste avec la tête, avec le regard, la voix, …
    http://www.capgame.fr
    et tant qu’à faire, on a fédéré une communauté de plus de 250 personnes autour de ce sujet, joueurs, développeurs, ergothérapeutes… Ce qui sont intéressé par le sujet, bienvenue pour échanger avec nous et partager votre expérience !
    https://www.facebook.com/groups/capgame/

    Un big up à game lover, qui oeuvre plutôt dans le handicap mental et qui nous a fait connaitre cet article !
    http://www.game-lover.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.