InFamouS eSport : une grande structure s’est éteinte.

[nextpage title=”Interview avec Matthias Meriguet”]

InFamouS eSport, un grand nom de l’esport français s’est éteint

Ce 10 mars 2016 la structure InFamouS eSport, grand nom de l’esport français, a annoncé la fermeture de ses portes sur les réseaux sociaux. Cette nouvelle a choqué tout le monde, personne ne s’y attendait.

Pour comprendre les raisons de cette fermeture nous avons interviewé Matthias Meriguet (Matth_Ftw), le Directeur Communication de la structure. C’est également une bonne occasion pour faire un retour sur son histoire (ses débuts et ses grands moments).

Fermeture des portes de InFamouS EsportCommuniqué officiel du président Baptiste “Kajen” Vasse le 10 mars 2016.

Nous avons rencontré Matthias Meriguet lors de la Lyon esport. Lorsque nous avons appris la nouvelle de la fermeture des portes de InFamouS eSport, nous nous sommes donc tournés vers lui pour connaître les raisons qui ont poussées le président, Baptiste Vasse à prendre cette lourde décision.

[nextpage title=”Une pionnière française”]

Fermeture de InFamouS eSport

La structure francophone est née en 2004 sur Playstation 2. Au commencement elle souhaitait créer une équipe qui pourrait la représenter sur certains jeux, dans une bonne ambiance, un esprit de famille et une belle cohésion. L’équipe évolue alors sur plusieurs jeux, notamment Killzone 1, 2 et 3, Battlefield, Rainbow Six Vegas 1 et 2, et Call Of Duty Black Ops. 

En 2011 l’équipe décide de se lancer sur la scène compétitive. Pour cela elle s’étend sur d’autres jeux, PC et consoles, et participe à des lans. Petit à petit elle se fait connaître et commence à s’imposer sur la scène française.

C’est le 25 février 2012 que la structure acquière le statut d’association. A ce moment là elle propose du jeu en loisir et en compétition, elle organise des compétitions onlines ou offlines sur différents jeux (PC et consoles). Plusieurs équipes naissent par la suite, sur battlefield, League of Legends, World of tanks et Call of Duty.

Sur ses réseaux sociaux ou en local, la structure encourage le jeu vidéo et l’esport. Elle se fait connaître et s’impose comme structure sérieuse au côté de Millenium et O’Gaming.

[nextpage title=”Les palmarès d’InFamouS eSport”]

L’association InFamouS eSport n’a pas conservé tous ses rosters,  il lui restait des équipes sur Battlefield 4, Call of Duty Advenced Warfare (arrêté après la GA 2015), League of Legends et World of Tanks.

Fermeture de InFamouS eSportL’équipe League of Legends de InFamouS à la Lyon eSport 

C’est sur le jeu Battlefield 3 que l’association prend place sur la scène compétitive française en 2012 et l’équipe remporte le titre de champion du monde en 2013. Les victoires s’enchaînent, la structure n’est pas prête de s’arrêter. Elle participe à des événements comme la Gamers Assembly (Top 3 sur COD Advanced Warfare en 2015), la Lyon Esport#8 (top 8 sur LoL), la Dreamhack 2015.

Leur équipe LoL finit également en top 2 pour les Challenges France 2015 et 2016. La liste étant longue, retrouvez tous les palmarès des équipes InFamouS depuis 2012 sur le site officiel InFamouS eSport.

Lire aussi :  38% des Singapouriens envisageraient de quitter leur emploi pour devenir joueur professionnel
[nextpage title=”Les raisons de sa fermeture”]

Fermeture de InFamous eSportMatthias Meriguet était Directeur Communication pour InFamouS eSport. Son travail consistait en la gestion des relations presses et sponsors en évènement. Il gérait aussi les réseaux sociaux de la structure. Il s’occupait principalement du compte twitter (23000 abonnés contre 7000 sur facebook).

Il s’est confié à nous sur les diverses raisons qui ont entraîné la fermeture de InFmouS. Le président Baptiste “Kajen” Vasse, à la tête de l’association depuis déjà trois ans, a dû prendre la décision d’arrêter l’aventure majoritairement à cause de problèmes financiers. La structure n’avait plus les moyens de se déplacer en lan, ni d’assumer ses équipes sur place (logements, places, PC, transports etc…).

InFamouS eSport était en attente de sponsors depuis plusieurs mois, sponsors qui auraient pu leur permettre de se redresser. Ces pistes de sponsors très engagés devait éviter la faillite. Mais la venue de ces sponsors a pris beaucoup de retard, elle s’est étalée sur plusieurs mois ce qui a fragilisé la structure. Le président a alors préféré mettre un terme à l’aventure avant la faillite.

Fermeture de InFamouS eSport

InFamouS eSport n’avait plus que deux sponsors officiels, G2A et Gunnars. Elle avait également trois partenairesWAR-FPS.COMGamers Apparel et le Meltdown Lyon. Ses deux anciens sponsors L.A.FUEL et Nitrado les avaient quittés peu avant. L’entreprise de chewing-gum énergisant FUEL et InFamouS se sont quittés en bon terme.

La structure Nitrado a quant à elle voulu suivre un tout autre chemin. Ayant pour projet de monter sa propre équipe esport, il lui devenait difficile de sponsoriser d’autres équipes.

Fermeture InFamouS eSport

Il est clair que si la structure a dû fermer ses portes c’est un peu “la faute à pas de chance”. Elle n’était pas en état d’urgence mais les dépenses imprévues et le retard de sponsoring n’ont pas aidé InFamouS eSport a tenir le coup.

 

[nextpage title=”Ses différents rosters”]

Nous avons alors demandé à Matthias Meriguet si l’association n’aurait pas dû abandonner une ou deux équipes. Il faut savoir que InFamouS eSport était au départ sur FPS et consoles et qu’elle n’a pas conservé tous ses rosters. Pour une question de marketing il n’est pas possible de maintenir une structure vivante uniquement avec des FPS.

InFamouS avait un bon niveau sur Battlefield mais pas une grande visibilité. Mais elle a fait le choix de le garder car, de une c’est le jeux qui l’a lancée, et de deux l’équipe avait toujours des déplacements.

Il s’agit alors de faire des choix et à aucun moment elle ne regrette d’avoir gardé ses équipes sur Battlefield 4 (une équipe en 15v15 et une en 5v5 sur console et une dernière sur PC en 5v5).

L’équipe InFamouS.BF4 lors de l’ESL One. Vidéo du site officiel InFamouS eSport

Pour ce qui est de Call of Duty Advenced Warfare c’était encore plus dur d’avoir de la visibilité, qui est saturée par les grandes équipes mondiales comme Epsilon. Il faut alors avoir des joueurs européens pour espérer sortir du lot et se démarquer. De plus la communauté ne correspondait pas à la mentalité de InFamouS eSport. Elle a quand même conservé une équipe sur XboxOne qui offrait une bonne visibilité (Top 3 à la Dreamhack).

Lire aussi :  38% des Singapouriens envisageraient de quitter leur emploi pour devenir joueur professionnel

Fermeture de InFamouS eSportL’équipe COD Advenced Warfare à la Gamers Assembly 2015, InFamouS eSport

Pour League of Legends, InFamouS eSport avait une équipe en 5v5. Cette équipe était importante car c’est le jeu numéro un en France et elle pouvait largement concurrencer les équipes européennes grâce au bon niveau de jeu de ses joueurs.

L’équipe a remporté le titre de champion de France lors du Championnat national ESL en juin 2015, qui n’est pas reconnu par Riot. Elle est également allée en finale des Challenges France 2015 et 2016.

Fermeture de InFamouS eSportL’équipe InFamouS.LoL pour le Challenge France 2015

Enfin l’association avait une équipe 7v7 sur World of Tanks qui lui apportait une bonne visibilité. Cette équipe ne faisait pas de grosses compétitions.

Fermeture de InFamouS eSportL’équipe InFamouS.WoT à la Gamers Assembly 2015, image tiré du site officiel

Finalement Matthias Meriguet nous a montré que InFamouS eSport n’avait pas tant de rosters que ça. Elle a fait le choix de se concentrer sur 3 rosters qu’elle estimait importants, sur 3 jeux : Une line up LoL, une pour battlefield (visible grâce aux ESL) et une line up sur World of Tanks.

Ces équipes portaient les couleurs de InFamouS et en faisaient sa fierté, toujours dans cet esprit familiale que la structure revendiquait dignement.

[nextpage title=”Remerciements”]

Si InFamouS eSport s’est éteinte c’est bien à cause de manque de temps, l’histoire de quelques mois. Il faut savoir ; lorsqu’on choisit d’investir dans l’esport français, que, même si c’est l’avenir, c’est un domaine souvent inconnu, qui fait peur. Certains n’osent pas s’investir, le marché est plutôt frileux et des structures comme InFamouS eSport  sont obligées de fermer leurs portes. Un des points les plus sensibles de cet univers c’est bien l’acquisition de sponsors. Il est clair que ces soucis financiers peuvent toucher n’importe qu’elle association e-sportive.

Fermeture de InFamouS eSport

Comme l’a bien expliqué le président de InFamouS eSport, à la fin de son communiqué, même si c’est un projet fou, il faut être fier de se lancer dans l’aventureInFamouS a eu le courage de le faire, de proposer de bonnes équipes, des victoires et des défaites et surtout ce bon état d’esprit qui faisait leur particularité. L’association restera une des plus grande structure qui a participé à l’évolution de l’esport en France.

Nous remercions également Matthias Meriguet de nous avoir accordé du temps pour répondre à nos questions avec franchise.

 

En savoir plus sur l'auteur
Rédactrice League of Legends et de la team Hearthstone pour CONNECTESPORT.

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.