L’hebdo Rainbow Six e-sport : Ence en difficulté, Mousesports débarque et la Gamers Assembly se chauffe !

Retrouvez de manière décalée, l’essentiel de la compétition sur Rainbow Six Siège. Ce dimanche, on évoque les surprises de la Rainbow Six Pro League, l’arrivée de Mousesports dans le circuit nord-américain ou encore la Gamers Assembly à J-7 !

Intro - Rainbow Six - Hebdo - Kini

La Gamers Assembly 2018, rendez-vous incontesté de la communauté Rainbow Six !

C’est l’événement qui devrait occuper toutes les têtes de la communauté française rassemblée autour de Rainbow Six ces prochains jours. Le retour d’une LAN déjà emblématique dans l’histoire de l’e-sport tricolore, du 30 mars au 1er avril. Mais surtout, d’un rassemblement qui a vu la licence faire ses premiers pas dans le monde des compétitions de jeux vidéo.

Un tournoi qui nous a fait découvrir le visage de professionnels qui occupent maintenant un rôle phare en Rainbow Six Pro League. Alors qu’ils pouvaient être tout simplement de parfaits inconnus de la scène. Pour les joueurs moins médiatiques désormais, cela représente également la possibilité de démontrer leur qualité par delà les murs de leur chambre, dans une enceinte dédiée à 100 % à l’affrontement numérique et pourquoi pas, suivant le tirage au sort, face à des pro de la scène.

Lire aussi :  Gamers Assembly 2018 - Retour du tournoi Rainbow Six Siège !

Avec déjà 28 participants confirmés, cette LAN s’assure de faire tomber un record. Celui de sa prédécesseure de 2017 et ses 18 équipes engagées. Alors, si ce n’est pas encore fait, revoyez expressément vos plans pour le week-end de Pâques. Coupez vos téléphones si ce n’est pour suivre la compétition, prévenez vos (beaux-) parents que vous êtes indisponibles ou planquez à l’avance les œufs en chocolat de vos enfants. Bref, prenez des mesures adéquates, car dans moins d’une semaine désormais, le tournoi Rainbow Six de la Gamers Assembly 2018 promet d’envoyer du lourd !

Intro - Rainbow Six -Europe

Un point sur les projets Rising stars en vue de la Coupe de France 2018

Deux des six étapes retenues par Ubisoft pour son circuit Rising stars ont pris place en fin de semaine dernière. Outre les récompenses allouées aux meilleures équipes de ces «petites compétitions», c’est principalement la possibilité de participer à un tournoi qualificatif pour la future Coupe de France qui retient notre attention.

Ubisoft avait clairement annoncé sa volonté d’ouvrir l’organisation d’un event pour son titre compétitif à n’importe qui s’avancerait avec une proposition structurée et intéressante. En apportant un soutien aux projets sélectionnés, la multinationale réalise ainsi une opération d’une pierre deux coups. Permettre aux joueurs (amateurs) de se rendre dans des LAN organisées aux quatre coins de la France, puis ouvrir dès maintenant — aux équipes hors circuit professionnel — ses qualifications pour la future Coupe de France 2018.

Ubisoft - Rising Stars

En remportant le God of Frame organisé en offline par Helios gaming, dimanche dernier, la BAM eSport s’est emparée de l’une des places pour le qualifier privé. Celle-ci fut très rapidement rejointe par les dizLown, finalistes de la BCup qui se déroulait en parallèle et réunissait même des formations évoluant en Pro et Challenger League. À l’image des Unnamed, vainqueurs du tournoi, mais qui ne peuvent empocher le slot pour ce moyen de qualification en Coupe de France, de par leur statut d’équipe du circuit pro de l’ESL.

Ce week-end se jouait le qualifier Rising Stars organisé par G4G. Deux places supplémentaires pour la prochaine étape ont ainsi été distribuées à aAa et Team SFPD. La première pour s’être hissé en finale, remportée par les jeunes mais dangereux dizLown. La seconde, pour avoir gagné la petite finale face à l’Adak-mix. Nous connaissons donc pour le moment, la moitié des équipes qui officieront dans le qualifier privé dont les deux finalistes participeront à la Coupe de France 2018. Il s’agit de BAM eSport, dizLown, aAa et Team SFP.

Supremacy de retour en Rainbow Six Challenger League !

Elle nous avait prévenus, sur les réseaux sociaux, au moment du départ de son roster qui rejoignait Vitality. Supremacy promettait que son absence de la scène Rainbow Six serait très brève. Eh bien ! En effet, l’emblématique structure française n’a pas trainé en s’attachant les services des anciens beGenius. Aka les ex-dizLown, pour ceux qui se seraient perdus dans la masse de l’incroyable shuffle touchant la scène française ces derniers jours. Pour plus de détails sur ce sujet, retrouvez notre rétrospective exclusive reprenant 3 étapes essentielles du parcours d’Anthrax et Alive !

Lire aussi :  De Vitality Black à Supremacy - Rétrospective en 3 étapes essentielles avec Anthrax et Alive

Elemzje chez I don’t Know : le recrutement parfait ?

PDucks - UbisoftMeepey à gauche et Elemzje à droite sous les couleurs de Playing Ducks en Pro League Season 3 (©Ubisoft)

Des nouveaux Supremacy qui tombent sur un os pour leur première sortie en Challenger League Season 7. Leur adversaire du soir, I don’t Know, étant l’équipe la plus expérimentée du niveau Pro League dans ce championnat. Bryan Tebessi « Elemzje », qui n’avait jusqu’ici jamais manqué une saison de Rainbow Six Pro League, était venu se greffer à une line-up déjà bien fournie.

Le duo Matthew Sharples « Meepey » et Ryan Stapley « Lacky » a disputé l’intégralité du Year 2 de Pro League, entre PDucks et la recherche d’une organisation. Ce même meepey qui avait précédemment côtoyé les Pro League Seasons 2 et 3 aux côtés d’Elemzje. Allant jusqu’à une finale perdue face à Continuum, à Katowice, avant de prendre des chemins différents. Une line-up aujourd’hui complétée par « LeonGids » et David de Castro « Stizze », ancien compétiteur de Millenium durant les 3 ultimes saisons de Rainbow Six Pro League. Autant dire que ce roster à l’influence 60 % britannique et 40 % française, figure d’ores et déjà parmi les favoris de la compétition !

I Don’t Know freine l’élan de Supremacy

C’est donc avec une certaine logique que la formation d’I don’t Know a pris, ce lundi, la victoire sur Supremacy (2-0). Mais pas de quoi affoler les anciens dizLown qui ont déjà vécu ce scénario, il y a près de 6 mois. Vaincus lors de la première journée par Vitality, ces derniers s’étaient repris en entamant une série de victoires les menant en finale de l’ESL Challenger League. Cette fois-ci, il leur faudra se défaire des Panthers Gaming pour ne pas sortir prématurément de la compétition et continuer de rêver à une intégration en Rainbow Six Pro League.

Unnamed et End Gaming commencent fort

Les Panthers Gaming (ex-1Up eSport Academy) auront d’ailleurs montré un faible niveau de jeu pour leur première virée en Challenger League Season 7. Bien loin de celui qu’ils avaient proposé durant le qualifier pour ce Top 16 européen. A contrario, et sur la lancée de leur victoire en BCup, le frenchie Mehdi Marty « Kaktus » et ses 4 compères britanniques n’ont pas eu de mal à dérouler et s’imposent 2-0 face à la structure allemande.

Deux jours plus tard s’est exceptionnellement jouée la rencontre déplacée par l’ESL, opposant End Gaming à Choose. Repêchés suite à l’incapacité de Forze (anciens Room Factory) à concourir dans cette Challenger League Season 7, les Italiens ont mis les petits plats dans les grands. Bien décidés à laver l’affront de leur relégation lors de l’édition précédente, ces derniers s’imposent 2-0 contre une formation de Choose composée de joueurs d’Europe Centrale. Fraîchement promue au sein du championnat et comptant Aranion dans ses rangs, présent la saison passée avec PlanetKey Dynamics.

La prochaine journée du Groupe A de Challenger League Season 7 s’annonce (déjà) décisive, puisqu’elle verra une équipe assurer son maintien et une autre être reléguée de la deuxième division de Rainbow Six Pro League. End Gaming, éliminé par Reborn la saison précédente, tentera d’accéder aux playoffs en prenant sa revanche. Quid de Choose et Patokalipsa, toutes deux arrivées dans le championnat il y a moins d’un mois, l’une se verra évincée du circuit après seulement deux rencontres.

La Challenger League Season 7 est à suivre tous les lundis dès 19 h sur la chaine Rainbow Six France.

Groupe A
Reborn – Patokalipsa : 2-1
End Gaming – Choose : 2-0

Groupe B
Unnamed – Panthers Gaming : 2-0
I don’t Know – Supremacy : 2-0

Prochains rendez-vous
26/03 : End Gaming – Reborn
26/03 : Choose – Patokalipsa
02/04 : Unnamed – Idon’t Know
02/04 : Supremacy – Panthers Gaming

1Up eSport prolonge le contrat de ses joueurs et frappe fort en Pro League Season 7 !

Lundi, 1Up eSport annonçait la prolongation des contrats de son équipe Rainbow Six pour une saison de Pro League supplémentaire. Un choix plus que pertinent étant donné l’incroyable progression que vit actuellement son roster professionnel.

1Up esport - Rainbow Six

Bien loin en termes de niveau et pourtant si près en termes de temps lorsqu’on regarde la situation du groupe il y a plus de 5 mois en arrière. Encore présent dans la line-up aujourd’hui, Tom Riedel « Vale », Jan Hucke « ripz » et Lucas Reich « Hungry » préservaient Mysterious Monkeys de la relégation de Pro League Season 6. Les meubles étant sauvés et suite à un changement de structure vers 1Up eSport, les trois joueurs s’entourent alors de nouveaux coéquipiers : Paraa et KS. Le second étant ni plus ni moins qu’un double champion de Pro League Season 4 et 5 avec Penta Sports. Les remplacements apportés à l’escouade sont déterminants et 1Up impressionne tous les observateurs du Six Invitational 2018. Si le tournoi fut placé sous l’étoile des promesses pour la line-up, la rencontre de jeudi — face à Ence — fut celle de la confirmation.

Ence eSports en difficulté après une longue période de domination

Malgré l’absence de KS qui devra attendre la prochaine journée pour pouvoir être aligné par la structure en Rainbow Six Pro League, 1Up a su tirer profit des lacunes affichées par Ence. En remontant plusieurs balles de map et s’imposant 2-0, les compétiteurs allemands réalisent une véritable performance.

Puisque Ence eSports c’est l’équipe qui, mis à part face à Penta Sports, n’avait plus perdu un seul match en phase online européenne depuis le 16 juin 2016 et cette défaite contre Yunktis ! C’est l’écurie qui, sur le plan européen, n’avait plus perdu aucun match avant le stade des finales depuis 3 saisons, soit 9 victoires… sur 9 matchs ! C’est aussi le collectif tenant du titre de la Pro League Season 6. Pour faire plus simple, c’est la formation qu’il faut abattre avec Penta, si l’on souhaite se qualifier en phase finale de l’ESL Pro League.

S’il est un peu tôt pour tirer des conclusions hâtives de cette défaite, nul doute qu’elle restera comme un moment marquant de cette semaine esportive sur Rainbow Six. Après un Six Invitational 2018 en demi-teinte pour les finlandais, des faiblesses semblent perdurer au sein du roster qui affrontera les Français de Vitality lors de la prochaine journée de ce groupe B.

Vitality signe un mauvais départ en Pro League Season 7

Les anciens Supremacy ont vécu une rentrée de Rainbow Six Pro League plutôt compliquée. Face aux suédois de Digital Chaos, ces derniers ont raté le coche après avoir longuement dominé la rencontre. Un coup d’arrêt qui tient plus de l’accident de parcours que d’un problème de niveau, puisque les Français menaient 4 rounds à 0 dans le dernier tiers du match. Bien avant l’incroyable remontada orchestrée par DC, qui allait finalement l’emporter (2-1).

Lire aussi :  Vitality entame un nouveau cycle en acquérant les ex-Supremacy !

Plus embarrassant que cette défaite pour Vitality, c’est surtout le fait de devoir affronter l’équipe d’Ence eSports, le 6 avril prochain, qui pose désormais problème. Puisque le perdant sera envoyé en relégation de Rainbow Six Pro League et par conséquent, privé de phase finale. Un comble pour deux formations qui partaient favorites de leur groupe. Une aubaine pour les 1Up et Digital Chaos qui se disputeront dans le même temps, l’accès aux playoffs de la Pro League Season 7.

Lire aussi :  Digital Chaos, des Vikings à l'assaut de la Rainbow Six Pro League

Cette semaine, le groupe A fera quant à lui son retour en jeu avec un match déterminant pour Millenium qui tentera de faire tomber Penta. Tandis que MockIt et Oplon lutteront pour se maintenir dans le tournoi et valider leur présence en Pro League Season 8, par la même occasion.

Les rencontres de Pro League Season 7 EU sont à suivre tous les jeudis dès 19 h sur la chaine UbisoftFR.

Groupe A
Penta – MockIt : 2-0
Millenium – Oplon : 2-0

Groupe B
Ence – 1Up : 0-2
Digital Chaos – Vitality : 2-1

Prochains rendez-vous
29/03 : Penta – Millenium
29/03 : MockIt – Oplon
06/04 : 1Up – Digital Chaos
06/04 : Ence – Vitality

Le Predator Major Winter 2018 connait son vainqueur !

Après plus de quatre mois de lutte acharnée entre qualifications, phase de groupe, saison régulière et phase finale, le Predator Major Winter 2018 a pris fin ce week-end. Le minor espagnol proposant 4 500 € de cashprize a couronné le mix de Vamoss. Accompagné de Polo et Baroz, Goga a fait appel à ses coéquipiers de Penta Sports, Fabian et Pengu, pour une participation à l’événement. C’est sans réelle surprise que l’équipe remporte le tournoi en battant sO-On, en finale.

Intro - Rainbow Six - NA

Une Rainbow Six Pro League nord-américaine aux couleurs de CS:GO

La scène nord-américaine a connu un début de semaine mouvementée. Quelques heures avant le coup d’envoi des rencontres du groupe B, Rogue a annoncé la signature d’Emilio Cuevas « Geoometrics » qui s’empare de la place laissée vacante par John Ackerly « Avian ». Geo, qui n’aura disputé que le Six Invitational 2018 avec Counter Logic Gaming, affronte alors ses anciens compagnons dans la foulée de son officialisation.

Auteurs d’un sans-faute la saison passée, jusqu’au match de playoffs perdu et éliminatoire de la course à la phase finale, les joueurs de Rogue entrent d’un bon pied dans cette Pro League Season 7. Avec cette victoire 2-0 sur Counter Logic Gaming, l’équipe demi-finaliste du Six Invitational 2018 se prépare à affronter SK Gaming qui est venu à bout des Mouz.

Vous ne rêvez pas, une rencontre opposant SK Gaming à Mousesports a bien eu lieu sur la licence et non, il ne s’agissait pas d’un match de la Pro League CS:GO. Les deux écuries allemandes, présentes au plus haut niveau de Counter Strike, avaient chacune acquis une équipe sur Rainbow Six au cours des dernières semaines. Plus récemment pour la seconde qui officialisait le roster de Bird University, peu avant le début de la rencontre. Le match tourne finalement à l’avantage des SK Gaming (2-0) et laisse présager un CLG-Mousesports sous haute tension pour la prochaine journée.

Une prochaine journée de Rainbow Six Pro League qui débutera cette semaine, dans le groupe A. Proposant un retour aux affaires d’Evil Geniuses, vainqueur et finaliste des Six Invitational 2017 et 2018.

Les rencontres de Pro League Season 7 NA sont à suivre tous les mardis dès 1 h sur la chaine Rainbow6 (Anglais).

Groupe A
Evil Geniuses – Ronin : 2-0
eRa – Spacestation : 1-2

Groupe B
Rogue – CLG : 2-0
SK Gaming – Mousesports : 2-0

Prochains rendez-vous
26/03 : Evil Geniuses – Spacestation
26/03 : Ronin – ex eRa
02/04 : Rogue – SK Gaming
02/04 : CLG – Mousesports

Intro - Rainbow Six - LATAM

Les quatre équipes brésiliennes du Six Invitational 2018 mènent la danse du Brasileirão

Dimanche dernier se jouait la dernière partie de la 1re journée du Brasileirão. En remportant leur rencontre face à BootKamp et Team One, Yeah Gaming et Liquid complètent, aux côtés de Faze Clan et Black Dragons, le peloton de tête du championnat brésilien.

Les rencontres du Brasileirão sont à suivre tous les dimanches dès 22 h sur la chaine Ubisoft Esports (Portugais).

Journée 1
Red Canids – Faze Clan : 0-6
Black Dragons – BRK : 6-2
Yeah Gaming – BootKamp : 6-2
Team One – Liquid : 3-6

Journée 2
25/03 : BootKamp – Team One
25/03 : Liquid – Red Canids
01/04 : BRK – Yeah Gaming
01/04 : Faze Clan – Black Dragons

Le choc Faze Clan versus Team Liquid en approche !

Initialement battu 2 à 1 par Team One lors de la première journée de la Rainbow Six Pro League sud-américaine, BootKamp est parvenu à remporter le rematch (2-0), décidé par l’ESL suite à un non-respect du règlement.

Côté groupe B, Faze Clan et Team Liquid ont pris des victoires faciles (2-0), respectivement sur Yeah Gaming et BRK. Les deux vainqueurs se disputeront d’ailleurs l’accès aux playoffs le 4 avril prochain. Une date qui devrait être à marquer d’une croix rouge dans votre calendrier, tant elle promet une importante dose de spectacle ! En attendant, Black Dragons pourrait confirmer sa présence au tour suivant cette semaine. Il leur faudra pour cela se défaire de BootKamp à l’entame de cette seconde journée de Pro League Season 7.

Les rencontres de Pro League Season 7 LATAM sont à suivre tous les mercredi dès 23h sur la chaine Ubisoft Esports (Portugais).

Groupe A
Black Dragons – Red Canids : 2-0
Team One – BootKamp : 0-2

Groupe B
Faze Clan – Yeah Gaming : 2-0
Liquid – BRK : 2-0

Prochains rendez-vous
28/03 : Black Dragons – BootKamp
28/03 : Red Canids – Team One
04/04 : Faze Clan – Liquid
04/04 : Yeah Gaming – BRK

En savoir plus sur l'auteur
#R6ISLIFE, Life is crazy ! Chris «LuziTano» Lima | Journaliste eSport passionné de @Rainbow6Game @Ubisoft ✍️

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.