Hearthstone

Decklist du vainqueur de Orléans Games Show 2017

CONNECTESPORT était présent pour couvrir l’événement et commenter le tournoi HearthStone. A l’issue de 2 jours de compétition, Teuz s’est imposé sur le score de 4 à 1 et a empoché un cashprize de 500€. Parmi ses 4 decklists, le Prêtre Dragon était la plus surprenante et affichait d’excellentes performances contre guerrier et chaman, 2 classes totalement omniprésentes. Prêtre est peu représenté mais n’en reste pas moins efficace contre certains matchups courant en tournoi.

Prêtre Dragon

Prêtre Dragon

Decklist

2 – [Northshire Cleric] 2 – [Power Word: Shield] 2 – [Twilight Whelp] 1 – [Acidic Swamp Ooze] 2 – [Netherspite Historian] 2 – [Shadow Word: Pain] 2 – [Wyrmrest Agent] 1 – [Brann Bronzebeard] 2 – [Kabal Talonpriest] 2 – [Shadow Word: Death] 1 – [Defender of Argus] 2 – [Twilight Guardian] 2 – [Azure Drake] 2 – [Blackwing Corruptor] 2 – [Drakonid Operative] 1 – [Holy Nova] 1 – [Dragonfire Potion] 1 – [Ragnaros the Firelord]

Courbe de mana

 

Coût en poussière

ArcaneDustIcon-62x90

   5460

Les bases tu apprendras

Cette version de prêtre Dragon se concentre essentiellement sur le midgame. Elle peut s’imposer dès les premiers tours grâce à des serviteurs aux stats défensives et aux sorts [Shadow Word: Pain] et [Shadow Word: Death]. Les grosses créatures ne manquent pas à partir du tour 5 pour verrouiller la partie et pour prendre le contrôle du board. Les dragons sont la clef de voûte de la liste pour activer les effets des serviteurs importants. Ils ajoutent à la pioche en produisant des ressources qui s’adaptent à la situation de jeu.

Cette decklist n’est pas taillée pour les parties très longues contre des listes contrôles face auxquelles elle peut s’essouffler progressivement. En revanche, contre aggro et midrange elle peut produire des sorties curvées qui gèrent les serviteurs adverses tout en conservant au maximum ses propres ressources.

Cartes et combos importantes

[Netherspite Historian] : La découverte est déterminée par le matchup adverse et les cartes que vous avez en main. On préfère généralement les serviteurs autour de 4 ou  5 manas avec un effet utile ou des statistiques solides. Les plus gros serviteurs ne servent que dans une partie qui dure ou lorsque le jeu est déjà à votre avantage.

[Drakonid Operative] : Il fonctionne comme [Thoughtsteal] mais présente plus d’avantages. Pour commencer, il a des statistiques parfaites pour un tour 5, capable d’encaisser les coups pour ensuite être soigné. Son effet arrive à partir du midgame, ce qui permet d’avoir plus de chances d’obtenir des cartes utiles comme des sorts de type AOE.

[Brann Bronzebeard] : Combiné aux 2 serviteurs pré-cités, il produit un card advantage énorme ! Privilégiez au maximum la découverte pour conserver une main réactive et ne pas vous épuiser.

[Kabal Talonpriest] : Avec ses stats 3/4, il est assuré de faire au moins un bon trade en début de partie. Son effet a un impact important sur les serviteurs plus faibles en points de vie et peut notamment permettre de conserver [Northshire Cleric] plus longtemps ou de renforcer les provocations.

[Dragonfire Potion] : Cette nouvelle AOE est pour le moins radicale ! Elle n’épargne que les dragons, y compris adverses mais cela joue rarement en votre défaveur. Ce sort peut faire office de plan d’urgence lorsque la situation devient trop menaçante et doit être conservée autant que possible.  Si vous avez peu de serviteurs de ce type sur votre board et que celui de votre adversaire est rempli, il est acceptable de sacrifier quelques serviteurs pour renverser la vapeur.

Les cartes techs

Cette liste est choisie en fonction de la méta de tournoi et intègre en plus des cartes pour renforcer son efficacité contre les matchups que l’on rencontre le plus. Même si elles ne sont pas les plus jouées dans cet archétype, elles restent suffisamment efficaces pour être jouées dans la majorité des situations.

[Acidic Swamp Ooze] : Un effet anti-arme extrêmement répandu en cas de domination du guerrier, du chaman et, dans une moindre mesure, du voleur. Si vous êtes contre les deux premières classes citées, gardez-le en main de départ.

[Defender of Argus] : Il permet d’avoir 1 voire 2 provocations supplémentaires sur le board. Contre aggro, ce n’est clairement pas négligeable et cela permet également de protéger d’autres serviteurs qui pourront trade, être soignés ou continuer d’appliquer leur effet.

[Ragnaros the Firelord] : Il permet de combler un lategame qui peut parfois manquer de puissance. Ragnaros sert aussi bien à éliminer un serviteur qu’à infliger des dégâts directs au héros adverse. Il devient automatiquement une cible à éliminer et n’a actuellement que très peu de contres directs comme l’était [Big Game Hunter] en son temps.

Stratégie générale

Logo catégorie HearthstoneIl est primordial d’avoir des serviteurs à jouer du tour 1 à 4 en main de départ. C’est ce qui fait la force de votre early game et la condition pour contrer les actions de l’adversaire. Votre priorité est de garder des créatures en main de départ tout en gardant un dragon coûtant 4 à 5 manas pour activer un maximum d’effets. Manquer d’activateurs est rapidement synonyme de défaite, notamment parce que cela conditionne l’effet provocation de [Wyrmrest Agent] et [Twilight Guardian].

Contre les matchups aggros, privilégiez les dragons et les serviteurs avec les plus grosses statistiques. Au tour 1, [Twilight Whelp] a souvent plus d’impact que [Northshire Cleric] car il permet de tuer des serviteurs comme [Smalltime Buccaneer], très présents dans la méta.

Vos points de vie peuvent rapidement descendre si vous ne disposez pas de sources de soin alternatives. Sauf en cas de menace immédiate, vous soigner n’est pas votre priorité : il est plus intéressant de cibler vos créatures pour les garder en vie le plus longtemps possible. Soignez-les en tenant compte de la situation de jeu ! Par exemple pour les mettre hors de portée d’un simple trade ou pour qu’ils échappent à une possible AOE.

Ce deck est avant tout défensif et conçu pour absorber les coups. Le plan de jeu consistera la plupart du temps à prendre progressivement le contrôle en épuisant petit à petit les ressources de l’adversaire. Pour cette raison, il est parfois long de terminer une partie. Il faut donc gérer les dégâts de manière à pouvoir tuer l’adversaire sans se mettre trop en danger. Ne négligez pas les dégâts directs mais évitez de le faire aux dépens de votre propre santé.

Logo catégorie HearthstoneNous espérons que cet épisode de Master Decklist vous aura été utile et qu’il vous permettra de progresser en ladder. Cet article est rédigé en collaboration avec l’équipe eSport HearthStone de CONNECTESPORT. N’hésitez pas à poser vos questions et apporter votre expérience en commentaires. Nous vous donnons rendez-vous dès la semaine prochaine pour une nouvelle analyse de decklist.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -