Hearthstone : Ligue des explorateurs, 4ème aile

Dernière aile : La nuit au musée !

Enfin nous faisons face à ce sale voleur de Rafaam dans la quatrième aile de La Ligue des explorateurs ! Notre but est de l’empêcher de fuir du Hall des explorateurs en possession du Bâton de l’Origine. Bien décidé à semer le chaos et à nous faire une démonstration de ses tous nouveaux pouvoirs hérités des titans, il va animer les pièces de l’exposition et les retourner contre nous.

Il faut reconnaître que ce boss ultime est le roi de la manipulation. Il nous a laissé récupérer toutes les pièces du bâton et n’a eu qu’à se baisser pour le ramasser. Ne vous attendez donc pas à un affrontement à la loyale, de nombreuses surprises toutes plus fourbes les unes que les autres se dresseront entre vous et le précieux artefact !

Boss n°1 : Squeletosaurus Hex (30 points de vie)

Skelesaurus_Hex1

  • Son pouvoir héroïque consiste à donner à chaque joueur une carte aléatoire coûtant 0 mana. Comme la taille de sa boîte crânienne le laisse deviner, ce fossile ne fait pas dans la finesse et cherchera à attaquer directement votre héros la plupart du temps. Pour le calmer le mage a de solides arguments comme la nova de givre, la métamorphose et des dégâts directs à coups de boules de feu. Le savant fou et ses secrets comme l’Entité miroir et Dupliquer va beaucoup vous aider. Si vous résistez à ses assauts vous devriez vous en sortir en un seul morceau .

Boss n°2 : la sentinelle d’acier (30 points de vie)

Sentinelle_volee1

  • Si la patience n’est pas votre fort, mieux vaudrait prévenir vos voisins que vous allez hurler de rage pendant les 15 prochaines minutes. Ce boss possède un pouvoir héroïque passif qui lui permet de ne recevoir qu’un seul et unique point de dégâts à la fois. Il cherchera également à vous ralentir le plus possible en posant des créatures possédant le bouclier divin et/ou la provocation.

  • Pour franchir ce gardien inflexible le mieux est de d’avoir un maximum de sources de dégâts. Le paladin et ses tokens sera un argument de poids. Aidé du jongleur de couteaux et de créatures résistantes (ennuy’o-tron et autres boucliers divins) ou en invoquant de nouvelles (limon résonnant, rampante hantée), vous devriez parvenir à le taper plusieurs fois par tour et contourner la difficulté.

Boss n°3 : Prince-voleur Rafaam (30 points de vie)

Rafaam1

  • Enfin vous tenez cette sombre canaille qui vous tient tête et vous nargue depuis trop longtemps ! Il semble s’intéresser de près à votre deck et vous risquez de comprendre trop tard pour quelle raison. A peine le duel lancé il mettra à profit ses talents de voleur et vous dérobera votre deck sans attendre. Elise vole alors à votre secours et vous donnera un nouveau deck qu’elle a élaboré, autant vous dire que vous allez devoir vous arranger avec les moyens du bord.

  • La principale faiblesse à exploiter est donc de lui fournir le pire deck possible ! Avec les cartes les plus mauvaises que vous trouverez il devrait s’en mordre les doigts. Vous pouvez par exmple lui donner la nouvelle arme du guerrier qui lui causera des dommages pultipliés par 2.

  • Un autre élément à exploiter est une carte spéciale du deck d’Elise que vous piocherez le plus souvent dans les premiers tours : Lance rare. C’est une arme 1/2 pour 1 mana qui gagnera +1/+1 à chaque fois que Rafaam joue une carte rare. Vous pouvez insérer des cartes comme le Guetteur ancien, l’Oracle froide lumière et autres Poulets furieux pour faire rapidement gonfler votre arme.

  • Son pouvoir héroïque a le même effet que le portail instable : pour 2 manas il obtient un serviteur aléatoire dont le coût est réduit de 3 manas.

Boss n°3 : Prince-voleur Rafaam (30 points de vie)

New_Rafaam1

  • Rafaam n’a pas dit son dernier mot et joue sa dernière carte : il s’empare de la puissance du bâton pour tenter de vous achever.

  • Tout d’abord vous verrez que votre pouvoir héroïque a disparu au profit d’un autre plus aléatoire mais plus puissant : pour 0 mana « trouvez un artefact ». Cela vous donnera accès a des sorts coûtant 0 mans et offrant de puissants effets.

  • Le pouvoir héroïque de Rafaam est basé sur son bâton. Chaque tour il lui permet d’invoquer de puissantes légendaires à l’image des boss précédents et possédant le même effet.

  • Son bâton le rend également insensible aux dégâts pendant 4 tours. Au cinquième il sera de nouveau vulnérable avant de redevenir insensible pour les 4 prochains tours, etc. Il est donc important de concentrer vos dégâts !

  • Enfin il pourra utiliser successivement un des trois artefatcs auxquels vous donne accès la légendaire à son effigie, chacun coûtant 10 manas.

Bonne chance à vous ! Si vous avez l’âme d’un aventurier et l’esprit d’un archéologue vous triompherez de toutes les difficultés sans même salir votre beau chapeau. Le monde compte sur vous pour protéger ses trésors millénaires alors c’est le moment de faire claquer votre plus beau fouet !

Boss n°1 : Squeletosaurus Hex

Diablosaure fossilisé (Fossilized Devilsaur)

« C’est le seul travail qu’il a trouvé après la débacle du parc à thème jurassique »

DiablosaureFossilise

  • Un T8 8/8 qui se transformera en taunt si vous contrôlez une bête, un gros thon en somme ! Son effet à condition et son coût élevé le pénalisent lourdement sans compter qu’il dépend de l’archétype Bête. Les 2 classes qui pourraient l’exploiter sont le chasseur et le druide, autant dire qu’ils se passent allègrement de ce type de carte.

Idole corbeau (Raven Idol)

« L’idole corbeau sur un socle perché, tenait en son bec une carte… »

IdoleCorbeau

  • Un sort qui vous permet de découvrir AU CHOIX un serviteur ou un sort aléatoire. En ce qui concerne les serviteurs cet effet n’apporte rien et occupe inutilement une place dans votre decklist. Pour ce qui est des sorts on pourrait trouver un plus grand intérêt dans la mesure où vous êtes certain d’obtenir un sort de classe mais il faut bien comprendre que si vous comptez sur un sort il est préférable de le jouer directement sans compter sur la découverte.

Boss n°2 : La sentinelle d’acier

Conservateur du musée (Museum Curator)

« Il n’arrête pas de râler après les enfants qui grimpent sur les barrières et les archéologues diaboliques qui animent les œuvres du musée. »

ConservateurDuMusee

  • Des statistiques mauvaises pour un T2 et un effet assez moyen. On a 1 chance sur 2 de récupérer un serviteur correct (Sombre sectateur, Sylavanas, Déchiqueteur piloté…). On ne s’attardera pas sur ce serviteur qui n’apportera rien à vos decks dans la méta actuelle qui ne privilégie pas les râles d’agonie.

Lame maudite (Cursed Blade)

« La malédiction ? Écouter « Le petit murloc en mousse » en boucle ! »

LameMaudite

  • Une carte à éviter ! Elle ne vaut pas une bonne vieille Hache de guerre embrasée. Vu son faible coût elle aurait pu servir les decks aggros adverses à moindre coût mais son effet négatif la rend bien trop dangereuse et vous rapprochera 2 fois plus vite de la défaite.

Boss n°3 : Prince-voleur Rafaam

Malédiction de Rafaam (Curse of Rafaam)

« Voilà ce qui se passe quand Rafaam se prend le pied dans la porte… »

MaldeictionDeRafaam

  • Un sort assez moyen malgré un effet original. Il ne bloquera pas votre adversaire très longtemps et vous épargnera, au mieux, un déclenchement du pouvoir héroïque adverse puisque donné e à votre adversaire ne coûte que 2 manas.

Avortons tremblants (Wobbling Runts)

« Le quatrième a été victime d’une chute malencontreuse. Mais ils n’aiment pas trop en parler. »

AvortonsTremblants

  • Lorsque l’on joue un serviteur à 6 manas, on souhaite un impact fort et direct sur le board. Devant ses faibles valeurs d’attaque, votre opposant pourra sans trop transpirer ignorer ce serviteur et vous aurez perdu un tour à poser un montre avec un effet relativement lent.

Boss n°4 : Rafaam déchaîné

Statue sinistre (Eerie Statue)

« Ne clignez pas des yeux ! Ne lui tournez pas le dos, ne regardez pas ailleurs et surtout NE CLIGNEZ PAS ! »

StatueSinistre

  • Ce qui impressionne d’emblée c’est les statistiques monstrueuses : 7/7 pour 4 manas. Alors où est l’embrouile me direz-vous ? Il ne peut attaquer que s’il est le seul serviteur en jeu (en prenant en compte le board adverse). A l’instar du Guetteur ancien, ce défaut sera comblé à l’aide d’un bon vieux silence ou encore d’un effet lui octroyant la provocation. Une bonne carte qui fera tout particulièrement la joie du Handlock !

Dromadaire du désert (Desert Camel)

« Il a filé une carte à l’adversaire. Quel chameau, ce dromadaire ! »

DromadaireDuDesert

  • Le chasseur dispose déjà de bons T3 comme le Compagnon animal ou l’Arc Cornedaigle. Cette nouvelle bête se glissera peut-être dans un deck midrange, excellent contre des decks contrôle comme le Guerrier et le Handlock. Il détient des valeurs défensives appréciables et son effet ne profitera généralement qu’à vous dans ce type de matchup. Une carte à tester en combinaison avec des T1, pourquoi pas des murlocs !

Fin de l’aile

Élise Cherchétoile (Elise Starseeker)

« Je suis entrée en possession d’un parchemin, la seule preuve de l’existence d’une île ne figurant sur aucune carte, un monde inconnu qui relevait uniquement du mythe, jusqu’à ce jour… »

EliseCherchetoile

  • Une des rares légendaires T4 ! Elle a rendu fou de joie les joueurs lors de l’annonce de cette aventure et cette carte à de quoi dérouter par son effet jamais vu ! Avant toute chose on peut déjà remarquer qu’elle a des statistiques tout à fait exploitables (3/5 pour 4 manas). Son cri de guerre placer aléatoirement le sort « Carte du singe doré » dans votre deck.

Map_to_the_Golden_Monkey(27213)

  • Carte du singe doré est un sort coutant 2 manas qui va mélanger un serviteur appelé « Singe Doré » dans votre deck.

Golden_Monkey(27212)

 

  • Enfin le troisième et dernier élément, et pas des moindres ! Le « Singe doré » est une provocation 6/6 avec un cri de guerre : remplace toutes les cartes de votre jeu (main comprise) par des des serviteurs légendaires !

  • Vous l’aurez compris cet effet à un potentiel totalement dingue ! Il nécessitera à la fois de jouer un deck pouvant potentiellement gagner sans cet effet et pouvant résister suffisamment longtemps pour qu’il puisse se déclencher. Au vu des decklists actuelles on peut peut l’imaginer au sein d’un guerrier contrôle classique ou bien dans sa version Reno Jackson.

Prince voleur Rafaam (Arch-Thief Rafaam)

« Il est très doué pour récupérer des artefacts. Surtout dans les musées des autres. »

PrinceVoleurRafaam

  • A l’inverse d’Elise cette légendaire coûte cher, très cher ! Pour 9 manas vous avez un serviteur 7/8 ce qui le place en dessous d’Alextrsaza ou Ysera et l’expose directement au désormais incontournable Chasseur de gros gibier. Son Effet vous offre le choix entre 3 sort « artefacts » coûtant chacun 10 manas :

Lantern_of_Power(27259)

  • Lanterne de puissance : Confère +10/+10 à un serviteur

Mirror_of_Doom(27257)

  • Miroir maudit : Remplissez votre board de Momies Zombies 3/3

Timepiece_of_Horror(27258)

  • Montre de l’horreur : Infligez 10 dommages réparties aléatoirement entre tous les adversaires

  • Vous mettrez 2 tours pour obtenir l’effet attendu et il vaut mieux pour cela avoir déjà le contrôle de la situation, sans compter que cela monopolisera toutes vos ressources. Rafaam souffre de la comparaison avec les autres légendaires de fin de partie et semble un peu lourdaud. En revanche s’il vous manque quelques grosses légendaires, il pourra toujours remplacer l’une d’entre elles.

Défi Voleur (Squeletosaurus Hex)

Pilleur de tombes (Tomb Pillager)

« Après la dissolution de la guilde, il ne pouvait plus partir en raid tout seul dans les tombes. »

PilleurDeTombes

  • On aurait clairement préféré une 4/5 pour éviter les trades avec un déchiqueteur ou les sorts de midgame. Son effet ne présente pas de réel intérêt et est encore alourdi par le fait de reposer sur un râle d’agonie. Un serviteur très moyen sur lequel il ne faudra pas compter.

Défi Mage (La sentinelle d’Acier)

Armure animée (Animated Armor)

« Essayez de l’enfiler. Une minute, je prends la caméra !»

ArmureAnime

  • C’est typiquement une carte « para-tonnerre » que l’adversaire devra gérer en dépensant une ou plusieurs cartes (silence, dégâts de sort, trade, métaporphose) s’il veut atteindre vos points de vie. Dans un deck mage tempo ou plus généralement freeze ce petit nouveau arrivera peut-être à se faire une place de choix.

 

Lire aussi :  Liooon devient la première femme championne du monde de Hearthstone

La ligue des aventuriers est à présent terminée. Nous espérons que vous avez pris ou que vous prendrez du plaisir à suivre cette aventure originale en notre compagnie. L’investissement pour cette aventure est assez rentable, pas excessivement chère (ou toujours avec 700 Golds) avec tout de même de nombreuses cartes jouables.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur HearthStone

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.