Hearthstone : Points HCT – comment ça marche ?

Petit rappel : les WCS (World Championship)

Comme chaque année, le Championnat du monde Hearthstone se déroule lors de la Blizzcon, grande convention annuelle de Blizzard. C’est évidemment l’événement compétitif le plus important de l’année et le tournoi offrant le plus gros cashprize. Lors des playoffs 16 joueurs parmi les meilleurs s’affrontent pour tenter d’arracher le trophée tant convoité !

Pavel Points WCSPavel, gagnant de l’édition 2016

Au sein de chaque région 4 joueurs sont directement qualifiés pour la phase finale. Pour les autres, 128 invitations pour le tournoi qualificatif (Road to Blizzcon) sont à gagner. Pour obtenir un de ces sésames une seule solution : faire partie des joueurs ayant accumulé plus de points au classement.  Nous allons voir ensemble comment fonctionne le système de points qui permet de se qualifier pour cette ultime compétition.

Les points : le nerf de la guerre !

Ladder

Tout d’abord, il est important de se souvenir que les joueurs Hearthstone sont répartis sur 3 régions (Europe, Amérique, et Asie), totalement indépendantes les unes des autres. Chaque saison dure un mois et au terme de chacune d’entre elle les 100 premiers joueurs au classement remportent des points ainsi répartis :

  • Le 1er obtient 12 points
  • De la seconde à la dixième  place : 10 points
  • De la place 11 à 25 : 8 points
  • De la place 26 à 50 : 6 points
  • De la place 51 à 100 : 4  points
  • De la place 101 à 200 : 2 points (nouveauté 2017)
  • Pour tout joueur Légende : 1 point

Il est intéressant de noter qu’il est possible d’obtenir des points simultanément sur 2 serveurs lors de la même saison. C’est devenu une pratique courante pour de nombreux joueurs pros qui se hissent dans le Top 100 de 2 régions différentes. Parmi les premiers joueurs médiatiques à avoir tenté ce coup d’éclat, on se souvient de Kolento  qui avait réussi à atteindre la première place des ladders Europe et Amérique.

Coupe, tournoi et championnat

Points WCS

Comme vous pouvez le constater il existe 3 types d’événements organisés ou soutenus par Blizzard. Ils sont dotés d’un certain nombre de points qui dépend de leur importance. Le premier organisé chaque année par Blizzard se déroule lors de la DreamHack Winter qui ouvre la saison des compétitions officielles.

Exemple : Serveur Europe

Pour illustrer plus concrètement ce système et vous donner un ordre d’idée, je vous laisse admirer le classement européen final (2015) juste avant le début de la Blizzcon.

source : eu.battle.net Points WCS

source : eu.battle.net

Pour connaître les différents tournois officiels vous pouvez suivre ce lien.

Autre possibilité : les championnats saisonniers HCT

 Un événement public

  1. Qualifications HCT régionales : A chaque nouvelle saison (printemps, été, automne, hiver) un tournoi qualificatif est organisé pour chacune des régions. L’Europe, les Amériques et l’Asie accueillent chacune les joueurs les mieux classés en leur sein. La compétition s’annonce serrée et impitoyable car seuls 8 joueurs se qualifient pour l’ultime phase fine des HCT. Tous les autres joueurs profiteront tout de même de 2 points HCT.
  2. Phase finale des HCT (Sprng, Summer, Fall, Winter) : Les ultimes vainqueurs se disputent un butin de choix puisqu’il est possible de gagner un pass pour le tournoi qualificatif pour les Championnats du Monde. Les 4 premiers feront parti des 128 joueurs sélectionnés pour participer à la Road to Blizzcon. De la place 5 à 8 les joueurs gagnent 4 points.

En 2017 : toujours plus de spectacle 

La deuxième saison avait davantage ouvert la compétition aux challengers en donnant plus d’importance aux points HCT. En effet, même si un joueur n’a pas fourni des résultats réguliers, jusqu’au dernier moment il sera possible de participer au “Tournoi de la dernière chance” qui se déroule après les 4 championnats HCT. A l’issue de ce dernier, les derniers prétendants au tournoi qualificatif BlizzCon peuvent décrocher le précieux sésame. De plus, les joueurs directement invités à un tournoi majeur ne bénéficient plus de traitement de faveur. Si par le passé ils pouvaient démarrer la compétition avec quelques points d’avance ou en évitant une phase de qualification, désormais chaque participant est soumis au même parcours.

La saison 2016 a largement confirmé le succès et la popularité de Hearthstone, notamment sur la scène eSport. Même si l’équilibrage est une préoccupation mise en avant avant par Blizzard, le fun et l’aléatoire restent gravés dans l’ADN de leur TCG. Pour autant, ces aspects semblent désormais mieux maîtrisés et assumés par le studio responsable du développement qui cherche à faire cohabiter le spectacle et la compétition.

Pour surfer sur l’engouement autour de la dernière édition de la BlizzCon, Blizzard organise un tournoi d’exhibition à peine quelques semaines après la fin de la finale mondiale. Ce tout nouvel événement appelé ALL STAR 2016 réunit 16 joueurs tout spécialement invités : Pavel (champion du monde 2016), quelques têtes d’affiche comme Naiman et Cydonia ainsi que les meilleurs joueurs du circuit asiatique.  Le cashprize total est de 20 000 $ dont 10 000 $ pour le premier. L’enjeu ne concerne donc pas le classement et s’attache plutôt à offrir un maximum de divertissement. Il ne faut pas non plus oublier qu’il s’agit du premier événement officiel de l’année.

En espérant que cet article vous aura éclairé, vous êtes maintenant parés à suivre la scène compétitive Hearthstone en notre compagnie !

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur HearthStone

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.