Hearthstone

3ème aile c’est poisson MURLOC ! Mrrggl

Après 14 jours d’attente, on retrouve la troisième aile de La Ligue des explorateurs ! Cette section est 100% placée sous le signe du Murloc (ascendant Sushi). Nous partons à l’aventure en compagnie de Sir Finley Mrrgglton, murloc et archéologue de son état, pour retrouver la troisième dernier partie du Bâton de la vérité : la perle !

Dans la Ville en ruines nous serons amenés à souiller nos bottes dans les marécages de la jungle de Strangleronce. Trois boss impitoyables nous attendent une fois de plus, à noter que cette semaine nous n’assisterons pas à une scène de fuite. Les épreuves nécessiteront toutes un deck élaboré par vos soins. Pour les bourses molles, pas d’inquiétude : en mode normal un bon vieux deck aggro fera toujours l’affaire ! Il est temps de vous présenter vos adversaires, affreux et plein d’écailles.

Boss n°1 : Seigneur Ondulance (30 points de vie)

  • Boss 1 - lord-slitherspearSon pouvoir héroïque initial consiste à invoquer un serviteur 1/1 pour 0 mana. Dès le T1 vous pourrez voir un taunt 0/5 sur le board adverse. Il représente Sir Finley prisonnier d’un chaudron bouillonnant et prêt à être dévoré tout cuit ! Une fois le taunt détruit vous le libérez et récupérez dans votre main la nouvelle Légendaire.
  • Devant cette acte de rébellion le Seigneur Ondulance va déchaîner sa colère et transformer son pouvoir héroïque : +2 ATQ pendant ce tour (2 manas). Il ne vous reste plus qu’à descendre ses points de vie à zéro pour poursuivre votre route !

Boss n°2 : Aileron-Géant (30 points de vie)

  • Boss 2 - giantfinSi vous connaissez le deck Démoniste Murloc vous savez à quoi vous attendre ! Il va chercher à poser un maximum de ces petites créatures qui entrent en synergie et se boostent mutuellement. Vous devez donc faire attention à ne pas laisser de menace trop forte comme le Mande-flots murloc qui gagne 1 point d’attaque pour chaque murloc invoqué. Prenez garde à partir du tour 5, il sera en mesure de jouer un sort qui ressuscite aléatoirement 3 murlocs pour 5 manas.
  • Côté pouvoir héroïque, il s’agit là encore d’une mécanique coûtant 0 mana. Il lui permet de piocher des cartes jusqu’à en avoir autant que vous en main. La stratégie à adopter est donc simple : essayez de vider votre main autant que possible en jouant des serviteurs ou des sorts qui sont peu coûteux.

Boss n°3 : Dame Naz’Jar (30 points de vie)

  • Boss 3 - lady-nazjarLe dernier rempart entre vous et l’ultime artefact ! Cette sorcière va à tous les tours remplacer CHAQUE serviteur sur le board par un serviteur aléatoire coûtant 1 mana de plus. Ainsi, un Gnome lépreux sera possiblement remplacé par un Savant fou. La nuance « remplacer » a son importance puisque les serviteurs ne sont pas détruits par le pouvoir héroïque et de ce fait les râles d’agonie ne se déclencheront pas.
  • Votre meilleure chance d’en venir à bout est de remplir rapidement votre board, que ce soit avec de nombreuses petites créatures ou avec des serviteurs invoquant des « jetons » comme Mécano du petit dragon. N’hésitez pas à gérer les menaces adverses, Naz’jar va faire très peu de trades d’elle même. Bon courage pour venir à bout de cette opposante bien décidée à vous réduire en charpies mais elle ne devrait pas vous résister trop longtemps.

Boss n°1 : Seigneur Ondulance

Crapaud énorme (Huge toad)

« Inflige des dégâts quand il coasse »Crapaud énorme

  • Un T2 dans une optique aggro : il est en dessous d’autres T2 neutres actuels comme le jongleur de couteaux ou la rampante hantée. Grâce à son râle d’agonie mais surtout grâce à son type Bête il arrivera peut-être à se faire une place.

Gorillobot A-3 (Gorillobot A-3)

« Il a fallu détruire les versions A-1 et A-2 devenues incontrôlables car elles ne suivaient pas la loi zéro de la robotique »Gorillobot A-3

  • Actuellement les decks méca sont tous orientés aggro. Ce serviteur procure un card advantage qui peut être renforcé par Brann mais il semble trop lent pour s’insérer dans une decklist. Il souffre des mêmes défauts que le Chevalier mécanique mais il semblerait que Blizzard tente d’introduire une alternative plus contrôle autour de l’archétype meca.

Boss n°2 : Aileron-Géant

Tous les murlocs de ta vie (Anyfin can happen)

« Flavor text »Tous les murlocs de ta vie

  • Un sort late game qui peut avoir un impact énorme dans la game et redonner un second souffle à une sortie Murloc contrée par l’adversaire. Cette carte laisse envisager des decklists Paladin Murloc midrange qui apporte un gameplay différent du traditionnel Démoniste Murloc aggro. Le but ici est davantage de prendre le contrôle du board tout en préservant vos fidèles serviteurs amphibie que de tuer avant le T6.

Murloc mini-aileron (Murloc tinyfin)

« Ils sont souvent câlinés à mort, ce qui explique leur fort taux de mortalité. »Murloc mini-aileron

  • Ce nouveau serviteur n’apparaît pas comme indispensable mais il peut permettre des sorties caviar dans les 3 premiers tours. Il peut éventuellement assurer plus de stabilité mais semble un peu faiblard en terme d’impact. S’il n’y a qu’une chose à retenir : « Il est trop mignon ! »

Boss n°3 : Dame Naz’Jar

Serpent de la fosse (Pit snake)

« C’est toujours mieux qu’une fosse de serpents ! »Serpent de la fosse

  • Un T1 qui abaisse un peu la courbe de mana du voleur. Dans un deck aggro/mid range il forcera des trades ou des sorts ; dans la majorité des situations vous ne choisirez pas du trade et ces archétypes ne sont pas encore assez forts donc on devra certainement attendre avant de pouvoir l’exploiter.

Sorcière des mers naga (Naga sea witch)

« On sait bien que tous les sorciers qui ont mal tourné ont pactisé avec un serpent. »Sorcière des mers naga

  • Ce serviteur épique laisse rêveur au sein d’un deck contrôle, d’autant plus depuis que Reno Jackson est venu ralentir la Meta ! Imaginez T10 pouvoir jouer ce serviteur aux stats très correctes (5/5) et une autre carte coûteuse telle que Alextrasza, Ysera, Contrôle Mental, Docteur Boum, etc. En fin de partie il assure une présence de board que votre adversaire ne pourra pas ignorer.
  • Astuce 1 : L’effet de la Sorcière des mers naga se cumule avec la réduction du coût en mana apportée par des serviteurs comme Thaurissan, les différents Géants du jeu ou encore le sort gagné dans le défi Chaman (Tout est vraiment génial).
  • Astuce 2 : L’effet de ce serviteur ne vous préserve pas du malus infligé par Horreb.

Fin de l’aile

Sélénien de la jungle (Jungle Moonkin)

« Le VRAI poulet furieux ! »Sélénien de la jungle

  • Ce serviteur possède des stats correctes et profite du type bête qui se développe au sein de la classe Druide. Son effet offrant + 2 aux dégâts des sorts aurait pu être vraiment intéressant s’il ne s’appliquait pas aux 2 joueurs. Cette carte est selon à moi à réserver à des decklists de tournoi, cadre dans lequel on peut espérer gérer certains matchups précis ; si en plus on le compare au Drake Azur cette carte fait pâle figure dans la méta actuelle. En ladder cette carte se retournera certainement contre vous la plupart du temps !

Sir Finley Mrrgglton (Sir Finley Mrrgglton)

« Non seulement il parle le commun couramment, mais il connaît également quatorze dialectes de « mrgl ». »Sir Finley Mrrgglton

  • La place de cette carte ne se limitera certainement pas aux seuls decks Murloc. Les stratégies et possibilités ouvertes par ce serviteur T1 semblent quasi infinies ! Sir Finley vous permettra d’obtenir un nouveau pouvoir héroïque parmi les pouvoirs de base de chaque héros. Dans un deck aggro on souhaitera le jouer au plus vite, par exemple pour obtenir le pouvoir de pioche du démoniste ou le pouvoir du chasseur ! Dans un deck contrôle, beaucoup plus basé sur le pouvoir héroïque, on préférera le jouer après le milieu/fin de partie pour profiter d’une nouvelle stratégie.

Défi Chasseur (Seigneur Ondulance)

Piège de fléchettes (Dart trap)

« Ces cinq années de leçons de claquettes vont ENFIN payer ! »Pièges de fléchettes

  • Le chasseur possède déjà 6 autres pièges et dans des listes où l’on ne joue pas plus de 4 pièges, cette carte a du mal à trouver sa place dans des archétypes aggro ou midrange.

Défi Chaman (Aileron-Géant)

Tout est vraiment génial (Everyfin is awesome)

« Tout est vraiment génial quand on fait partie d’une équipe de murlocs !»Tout est vraiment génial

  • Ce sort apporte un impact énorme en terme d’agressivité et valorise le Chaman Murloc qui était trop faible jusqu’à présent. On peut présager d’un deck murloc/surcharge avec des sorts et des petits serviteurs qui profitent de cette mécanique et apportent du burst. C’est Neptulon qui va être ravi !

Défi Prêtre (Dame Naz’jar)

Ensevelir (Entomb)

« C’est absolument sans danger tant que vous n’oubliez pas de prévoir des trous pour respirer. »Ensevelir

  • Un anti-bête ultra polyvalent à l’instar de Siphonner l’âme qui coûte également 6 de manas. Ensevelir vient s’ajouter aux Mots de l’ombre : Mort, vous permet en plus d’obtenir une carte de plus dans votre deck et règle le souci des serviteurs possédant 4 de force comme Ysera ! Encore une force de ce sort : Il ne détruit pas le serviteur ciblé ! Vous pouvez alors vous débarrasser sans sourciller d’un serviteur avec Râle d’agonie comme Sylvanas Coursevent. Cette carte a un impact énorme et trouvera facilement sa place dans des decklists contrôles.

Voilà c’est tout pour cette aile mais c’est déjà pas mal. Rendez-vous au prochain article avec la quatrième et dernière aile de La Ligue des explorateurs.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -