Interdiction des lootboxes – L’Allemagne se penche sur la question

Au même titre que les paris et autres jeux de hasard, certains Etats s’interrogent sur une possible interdiction des lootboxes. Ce modèle économique suscite des inquiétudes vis-à-vis de la protection du consommateur, en particulier chez les joueurs mineurs.

lootbox-interdiction

Interdiction des lootboxes – Une nouvelle menace

Au cours de l’année 2017, le modèle économique des lootboxes a essuyé de nombreuses critiques de la part d’institutions en charge de la protection des consommateurs. La Chine a par exemple fait plier Blizzard en début d’année en obtenant de l’éditeur qu’il rende publique les probabilités d’obtenir chaque type de contenu. Cette mesure ne s’est pas arrêtée là, poussant la boutique Hearthstone à modifier son offre sur le serveur Chine. Depuis, les joueurs achètent uniquement de la poussière arcanique et reçoivent le même nombre de boosters en plus.

Le territoire européen n’est pas en reste puisque plusieurs pays s’emparent de cette question épineuse. Le Royaume-Uni a récemment publié son rapport annuel concernant “Les jeunes et les jeux de hasard”, à l’issue d’un enquête réalisée auprès des 11-16 ans. Le débat repose essentiellement sur l’assimilation de l’achat de lootbox au pari et aux jeux de hasard. Bien qu’ils soient tous deux mis en cause, cette question porte plus particulièrement sur les jeux dits “pay to win”, par opposition aux jeux ne proposant que des contenus cosmétiques. Pour les autorités belges, le verdict est sans appel : les lootboxes constituent bel et bien un jeu de hasard. De plus, la commission en charge des enquêtes souhaite étendre cette nouvelle législation à l’ensemble de l’Europe.

Lire aussi :  HGC 2018 - Team expert reprise par la structure Method !

Les autorités allemandes s’engagent dans le débat

En parallèle des problématiques de consommation, la question de l’addiction et de son traitement d’un point de vue clinique revient sur la table. Ces différentes raisons poussent aujourd’hui le Landesmedienanstalt (l’autorité en charge de la régulation des médias privés en Allemagne) à envisager une interdiction totale des lootboxes. Selon Wolfgang Kreissig, actuellement à la tête de la Commission de Protection de la Jeunesse, les lootboxes enfreindraient certaines lois de protection des jeunes consommateurs. La décision finale, attendue en mars, pourrait déboucher sur des sanctions financières visant les éditeurs de jeux incriminés.

Au-delà de l’interdiction pure et simple de ce type de modèle économique, il apparaît de plus en plus clairement que les réglementations qui l’encadrent tendent vers un durcissement. Cette évolution remettrait en cause les stratégies économiques d’éditeurs phares comme Riot Games et Blizzard. Dans cette perspective, les micro-transactions et les monnaies virtuelles pourraient sans doute occuper les controverses dans un avenir proche.

source (en anglais) : The Esports Observer

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur HearthStone

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire