Récapitulatif du Choc de mi-saison

Après 8 jours de lutte acharnée, le choc de mi-saison a couronné l’équipe Fnatic pour son incroyable performance. La compétition aura été rude et aura vu des actions d’exception, l’occasion de faire le point sur l’un des événements majeurs de la scène.

Choc de mi-saison

Une mêlée intercontinentale

Le choc de mi-saison aura éprouvé chaque continent et ses représentants lors de matchs intenses. Les joueurs des divisions européennes et coréennes ont particulièrement marqué leur domination sur les autres. Dès la phase de groupe, une démarcation nette s’est démontrée entre les divisions des HGC Coréenne, Européenne et nord-américaine. Les autres équipes n’ont pas réussi à rattraper le niveau de ces équipes et ont été pour la grande majorité éliminées dès la phase de groupe.

Choc de mi-saison

Un cas unique, les joueurs chinois d’eStar Gaming sont ressortis vainqueur de la phase de groupe. Les performances de l’équipe sont reconnues depuis longtemps sur la scène. Bien qu’ils n’aient pas atteint le podium, leur performance aura été largement saluée. La distinction très nette de niveau dans les phases de groupes aura réduit les enjeux de cette première période, bien qu’il y ait eu une lutte acharnée pour obtenir une place en lower bracket pour Tempo Storm.

Les playoffs

Durant la phase de playoff, la compétition aura atteint son apogée. La tension était au rendez-vous dans tous les matchs. Aucune équipe ne pouvait être certaine d’être qualifiée à la phase supérieure. Le winner bracket, composé des MVP Black, Fnatic, Team Dignitas et eStar Gaming, a vu la sortie des joueurs chinois et coréens par les européens. Ce renversement de situation a placé l’Europe en tête de liste. L’Amérique du Nord, la Chine et la Corée luttaient pour les rares places du loser bracket.

Fnatic aura vaincu la malédiction dès la finale du winner bracket en sortant Team Dignitas. La victoire de Fnatic aura été symbolique pour les joueurs qui ont toujours subi le jeu de leurs concurrents européens. La rencontre aura été pleine de rebondissements et de challenges pour les joueurs de Fnatic comme pour ceux de Dignitas.

Choc de mi-saison

La tension à son comble

D’autres enjeux auront été de taille dans le lower bracket. La rencontre entre L5 et MVP Black, les deux équipes coréennes, aura été intense jusqu’au dernier instant. La défaite des MVP Black, l’équipe la mieux côtée à la sortie des phases de groupes, a remis en question l’avis général sur les L5 et leur chance d’aller en finale. Cette défaite des MVP Black aura aussi marqué la fin de la carrière légendaire de Merryday.

Finalement, L5 n’aura pas réussi à faire l’exploit et sera vaincue par Team Dignitas dans une rencontre très serrée. Le retour des Dignitas dans la grande finale aura fait remonter la pression pour les Fnatic. Ceux-ci ont pourtant refusé de voir la victoire à nouveau arrachée par Team Dignitas. La rencontre en BO7 aura été particulièrement éprouvante pour les joueurs. Aucune équipe n’a su prendre l’ascendant sur son adversaire et les joueurs n’ont rien laissé au hasard. C’est finalement lors du septième match, que Fnatic a réussi à soulever Team Dignitas. Le sortilège rompu, l’équipe a enfin pu être couronnée championne du monde, une première internationale pour les européens.

Choc de mi-saison

La victoire européenne

Plus que la victoire de Fnatic, c’est la victoire de l’Europe qui a marqué la compétition. Les joueurs européens ont très largement surpassé la plupart de leurs concurrents. La menace coréenne aura été réelle durant toute la compétition. Les joueurs européens expliquaient qu’ils espéraient ne pas devoir jouer contre les coréens dans les phases finales. Cette victoire européenne est aussi une défaite pour les divisions mineures et pour l’Amérique du Nord qui n’a pas réussi à faire monter ses équipes au sommet. La récente équipe Roll20 esport, auparavant Team 8, est celle parvenue aux meilleurs résultats, se faisant sortir du circuit par MVP Black.

La compétition va revenir très rapidement à un rythme hebdomadaire. Les nombreux changements au sein des équipes et les nouvelles règles de la phase 2 vont donner un vent de fraîcheur à la compétition. Les équipes vont tenter de se surpasser pour obtenir une qualification au prochain choc régional Ouest et Est. Les regards se sont portés sur la Corée et l’Europe, le bras de fer entre les deux géants connaîtra des suites lors de la finale des HGC à la Blizzcon 2017.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur Heroes of the Storm

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.