Hearthstone

Wild Open Hearthstone est un événement organisé par Blizzard qui se tiendra en Californie au début du mois de juillet. Malheureusement pour eux, tous les joueurs chinois sont confrontés à des problèmes de VISA.

Une participation compromise

Wild Open Hearthstone est le premier tournoi officiel entièrement dédié au Mode Libre avec 64 joueurs invités. Il fait ainsi la part belle à une méta habituellement mise de côté par les joueurs de la scène eSport. Toutes les cartes du jeu sont autorisées, laissant la place aux stratégies les plus folles. Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, ce format est lui basé sur une tierlist dans laquelle quelques decklists dominent.

A l’issue de la phase qualificative, les 2 premiers de chaque région se qualifient pour la finale se tenant les 1 et 2 juillet en Californie. Au sein du Top 6 Chine, aucun joueur chinois n’a pu avoir le droit d’entrée aux Etats-Unis. Les joueurs ont tous rencontré des difficulté d’obtention d’un permis de séjour pour se rendre au championnat.

 

 

Vers le dénouement du problème

A une semaine du Wild Open HS, seule une joueuse concernée a réussi à débloquer la situation. Baize a finalement obtenu son VISA en deuxième instance. Cette dernière avait terminé deuxième au qualifier chinois et reprend donc son droit légitime. A l’heure actuelle, les  joueurs les mieux classés ET en possession d’un VISA en règle sont classés septième et huitième. Blizzard a pris la décision de faire s’affronter LvGe et Breath pour déterminer qui accompagnera Baize pour représenter la Chine.

wild open hearthstoneBaize (à gauche sur la photo)

Cette barrière administrative constitue un problème récurent dans l’organisation d’événements eSports. La Chine est un acteur majeur du développement de ce secteur et s’investit énormément sur la scène Hearthstone. On a par exemple droit chaque année à une énorme édition des Gold Series China avec un cashprize énorme à la clé. De son côté, Blizzard soutient énormément la région Asie, notamment en organisant la finale des HCT Spring à Shanghai. Quelle qu’en soit la raison, il est toujours regrettable de voir de telles compétitions  privées de certains joueurs. Le Wild Open HS entame sa première édition avec quelques difficultés. Il faut espérer que ce type de déconvenue deviennent rapidement plus simples à résoudre.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -