Non classé

Nasibo, l’emplumé !

Le build : Zombies qui nie !
Un guide sur Nasibo (spécialiste de Heroes of the Storm)
IcôneNom du Talent
Rituel Vaudou
  • Rituel de mort
Puissance grandissante
  • Puissance grandissante
Mur de zombies
  • Cadavre exquis
Gargantua
  • Gargantua
Mur de zombies
  • Ruée de morts
Araignées
  • Araignées bondissantes
Eclair du NexusGargantua
  • Démesuré
  • Éclair du Nexus

(Pour ceux qui jouent le Nasibo du lvl 1 à 4 je ne vous oublie pas et vous propose ce build d’appoint : 2 / 1 / 2 / 1 / 1 / 2 / 1)

Le choix des sorts

Trait : Rituel Vaudou

Rituel VaudouLes capacités et attaques empoisonnent les ennemis, infligent 24 (+ 4 par niveau) points de dégâts supplémentaires en 4 secondes.

A : Araignées nécrophages : mana 60 / recharge 10 s

AraignéesInflige 48 (+8 par niveau) points de dégâts et libère 3 araignées nécrophages qui infligent 11 (+ 1 par niveau) point de dégâts. Elles restent en vie pendant 4 secondes.

Z : Mur de zombies : mana 70 / recharge 14 s

Mur de zombiesAprès un court délai, entoure la zone ciblée d’un anneau de zombies qui infligent 20 (+ 2 par niveau) points de dégâts et durent 3 secondes.

E : Invasion de grenouilles : mana 55 / recharge 10 s

GrenouillesCrée 5 grenouilles qui infligent 38 (+ 8 par niveau) points de dégâts.

R : Gargantua : mana 100 / recharge 90 s OU ésprit affamé : mana 75 / recharge 60 s

GargantuaInvoque un Gargantua qui vous protège pendant 20 secondes. Inflige 45 (+ 15 par niveau) points de dégâts aux ennemis proches quand invoqué. Ses attaques infligent 120 (+ 20 par niveau) points de dégâts et il peut écraser les ennemis proches, infligeant 45 (+ 15 par niveau) points de dégâts supplémentaires aux serviteurs et aux bâtiments.

EspritInvoque un esprit affamé qui dure 8 secondes et inflige 76 (+ 16 par niveau) points de dégâts par seconde. Déplacement impossible pendant la canalisation.

Les talents (le build)

Je vais vous parler d’un build, plutôt classique (avec ses variantes), que j’ai l’habitude d’utiliser et qui a fait ses preuves (vous pouvez le voir en haut de cette page).

Niveau 1 : Prenez gaaaaarde au Vaudou ! Il vaut mieux, mais de notre côté on va se concentrer sur du farming de petits sbires. Mais pourquoi ? Eh bien comme on prend le rituel de mort, (ça fait peur hein?) on veut pouvoir stacker notre passif et gagner plein de mana, plein de vies et devenir plus que pénible à tuer plus tard dans sa partie. Attention ! Sur les cartes vous demandant un early très fort avec des figts tôt dans la partie et moins de faciliter pour rester sur votre lane, prenez le rite de sang, qui vous donnera une bonne régénération à la mort des sbires.

Niveau 4 : Il me faut de l’eau… De l’eaaaaaau ! Ah non, il me faut la puissance grandissante ! Comme ça on va avoir un gros bonus de puissance (5 %) sur nos sorts et en plus, comme on ne va pas mourir toutes les 5 minutes, on stack de la puissance supplémentaire. C’est pas beau ça ?

Niveau 7 : C’est alors qu’il prit le tournevis pour repeindre les pneus de son éléphant… Oui, vous l’avez compris, on prend le cadavre exquis. 50 % de dégâts en plus sur les zombies, autant vous dire que les prisonniers de votre mur le sentirons passer, d’autant que votre puissance grandissante s’applique aussi.

Niveau 10 : Un jour, un petit Illidan chercha des noises à Nasibo… et Gargan-le-tua ! Bref, on prend le Gargantua pour pouvoir se protéger, dissuader, infliger des dégâts en fight (il y a des dégâts à l’invocation) et aider à push les fortifications adverses. Un vrai couteau Suisse ce ‘tit bonhomme ! En plus il vous permet de rester à lancer des sorts même si vous l’avez activé, vous êtes plus mobile et gardez un bon montant de dégâts.

Niveau 13 : Il court, il court le zombie, le zombie du bois mesdames… La ruée de morts ! Vos zombies infligent toujours des dégâts supplémentaires grâce à votre cadavre exquis mais en plus ils durent plus longtemps puisque plusieurs d’entre eux vont sortir de terre pour affronter vos ennemis. Ce talent vous donne une bonne harass’ et gêne les adversaires en team fight, les zombies sont contrôlables.

Niveau 16 : Arachnophobes s’abstenir. Les araignées bondissantes sont le choix de se palier. Pourquoi pas le sprint ? Vous restez plus mobile avec cette spécialisation et un bon placement peut vous permettre de vous en sortir sans trop de coups. Les araignées, elles, vous donnent un gros montant de dégâts en plus. Elles coursent leur cible et appliquent leurs dégâts plus facilement. C’est assez dissuasif.

Niveau 20 : C’est la fin des Nasibos ! Vous avez un choix à faire. Si vous sentez que c’est difficile de tenir dans les combats, les assassins vous en font trop baver, alors empressez-vous de prendre l’éclair du Nexus. Plus de soucis ! Sinon vous pouvez améliorer Gargantua, avec démesuré, pour faire des boss tout seul et bénéficier d’une durée plus longue et de 100 % de dégâts en plus sur les cibles non héroïques. La fureur du Nexus peut être une bonne option, les dégâts sont intéressants et vous permettront de push et de booster vos auto-attaques. Je pense toutefois que les deux autres sont plus intéressants.

Mais comment joue-t-on ce Nasibo ?

Vous êtes un spécialiste ! Vous devez bien faire attention à push seul en début de partie. Vous stackez votre passif et vous changez de lane si on vous embête trop. Mais c’est très dur d’embêter Nasibo, avec une telle portée et votre mur de zombie qui peut push, enfermer les gens sous les tours, les maintenir à distance et leur coller des tatanes, vous êtes en sécurité. Sur les cartes comme la mine hantée où il faut aller vite, pushez vite et bien, faites attention à ne pas mourir et aidez-vos collègues sur les objectifs, farmer longtemps sera trop difficile pour prendre le rituel de mort.

En team fight : placez votre nez sur la touche R puis roulez la tête de gauche à droite… Non je plaisante ! Claquez Gargantua sur un groupe d’ennemis, placez un bon mur de zombies et lancez des grenouilles et des araignées pour que tout le monde subisse votre courroux !

N’oubliez pas de faire les mercenaires, ce qui est très possible seul avec ce build. Cela vous donnera beaucoup d’xp et de gros avantages si vous les libérez au bon moment. N’oubliez pas également de continuer à mettre de la pression sur les lanes… On push que diable ! On casse de la tour, on spécialise !

Voilà, j’en ai fini pour ce(s) build(s), n’hésitez pas à visiter le site CONNECTESPORT.com dans le détail et à regarder la vidéo (qui est disponible sur Youtube sur la chaîne CONNECTESPORT.com. D’ailleurs abonnez-vous pour voir toutes les autres !). En espérant que ce build vous a plus, je vous dis à très bientôt… Et rappelez-vous, qui vaut dur… Vaudou !