Patch 10.2 – Nerfs de Palefroi d’os, Ver Tunnelier, Neunœil le pirate et Raza l’enchaîné !

Avec son patch 10.2, Blizzard prend des mesures face à une meta qui stagne en ce début de saison compétitive 2018. Les nerfs annoncés pour le mois de février devraient redonner un second souffle à Hearthstone jusqu’à la rotation standard attendue pour le mois d’avril.

nerf-hearthstone

Les nerfs

Certaines cartes se sont retrouvées quasiment auto-incluses dans énormément de decklists, nuisant à la diversité et à l’équilibrage du jeu. La suprématie du Prêtre Highlander est également remise en cause :

 

hearthstone-nerf-palefroi-os patch 10.2
Le premier nerf de ce patch 10.2 du Palefroi d’os est le plus modéré de cette série d’équilibrages. Dès sa sortie, cette carte neutre commune a eu une influence majeure sur la méta. Son effet oblige notamment à éliminer les serviteurs adverses avant le Tour 7. Ses statistiques et son cri de guerre le rendent extrêmement facile à poser pour un impact immédiat. Loin de le rendre injouable, l’augmentation du coût en mana temporise son arrivée en jeu et limite les possibilités de jeu autour de 10 manas. Bonemare devrait continuer à trouver sa place mais il laisse ainsi plus de place à d’autres alternatives, notamment dans les tours 6 et 7.

Lire aussi :  Felkeine est le vainqueur du Masters Tour Séoul !

hearthstone-nerf-neunoeil-pirate patch 10.2

Neunœil s’est vite imposé comme une des cartes les plus décriées en raison de sa grande puissance en early game. Il offre non seulement un point de dégât gratuit mais va également piocher une ressource directement dans le deck. Désormais, il ne possède plus charge et perd énormément d’impact. Seul l’effet de “pioche” pourrait encore motiver à le jouer. Il se fera certainement beaucoup plus rare, en particulier dans les archétypes Aggro. Son nerf post patch 10.2 devrait être synonyme de disparition des pirates qui l’accompagnent comme Southsea Deckhand, Bloodsail Corsair et Southsea Captain.

 

hearthstone-nerf-ver-tunnelier patch 10.2
Ce nerf est une sanction pure et dure pour une des cartes les plus fortes du jeu. On le retrouve dans plus de la moitié des decklists actuelles et il est surreprésenté dans le Top Tiers de la méta. A peine arrivé avec la dernière extension Kobolds et Catacombes, il est rendu quasiment injouable car omniprésent et ingérable en termes d’équilibrage.

hearthstone-nerf-raza-enchaine patch 10.2

Il s’agit sans aucun doute du nerf le plus important de ce patch 10.2. Il affecte directement un des archétypes les plus forts de la méta : Prêtre Highlander. Ce changement intervient en grande partie à cause de sa capacité à OTK pour 32 dégâts et plus. Blizzard a décidé de précipiter les choses alors même que Raza the Chained sort du mode Standard avec la prochaine Rotation. Et pour cause, cette légendaire fait également régner la terreur en mode Wild. La classe Prêtre perd sa decklist phare mais conserve quelques arguments de taille avec les versions Dragon OTK et Big Spell.

Lire aussi :  Felkeine est le vainqueur du Masters Tour Séoul !

Avec ces différents équilibrages, Blizzard cherche à renverser la tendance en ouvrant les possibilités de deckbuilding et en laissant plus de place à d’autres archétypes. On peut constater qu’hormis le Prêtre, les classes Top Tiers se retrouvent globalement peu affectées par les modifications. Voleur Keleseth aura probablement encore beaucoup de ressources pour palier au nerf des pirates et de Corridor Creeper. Quant au Démoniste, en version Cube et Contrôle, et au Druide, version Token et Jade, ils demeurent inchangés. Les lineups de tournoi offriront ainsi plus de diversité quant au choix des autres classes qui accompagneront ces deux incontournable de la méta.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur HearthStone

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.