League Of Legends

The interview in english is available for our english-speaking readers below the picture !

Brokenshard, le nouveau coach de la team League of Legends de GamersOrigin, était présent à la Gamers Assembly. Nous avons profité de sa présence pour recueillir son avis sur son nouveau statut de coach, l’European Masters et le nouveau système de franchise des LCS EU. Notre interview de Brokenshard est à retrouver ci-dessous en français et en anglais !

Brokenshard-interview-ga

We put the english interview for our english-speaking readers ! Click on the link « Brokenshard Interview » below to access the EN Interview.

English version of Brokenshard Interview
Q – I would like to come back to the job of a coach in League of Legends. Can you explain precisely on what and how you work ?

I believe a coach’s job, no matter what, strategic, head coach, psychological, is to help develop a player. Or help develop a player in a team, so if the coach is not able to help develop a player and to improve or assist him to improve and give him the tools to improve, then he’s not doing the job properly. The way I work is that I try to make 5 individuals work well together as a team. That was my goal when I came to GamersOrigin. So I was happy to see that they were already playing quite strong as a team. I have been  with the team for maybe like a week and a half now, I was doing a trial with them after my contract expired with KIYF. I was coaching them during the qualifier for ESL. I mean, for me, it’s quite an interesting experience because they already have a lot of teamplay together. So my job was just to polish. After this LAN and the further events, the ESL, the DreamHack and even the European Cup, I wanna take them to the next step. After winning this LAN, my job is to help develop them. So I’ll get them better scrim partners, more intense scrims atmosphere, more focus, more serious situations, so I can get them to the next level, so they can start being of the level of maybe even LCS team.

Q – You were previously coach for multiple well known structures (Team Dignitas, Red Canids, KIYF esports). You were lately free agent and became the new coach of GamersOrigin. Can we come back to this decision ?

I announced my free agency and immediatly on that same day, Tonerre messaged me and asked me for a trial with the team. I got into contact with the manager, with Lucas and we set up a time for a trial and went through the trial and almost instantly I really like the dynamic of the team. How they work, and I really enjoyed also working with the players, so when they offered me the spot, my decision was very easy. I believe that their team can easily dominate the european scene. Not just the french scene, also the European cup wich is also a very important tournament. I really do believe that they can become that team and I would very much like to have been a part of that.

Q – I assume that you didn’t share a lot of time with the team. Despite that, what are their strengths and their weaknesses and how will you improve their playstyle ?

Each individual player has their own strengths and I think that all together, all their strengths align super well so they have a super sense of teamplay. They are very smart, I like their aggression aswell, they’re not afraid to take risks, not afraid to make things happen and that’s the number 1 thing I like in a team. I like proactiv team rather than team that waits and waits and waits for lategame. My style and strategy is to be more aggressive and to be very proactiv and movement focus so I really like them like that.

Q – I truly hope that you will lead them to the European Masters… but do you think they have a chance against Origen and Insec ?

I mean… I mean obviously ! Here is the thing right, I have 0 faith in this sign by Origen… Anyone who watches or knows about the LPL or Chinas knows that Insec is not what he used to be and it’s just only one player. We don’t know where the rest of the roster’s coming. The question needs to be asked ! What players… who’s left ? Who they gonna get ? All the good national League players are in the European cup already, Mad Lions, the Movistar Riders, their players maybe could fill in Origen roster but they already in the team and for me, the best individual players in EU right now come from either the french or the spanish scenes.

Q – So ez win ?

I wouldn’t say easy win, we are not cocky but I am confident if we get to the EU masters and train hard and keep progressing in the way that we do, we have a very good shot of winning at all !

Q – Riot Games announced that the EU LCS will embrace the franchise system in 2019. What is your opinion on it ? Do you think it is beneficial for the competition ?

I believe so ! I think that one of the bad things that have hurt Europe in the past is that the investiment structure has been quite hard. I mean you know, everybody knows that Paris Saint Germain they backed away from the EU LCS in League of Legends because the investiments simply there was no return, so I think that even though the European culture is very much center on the relegation system and I think that the system can easily come back in the future, but only when there is more stability in League of Legends. So I think franchising, to the next 5 years, maybe 10 years, if League of Legends assuming it goes that long, is actually very good for the EU scene. It will help grow, it will help just push the organization level to the same of NA. And one thing that UE does 10 times better that NA is develop talent, so imagine the amount of talent that can be developed in more closed and organized and less stressful structure like a franchize ! Give it 3 or 4 years and we can see EU dominate things like before again.

Q – Thank you very much Brokenshard

Thank you very much !

séparateur league of legends

Interview de Brokenshard à la Gamers Assembly 2018

Q – J’aimerais que l’on revienne sur le travail d’un coach sur League of Legends. Est-ce que tu peux nous expliquer comment tu travailles ?

Je pense que le rôle de coach, peu importe quel coach vous êtes, est d’aider les joueurs à se développer ou du moins à se développer au sein de la team. Donc si le coach n’est pas capable d’aider un joueur à se développer et à s’améliorer en lui donnant les outils pour, il ne fait pas son travail correctement. La façon dont je travaille consiste à essayer de faire en sorte que les cinq individualités travaillent bien ensemble en tant que team. C’était mon but lors de mon arrivée chez GamersOrigin. J’étais donc heureux de voir qu’ils avaient déjà un teamplay très solide. Je suis avec la team depuis environ une semaine et demie, j’ai fait un test avec eux après l’expiration de mon contrat avec KIYF. Je les ai coaché durant le qualifier de l’ESL, pour moi c’était une expérience intéressante. Dès lors, mon travail était juste de l’améliorer encore plus. Après cette LAN et les prochains events (l’ESL, la DreamHack et meme l’European Masters), je veux les emmener encore plus loin. Mon travail est d’abord de remporter cette LAN. Je veux ensuite les aider à se développer et les emmener à un niveau encore supérieur. Je leur trouverais de meilleurs partenaires de scrims, une atmosphère d’entraînement plus intense avec plus de concentration. Ainsi, ils pourront peut-être atteindre un niveau proche de celui des LCS.

Q – Tu as été auparavant coach pour de nombreuses grandes structures (Team Dignitas, Red Canids, KIYF esports). Tu es depuis devenu le nouveau coach de GamersOrigin, est-ce que l’on peut revenir sur cette décision ? 

J’ai annoncé que j’étais free agent et le même jour, Tonerre m’a envoyé un message et m’a demandé de faire un essai avec la team. J’ai alors parlé avec le manager, avec Lucas et nous avons décidé d’une date pour l’essai. Durant cet essai, j’ai ressenti quasi instantanément la dynamique de la team et la manière dont ils travaillaient. J’ai vraiment aimé travailler avec les joueurs, donc quand ils m’ont proposé le spot, ma décision a été vraiment facile à prendre. Je pense que l’équipe peut facilement dominer, pas uniquement la scène française, mais aussi la scène européenne. De plus, l’European Masters est un tournoi vraiment important. Je pense vraiment qu’ils peuvent devenir la team qui dominera l’Europe et j’aimerais beaucoup faire partie de cette aventure.

Q – J’imagine que tu n’as partagé que très peu de temps avec la team. Malgré cela, est-ce que tu as pu identifier leurs forces et faiblesses ? Comment comptes-tu les améliorer ?

Chaque joueur a ses propres qualités et mises bout à bout, ces qualités donnent un super résultat en termes de teamplay. Ils sont vraiment intelligents. J’aime aussi leur style agressif, ils n’ont pas peur de prendre des risques, de créer des occasions et je pense que c’est ce que j’aime le plus dans une team. Je préfère les teams proactives aux teams qui misent tout sur le late game. Mon style et ma stratégie sont d’être agressif, très proactif et de se concentrer sur les rotations. J’aime donc beaucoup le fait qu’ils jouent comme ça.

Q – J’espère que vous arriverez à atteindre les European Masters… mais penses-tu que vous aurez une chance contre Origen et Insec ?

Je ne crois pas du tout en ce choix d’Origen. N’importe qui regardant ou se renseignant à propos de la LPL ou de la Chine sait qu’Insec n’est plus ce qu’il était et on en parle que d’un seul joueur. On ne sait pas ce que sera le reste du roster. La question est alors de se demander quels seront les joueurs… Qui reste-il ? Tous les joueurs nationaux sont déjà en train de participer à cet European Masters. Mad Lions, Movistar Riders, leurs joueurs pourraient convenir à Origen mais ils ont déjà une team. Pour moi, les meilleurs joueurs solo en Europe à l’heure actuelle viennent de France ou d’Espagne.

Q – Donc une victoire facile ?

Je ne dirais pas facile, nous ne sommes pas prétentieux mais je suis confiant sur le fait que nous allions à l’European Masters. Et si nous nous entraînons et continuons de progresser, nous avons une chance de le gagner.

Q – Riot Games a annoncé que les LCS EU allaient adopter le système de franchise en 2019. Que penses-tu de ce système ? Penses-tu qu’il soit bénéfique pour le futur de la compétition sur League of Legends ?

Je pense oui. Une des choses qui a empêché l’Europe de se développer dans le passé, c’est que l’investissement était compliqué. Je veux dire, tout le monde sait que le PSG s’est retiré de League of Legends car il n’y avait aucun retour sur investissement. En termes de sport, je pense que la culture européenne est centrée sur le système de relégation. Je pense que ce système pourrait d’ailleurs revenir dans le futur, mais seulement quand il y aura plus de stabilité sur League of Legends. Dès lors, je pense qu’adopter le système de franchise pour 5 voire 10 ans est bon pour la scène européenne. Cela l’aidera à grandir et à faire grandir les structures pour qu’elles égalent les Américaines. De plus, une chose que l’Europe fait 10 fois mieux que les NA est de développer ses talents. Imaginez donc le nombre de talents qui pourront être développés dans un système plus clos, plus organisé et moins stressant comme les franchises. Donnez-lui 3/4 ans et vous verrez une Europe dominante comme par le passé.

Q – Merci beaucoup Brokenshard

Merci beaucoup !

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -