Rocket League

Annoncés en grande pompe en septembre 2019, les Intel World Open, deux tournois par nation sur Rocket League et Street Fighter V auront bien lieu en marge des Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

intel world open rocket league

Depuis leur annonce en 2019, les Intel World Open n’avaient plus faits parler d’eux. Entre la crise engendrée par le Covid-19 et les dernières initiatives et communications du CIO, c’était à se demander s’ils n’avaient tout simplement pas été glissés sous le grand tapis des annulations.

Hier, mercredi 5 mai, le compte Twitter Intel Gaming est venu rassurer les fans d’esport. Il y aura bel et bien du Rocket League et du Street Fighter V en marge des Jeux Olympiques de Tokyo ! L’événement est officiellement maintenu.

Les tournois, dont les finales devaient initialement prendre place au sein du Zepp Diversity de Tokyo, se dérouleront au format online, Covid-19 oblige.

Les compétitions, dotées chacune d’un cashprize de 250 000 dollars, s’ouvriront par deux qualifiers successifs en juin (un ouvert, et un fermé), qui permettront aux meilleurs joueurs et équipes de se qualifier pour les finales régionales (du 11 au 14 juillet pour Rocket League, du 16 au 21 juillet pour SFV). Les inscriptions sont ouvertes du 15 au 31 mai.

Point cocorico : une équipe française de Rocket League pourra se qualifier en finale régionale. Côté Street Fighter V, ce sont deux joueurs français qui auront l’opportunité de remporter leur ticket pour les finales régionales.

Pour plus d’informations, on vous invite à consulter le site de Tokyo 2020.

Cette annonce intervient peu de temps après la décision du CIO d’organiser les Olympic Virtual Games (avec des compétitions virtuelles d’aviron, de voile, de cyclisme…) Une initiative qui laissait encore entrouverte la passerelle entre sport et esport, tout en maintenant à l’écart les jeux esports de référence.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -