Hearthstone

Championnat HCT

Premier tournoi majeur de la saison

ThijsNLChaque saison apporte son lot de compétitions officielles avec un objectif à la clé : gagner son ticket pour la Blizzcon. La Californie a accueilli les 8 meilleurs joueurs européens venus se disputer une qualification directe au tournoi final WCS : Championnat HCT. En plus de ce prix très convoité, un total de 45 points WCS  ainsi qu’un cashprize de 100 000$ étaient en jeu.

A l’issue de 2 journées riches en BO7 de haut vol, ThijsNL (team G2 Esports) a confirmé son statut de TopPlayer européen en arrachant la première place des mains de Iner. Pour accompagner son sésame, il s’est vu récompensé de pas moins de 25 000$ ! Le joueur néerlandais rejoint donc Naiman, Amnesiac et DDaHyonNi déjà qualifiés pour les WCS.

Twitter + decklists du Gagnant

Decks des 8 finalistes

8 TOP

Il est intéressant de s’attarder sur les decklists qui composent le métagame de ce tournoi. La plupart des joueurs qualifiés sont de gros clients de tournois et taquinent régulièrement les sommets du ladder européen. Dans l’ensemble, leurs choix donnent à voir les tendances générales et l’on vérifie très souvent que ce sont bien les TopPlayers qui orientent le ladder compétitif. On constate ainsi que 3 classes se retrouvent systématiquement dans les compositions de chaque joueur : Démoniste, Guerrier  et Chaman.

Le Face est le dénominateur commun de toutes les listes Chaman à l’exception de celle de AKAwonder, un peu plus orientée midrange. Il emploie très bien la mécanique de surcharge et pose de gros serviteurs avant d’achever le tout à grands coups de sorts à dégâts ou du combo désormais classique : [Arme croque-roc] + [Marteau-du-Destin]. Cet archétype prouve encore une fois son efficacité en termes d’agressivité et de burst et on le retrouve systématiquement à chaque tournoi. Même si l’aggro a perdu du terrain pour laisser la place à des decklists plus variées, il n’a pas fini de faire rager de nombreux joueurs.

Globalement, les decks Guerrier se partagent en deux entre les listes orientées Contrôle et la version récente du Guerrier Tempo. Que ce soit C’Thun ou N’Zoth, les Dieux très Anciens ont renouvelé les listes avec [Élise Cherchétoile]. On se retrouve donc avec des listes assez classiques d’un côté et de l’autre, des listes avec un second souffle en fin de partie. En ce qui concerne le Tempo il a totalement détrôné le Grim Patron qui a beaucoup perdu avec le récent mode Standard et les nerfs successifs. Il s’en sort admirablement bien contre Zoo et tient bien les Chamans à distance mais c’est véritablement l’énorme pression sur le board qui fait tout son potentiel.

Le Démoniste joue aussi sur 2 polarités bien distinctes : l’habituel Zoo qui n’a jamais quitté la compétition et le Renolock qui signe un retour triomphant dans cette meta. Le premier a su habilement s’adapter à la sortie de l’extension Murmure des Dieux très Anciens et propose une version encore plus riche en petites créatures monopolisant le board. Il dispose d’un kill de premier ordre grâce à [Leeroy Jenkins] associé à 1 ou 2 [Puissance accablante] + [Feu de l’âme]. Le Renolock ne joue qu’un exemplaire de chaque carte pour profiter à tout moment de l’effet de [Reno Jackson]. A l’heure actuelle le Démoniste est le meilleur représentant de ce type de liste. A l’aide de cartes de gestion il va chercher à épuiser les ressources de l’adversaire pour le cueillir avec une combo [Leeroy Jenkins] + [Puissance accablante] + [Manipulateur sans-visage] avec un coût réduit par [Empereur Thaurissan].

Le Chasseur s’impose aussi comme une référence puisqu’on le retrouve dans 6 des 8 compositions. Sa version Bêtes Midrange fait l’unanimité avec son lot de [Dromadaire du désert], [Grande crinière des savanes] et son fameux [Appel de la nature]. Les variantes Aggro du Chasseur ont été peu à peu enterrées et l’on se questionnait quant à l’avenir de cette classe et force est de constater que le Midrange lui a ouvert les portes de la compétition.

Les autres classes sélectionnées traduisent autant des choix anti-méta, des affinités personnelles ou la volonté de surprendre. Le Mage Freeze  et le Voleur Miracle sont 2 bons exemples de decks efficaces mais qui nécessite un contexte particulier pour être pleinement exploités.

Le Championnat HCT EU HearthStone fait partie des évènements majeurs menant à la BlizzCon. Dès le 18 juin, la Suède accueille la DreamHack Summer et ses 200 joueurs qualifiés. Elle fait suite à la DreamHack Austin qui a couronné Chakki grand vainqueur le mois dernier.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -