Helios Gaming, sérieuse prétendante au titre de meilleure équipe française d’Hearthstone

Les ECN Summer 2018 d’Hearthstone opposent les meilleures équipes françaises. Parmi les 8 équipes qualifiées, seules 4 sont ressorties de la phase de poule. L’une d’entre elles, Helios Gaming, s’est peu à peu imposée dans le paysage français comme une équipe très sérieuse et ayant toutes les qualités pour prétendre au trône de meilleure équipe française.

helios gaming(Crédit : Aux frontières du pixel)

La line-up Hearthstone d’Helios Gaming provient d’une conquête : celle des terres très fertiles de Cwol. En 2017, la structure du hibou vert émeraude était très vite parvenue à se faire reconnaître par ses pairs. La recette ? D’excellents joueurs individuels. Bien que leurs bons résultats en LAN ne soient pas passés inaperçus, c’est le sacre d’Alkylone à la Gamers Assembly qui renforce les projecteurs sur la structure. Qui n’en finiront pas de briller avec la qualification de Morrison aux HCT Germany (top 12).

De tels résultats ne pouvaient laisser la structure indemne. Alkylone sera repéré par beGenius qu’il rejoindra en mai tandis que Starshipjohn, Chatthon, Morrison et Tidsskrift quittent le navire pour Helios Gaming.

Avec une line-up aussi performante, Helios partait avec un avantage certain. Ses joueurs ont d’ailleurs continué à enchaîner les bons résultats, Chatthon flirtant bien souvent avec le top 4 des grands événements français. Ils recruteront début juin Zhym, un joueur très prometteur, classé 23e à l’HS ranking à l’heure où nous écrivons ces lignes.

helios gamingLa nouvelle team Hearthstone d’Helios Gaming (Morrison, MrClowny, Starshipjohn, Tidsskrift et Chatthon) (Crédit : Helios Gaming)

Leur qualification aux demi-finales des ECN prouve encore une fois que ces joueurs sont sur la bonne voie pour s’imposer comme l’une des meilleures équipes françaises. Au HS ranking par équipe, ils s’installent confortablement à la 3e place du classement, talonnés de près par Mantic0re. Pour comprendre les conditions de réussite de ces joueurs, nous avons interviewé Starshipjohn, leur manager. Nous en avons également profité pour donner la parole à Zhym, le dernier arrivant dans la team.

hs-annee-corbeau-separateur

Zhym a accepté de nous livrer ses ressentis sur sa nouvelle team et ses objectifs en tant que joueur.

Est-ce que tu peux te présenter et nous en dire plus sur ton parcours ?

J’ai commencé à jouer à Hearthstone dès le début du jeu. J’ai toujours été un compétiteur ! Si je joue à un jeu c’est pour gagner, donc je fais de mon mieux pour réussir, que ce soit dans les jeux vidéo ou dans le sport. Je suis passé d’abord chez Enyxia, puis Play5, puis récemment chez Redworld Gaming.

Lire aussi :  Hearthstone annonce son nouveau modèle compétitif pour 2019

Tu as rejoint Helios Gaming ce mois-ci, qu’est-ce qui a motivé cette décision ?

Ce qui m’a motivé, c’est d’abord la structure en elle-même qui est une des plus grandes structures françaises, voire la meilleure ! Puis l’ambiance dans l’équipe est très sympa et conviviale ce qui est très important pour moi ainsi que l’ambition de la structure.

Tu es encore très jeune pour la scène Hearthstone et tu as un bel avenir devant toi. Est-ce que tu aspires à devenir joueur professionnel ?

Oui, comme tout joueur mon rêve est de devenir joueur pro. La route est encore longue mais je commence à me faire un petit nom et je vais continuer à faire de mon mieux pour réaliser ce rêve.

Helios est bien parti pour remporter ces ECN, qu’est-ce qui fait selon toi les forces de l’équipe par rapport à vos adversaires ?

La force de l’équipe, c’est tout d’abord l’entente entre nous qui est super et le talent individuel de chaque joueur ! La vision de la méta fait notre force et je pense sincèrement qu’on est en bonne phase pour remporter cette compétition !

zhymZhym, nouvelle recrue très prometteuse d’Helios Gaming (Crédit : Helios Gaming)

hs-annee-corbeau-separateur

Starshipjohn est le manager de la team depuis 2015. Il revient sur les raisons qui ont fait la réussite de l’équipe.

Qu’est-ce qui a motivé votre départ de Cwol pour Helios Gaming ?

Après avoir franchi les étapes de l’amateurisme et être arrivés au seuil professionnel pendant 3 ans avec Cwol, une fin de cycle s’est fait sentir pour moi. Le besoin de pouvoir évoluer dans un cadre bien plus stable et professionnel pour mes joueurs et moi était bénéfique. C’est la qu’est intervenu Helios Gaming (entité de l’entreprise Aux Frontières du Pixel), entreprise de ma région avec qui j’entretiens de très bon contacts depuis quelques temps. Ils nous ont offert la chance de pouvoir nous professionnaliser à terme là où dans l’associatif ce n’est pas possible.

Tu étais déjà le manager de la team chez Cwol, comment on travaille avec des joueurs qui ne le sont pas à plein temps ?

Lire aussi :  Hearthstone annonce son nouveau modèle compétitif pour 2019

Tout manager a une vision différente de la gestion d’équipe, la mienne se base sur une cohésion de groupe parfaite afin que l’ensemble des joueurs puisse évoluer dans un cadre stable. De manière générale, j’essaie de trouver les joueurs “leader” afin qu’ils puissent tirer vers le haut le restant du groupe. A partir de là, je gère avec le calendrier de chacun et grâce à cela, j’ai désormais un groupe homogène avec une éthique de travail exemplaire.

Au vu de vos résultats, vous êtes en train de vous imposer comme la 3e équipe française (après Arma et Vitality), comment tu expliques cette progression ?

Certains de mes joueurs me suivent depuis Cwol et notre devise a longtemps été “Les performances seront notre visibilité “. Comme précédemment dit, une excellente cohésion ainsi que des recrutements intelligents avec un travail d’observation important m’ont permis d’avoir des joueurs qui se sont parfaitement intégrés à mes équipes et qui ont permis ces supers résultats. Ce travail continue par exemple avec l’arrivée récente de Zhym, joueur jeune à très fort potentiel.

Vous êtes à 2 matchs de remporter les ECN par équipe, un an après la team Ares. Vous êtes confiants sur vos conditions de victoire ?

Notre position d’outsider depuis plusieurs mois confirme cet excellent résultat et la pression n’est pas sur nous. Maintenant que nous sommes là, nous n’allons pas nous contenter d’une demi-finale et nous allons tout donner pour notre équipe pour aller chercher ce titre.

Est-ce qu’on peut s’attendre à une professionnalisation des joueurs dans les mois ou années à venir ? Et surtout, est-ce que c’est une de leur volonté ?

Un des principaux objectif esport d’Hélios Gaming est d’arriver a la professionnalisation de ses équipes et tout l’ensemble de l’entreprise et les joueurs travaillent dans ce sens.

hs-annee-corbeau-separateur

Les phases finales des ECN se dérouleront vendredi 29 juin dans les locaux de l’ESL à Paris. Vous pourrez suivre la compétition sur le stream officiel d’ArmaTeam. De notre côté, il ne nous reste plus qu’à souhaiter bonne chance à Helios Gaming, en espérant voir tous leurs efforts concrétisés !

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur en chef

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.