Hearthstone

Ce week-end se tenait à Jönköping (en Suède) la Dreamhack Winter 2016. Parmi les compétitions avait lieu le Grand Prix Hearthstone, qui a réuni 190 joueurs. Parmi eux des têtes de série comme Pavel mais aussi des joueurs peu connus comme le finaliste Weghuz.

hearthstone-Dreamhack Winter 2016

Le déroulement de la compétition

La compétition a commencé jeudi par une phase de swiss rounds. Chaque joueur affronte un adversaire ayant le même nombre de victoires que lui et ce pendant 9 rounds. Ce type de sélection en tournoi est le plus rude. En effet, seuls les 16 premiers joueurs passent à la phase 2, laissant les 174 autres derrière eux. Les 16 qualifiés de cette édition 2016 de la Dreamhack Winter 2016 sont DawN, Zorstan, Matty, Weghuz, superjj, Prokovac, Loyan, Nicslay, Ness, A83650, Mitsuhide, Kufdon, StanCifka, Sintolol, TheFallen et enfin Un33d. Il s’affrontent donc dans un bracket à simple élimination que vous pouvez retrouver ci-dessous.

mitsuhide-Dreamhack Winter 2016

GamersOrigin tape fort en plaçant deux joueurs d’abord dans le  top 4 et en défendant le titre obtenu par Purple à l’édition précédente. C’est en effet leur nouvelle recrue, Mitsuhide, qui remporte le titre à l’instar de son collègue et ami Chinoize, qui avait littéralement roulé sur la Dreamhack France 2016 à l’époque où tous deux étaient encore chez Sector One. Un33d finit quant à lui top 4, s’inclinant 3-2 face à Weghuz en demi-finale et après une performance dont il n’aura pas à rougir.

Les decks de la Dreamhack Winter

La base de la line up type du tournoi est très classique : Druide Malygos, Zoo et Chaman midrange. Ces trois decks ont dominé le tournoi, et le Chaman est toujours autant banni, ce qui permet au Zoo d’être très efficace. Les line ups étaient complétées par différents decks. Le pick Guerrier est toujours très prisé car polyvalent, avec différents archétypes viables : dragons, contrôle en tous genres (Elise, N’Zoth, C’Thun) et on a même vu un Guerrier aggro/pirates de la part de Sintolol. Le Voleur Malygos était lui aussi très représenté, tout comme le Mage Tempo. Certains joueurs ont tenté une alternative au Zoo en jouant Renolock, mais cela ne s’est pas forcément révélé très fructueux car ils n’étaient que deux joueurs dans le top 16 à avoir pris amené ce deck.

Le « pocket pick » du tournoi aura été le Chasseur midrange/secrets, notamment joué par Mitsuhide. Son deck, très agressif et ingérable lors d’un bonne sortie, a fait des ravages contres des decks un peu lents tels les Guerriers contrôle ou les Druides Malygos.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -