Non classé

Le Boucher, il vous fait la peau !

Le build : Veuillez vous hachoir !
Un guide sur Le Boucher (assassin de Heroes of the Storm)
IcôneNom du Talent
FicelageAmuse bouche
FicelageCoup bas
FicelageFrappe brutale
RotisseriRôtisserie
Charge féroceCharge sauvage
EnragerEnragé
Lame du NexusLame du Nexus

(Pour ceux qui jouent le Boucher du lvl 1 à 4 je ne vous oublie pas et vous propose ce build d’appoint : 1 / 2 / 1 / 1 / 2 / 2 / 1)

Les sorts :

Trait : Viande fraîche : Oracle : mana 25 / recharge 30 secondes

Viande fraîcheA leur mort les serviteurs proches produisent 1 viande fraîche et les héros en produisent 3, que vous pouvez ramasser pour obtenir un bonus de 1 % aux dégâts. Jusqu’à 25 morceaux de viande peuvent être cumulés. Toute la viande est perdue à la mort.

A : Ficelage : mana 50 / recharge 4 s

FicelageInflige 50 (+10 par niveau) points de dégâts et ralentit les unités de 50 %. Ce ralentissement s’estompe en 2 secondes. La prochaine attaque de base se déclenche de manière immédiate.

Z : Marque du boucher : mana 60 / recharge 14 s

Marque du BoucherInflige 32 (+ 3 par niveau) points de dégâts à un ennemi et vos attaques de base contre lui vous rendent un montant de points de vie équivalent à 75 % des dégâts infligés pendant 5 secondes. Les soins sont doublés contre les héros.

E : Charge impitoyable : mana 75 / recharge 20 s

Charge féroceCharge un ennemi, devient incontrôlable et voit sa vitesse de déplacement augmentée. Si la cible est atteinte, elle est étourdit pendant 1 seconde et subit 70 (+ 10 par niveau) points de dégâts.

R : Rôtisserie : mana 75 / recharge 90 s OU Gibier de potence : mana 75 / recharge 60 s

RotisseriAu bout de 3 secondes, des flammes explosent autour de vous et infligent 335 (+ 35 par niveau) points de dégâts aux ennemis. Peut être lancé pendant Charge impitoyable.

 

Gibier de potencePose un poteau qui enchaîne le héro ennemi le plus proche au bout de 1 seconde. IL inflige 90 (+ 15 par niveau) points de dégâts et enchaîne l’ennemi pendant 4 secondes.

Les talents (le build) :

Je vais vous parler d’un build, plutôt classique (avec ses variantes), que j’ai l’habitude d’utiliser et qui a fait ses preuves (vous pouvez le voir en haut de cette page).

Niveau 1 : On commence le festin ! Donc la logique veut qu’on prenne l’amuse bouche. Avec la réduction de coup de mana et de cd sur le sort, vos ennemis n’auront qu’à courir s’ils ne veulent pas subir la pluie de coups de hachoir. Ah mais ! Ils ne pourrons pas, vous allez spammer la technique, suis-je bête !

Niveau 4 : Bon, on a envie de courir après le gibier, de pouvoir découper les cuisses gentiment… On prend le coup bas ! De cette manière vous allez pouvoir infliger 100 % de dégâts supplémentaires, avec votre A, sur les cibles ralenties, étourdies, immobilisées. Donc, les cibles de votre Charge féroce n’ont qu’a bien se tenir et comme votre Ficelage applique un ralentissement, vous avez des coups boostés en cascade… D’ailleurs, vu ce que je vous réserve pour le dessert, vous n’êtes pas au bout de vos surprises !

Niveau 7 : Haché rigolé, on hache aux choses sérieuses ! La frappe brutale vous donne des dégâts supplémentaires sur votre prochaine attaque de base. Or, comme l’utilisation de Ficelage vous donne une attaque immédiate, ladite attaque sera surpuissante !

Niveau 10 : On a de quoi se faire une bonne petite tambouille maintenant… Mais il faut tout cuire ! Utilisons la rôtisserie. Vous arrivez en fight avec votre charge, vous lancez la rôtisserie en préventif et vous infligez un montant de dégâts colossale en team fight. Si vous faîtes des 1vs1 cette capacité héroïque sera très dissuasive et très violente.

Niveau 13 : Histoire de rendre la rôtisserie des plus dommageable et vos engages des plus mortelles, prenez la charge sauvage, les héros adverses se souviendront longtemps des 15 % de leurs points de vies actuels (en plus des dégâts de base de la charge) partis en fumée.

Niveau 16 : Mais… Mais… Mais c’est froid ! Enragé ! Je suis enragé ! Vous avez compris ? On va prendre l’enragé (je précise au cas où). Il va se combiner avec votre capacité à assassiner en formats de 1vs1 ou de team fights. Vous n’êtes plus du tout facile à contrôler, vos attaques de base sont boostées par l’enrager et votre passif et vous avez une régénération de points de vie supplémentaire ! Que demande le poulpe.

Niveau 20 : Cerise sur le gigot ! On prend la lame du Nexus. Pourquoi ? Elle se combine avec touuuuuuuuut le reste du build ! Elle applique un slow permanent sur votre cible, donc vous profitez de votre talent coup bas (niveau 4) sans arrêt, elle augmente vos dégâts d’auto-attaques donc elle se combine avec votre passif et l’enrager (niveau 16) et avec les augmentations de l’attaque immédiate qui est lancée après Ficelage.

Mais comment joue-t-on ce Boucher ?

Vous êtes un énorme assassin ! Votre rôle sera de supprimer les assassins et soutiens adverses. Faîtes attention à ne pas trop vous exposer au départ, vous avez beaucoup de régénration de vies sur votre Z mais il faut pouvoir maintenir la cible sous une pluie de coups.

Lors des agressions, lancez votre charge et enchaînez avec le coup de hachoir, vous n’avez plus qu’à courser la cible avec votre marque du boucher d’active. En team fight, lancez vous au moment opportun avec une Charge + Rôtisserie et finissez vos cibles en utilisant le Ficelage à outrance. Placez correctement la Marque du boucher pour pouvoir regen lors des confrontations et tout se passera bien. D’autant qu’en tant qu’assassin, vous n’êtes pas le premier à rentrer dans le tas.

Voilà, j’en ai fini pour ce(s) build(s), n’hésitez pas à visiter le site CONNECTESPORT.com dans le détail et à regarder la vidéo (qui est disponible sur Youtube sur la chaîne CONNECTESPORT.com. D’ailleurs abonnez-vous pour voir toutes les autres !). En espérant que ce build vous à plus, je vous dis à très bientôt… On va mettre les bouchers doubles !

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -