rétrospective HOTS, évolution de tout un jeu.

Venant à peine de fêter ses un an, le jeu “Heroes Of the Storm” a suivi une grande évolution. Ce MOBA dans en premier temps accessible sous forme de bêta fermée, ne nous offrait qu’un infime choix de champions, de maps et de possibilités. Guidé par cette bêta fermée et les nombreux équilibrages effectués, le jeu, encore très récent, connaît maintenant une forte croissance parmi les mobas.

rétrospective HOTS

L’année 2015, riche en nouveautés

C’est donc après la phase alpha que le lancement d’une phase bêta voie le jour ; cette bêta, accessible à un nombre restreint de joueurs, devant se munir de clés distribués par blizzard. C’est le moment où le jeu a subi une avalanche de transformations. Le didacticiel est l’initiateur de ces changements, il apporte un soutien aux jeunes joueurs en leur expliquant les bases. Mais le contenu inédit de cette bêta est l’arrivé de nouvelles fonctionnalités et personnages.

“Le temple céleste”, nouveau champ de bataille, où ici  l’objectif est de prendre le contrôle de temples et de détruire la base adverse.  Mais ce n’est pas tout, “Thrall” personnage connu pour les joueurs de world of warcraft fait son arrivée lui aussi. C’est un assassin de mêlée, le premier du jeu. Blizzard, à l’écoute de ses joueurs, a aussi sorti à ce moment là un système de parties classées. C’est donc une grande métamorphose et un changement très attendu par la communauté. C’est l’avènement de l’aspect compétitif du jeu. Le jeu est donc à ce jour, doté d’une ligue héroïque. Blizzard annonce la création d’une ligue par équipe dans un futur patch.

Dans les mois qui suivent, nous avions la sortie d’un héros plutôt spécial “Les vikings perdus”, c’est-à-dire trois vikings formant un seul héros. Il est possible de contrôler chacun des héros séparément. Le jeu quant à lui subit des corrections assez importantes, il faut encore régler la gêne occasionnée pour se reconnecter aux parties ainsi que les pénalités pas tout a fait optimisées. Nous nous souvenons encore d’une attente interminable de reconnexions aux parties.

Un  moment très attendu arrive. Après l’avoir annoncé lors de la PAX east 2015, Blizzard annonce la sortie de la ligue par équipe du jeu Heroes of the Storm. Il est enfin possible de jouer avec ses amis en vue de compétition.

rétrospective HOTS

C’est quelques mois après, courant avril, que nous avons encore le droit à un nouveau champ de bataille : La Tombe de la reine araignée. L’objectif de cette map est la collecte de gemmes, il faut apporter ces gemmes à la reine des araignées. Par la suite une horde d’araignées vient détruire la base ennemie. Toujours sur une prise d’objectif, Heroes of the storm fait preuve d’originalité. L’arrivée d’un personnage très attendu fait bruit : Sylvanas notre spécialiste à distance. Elle est dotée de capacités de push étonnantes, pouvant “endormir” les tourelles. C’est aussi dans ce patch que l’on peut monter le niveau maximum d’un héros jusqu’à 20.

rétrospective HOTS

Après tous ces patchs, et ces grandes nouveautés. Il est temps pour Blizzard d’annoncer la sortie officielle du jeu, le jeu est sorti le 2 juin 2015.  Le jeu est enfin ouvert au grand public, plus besoin de clés. Blizzard en profite pour sortir un nouveau héros Johanna, mais aussi de nouvelles montures, de nouveaux skins et pleins d’autres nouveautés attendues dans les prochains mois. Courant juin, comme dit précédemment, c’est le débarquement d’un patch  présentant de lourdes mises à jour. Un événement important est lancé l’éternel conflit, s’étalant sur les mois suivants, et est basé sur l’univers de Diablo. Des quêtes apparaissent, consistant à tuer un gobelin pour amasser de l’or. On compte un nombre de  19 204 951 gobelins tués au cours de cet événement! La sortie du “Boucher” est un point marquant. Vous imaginez bien un personnage avec des capacités en rapport avec la viande. Mais il n’est pas le seul à voir le jour, son compagnon roi squelette Léoric le rejoint à son tour. Le bilan du patch  ici.

Blizzard annonce la sortie de plusieurs personnages en août, un des déterminants de cet événement est Kharazim. Tiré du jeu Diablo III, Kharazim a la faculté de soigner ses alliés, c’est donc un personnage de soutien. Mais d’autres sont annoncés comme Rexxar ou Morales. Il est aussi prévu de multiples modifications du système de ligues. Premièrement, la réinitialisation de rangs à chaque nouvelle saison, d’autre part, il ne sera plus possible de jouer à plus de deux personnes en ligue héroïque. Ces dernières notes marquent la fin de l’événement.

Place maintenant à la Blizzcon, la convention du jeu vidéo par la société Blizzard en novembre 2015. L’annonce de nouveaux champs de bataille, de nouvelles montures et de nouveaux héros. Ils nous laissent du suspens sur l’année 2016 avec : la sortie de Grisetête, Tracer, mais encore Lunara ou Cho’gall. C’est durant décembre 2015, et au début du voile d’Hiver, que Lunara sort. Le système de messages est amélioré et 2016 nous réserve de grandes surprises!

La fin de l’Hiver, début du printemps qui a porté ses fruits

rétrospective HOTS

Une nouvelle année commence, et une nouvelle ère pour notre petit protégé. Cette nouvelle année marque la fin du voile d’Hiver et la naissance d’un nouvel héros. Grisetête, le métamorphe. C’est un assassin à distance, il peut se transformer en worgen, et il nécessite un placement impeccable.

C’est en mars que la ruée vers l’or continue, l’arrivée de la petite nouvelle “caveau perdue”, une nouvelle map s’ajoute à la collection. C’est une nouveauté, car cette map ne présente qu’une seule voie, et donc une seule issu pour le combat, de plus il est impossible de revenir  à la base. Seuls quelques globes de régénérations sont à votre disposition sur les côtés de ce champ de bataille. Pour ajouter un peu de piment, “Dehaka” fait son apparition, ce zerg, guerrier au contact n’aura pas fini d’épater la galerie, pourvu d’une grande mobilité. Après de nombreuses sollicitations, Blizzard a décidé de mettre en place un système de  bannissements. Il est donc possible de bannir certains champions durant les parties classées et drafts. Ils ont profité de cette occasion pour faire une refonte des salons.

Avril, nouveau patch, avec Tracer! Il est possible pour les personnes ayant pré-acheté “overwatch” le nouveau jeu de Blizzard, de jouer Tracer sur Heroes. Nouvelle mise à jour, dit nouveau matchmaking. Dans un premier temps le niveau de héros va dorénavant avoir une influence sur vos parties, c’est-à-dire que si vous jouez un héros pour la première fois vous êtes susceptible de tomber avec des joueurs d’un niveau inférieur, et inversement.

rétrospective HOTS

Chromie fait sa venue à la mi-mai. Une petite gnome, avec des cheveux blonds! C’est une mage à portée, elle peut projeter un dragon de sable mais aussi choisir ses talents en avance d’un niveau! Chromie nous amène avec son patch l’un des plus grands changement, c’est la métamorphose du matchmaking. Seulement un an après le lancement du moba, il existe enfin un vrai système de ligue, partant de Bronze et allant jusqu’à Grand Maitre. Le rang disparaît définitivement, il englobait beaucoup de joueurs, dont certains meilleurs qui ne pouvaient pas se différencier des autres. C’est la mise en place de palier, eux-mêmes divisés en 5 sous rangs allant de 5 à 1. Il y a un système de points, plus on accumule de points et plus on monte et inversement si vous en perdez vous pouvez descendre dans le classement. Il en sera de même pour les parties classées.  C’est donc l’une des plus grandes transformations sur Heroes.

Un des derniers arrivants sur le jeu est Medivh, spécialiste à distance. Il peut d’une part protéger ses alliés mais aussi se transformer en corbeau et survolant les champs de bataille. Avec lui, une nouvelle saison classée commence, tandis que les récompenses de la saison précédente ont été attribuées.

Enfin le dernier gros patch qui est sorti est celui du 5 juillet, il est disponible sur le royaume public de test. Un nouveau héros est à l’affiche. Vous pouvez tester cette mise a jour jusqu’au 11 juillet ne perdez pas de temps.

rétrospective HOTS

Heroes compte à ce jour 54 champions et 10 maps. Le parcours de ce jeu encore récent, long et n’a pas toujours été facile. Il se différencie de LoL et dotA car il n’y a pas d’objets et de golds. Ce n’est pas tout. L’originalité dans ce dernier c’est l’utilisation de personnages déjà connus des autres jeux Blizzard. Une autre caractéristique de ce jeu est l’expérience partagée avec toute son équipe donc pas de quoi se battre pour les kills.

Le jeu a suivi une évolution positive avec de nombreux correctifs de bugs. Mais il lui reste encore un long chemin pour devenir un jeu parfait.

 

En savoir plus sur l'auteur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.