Non classé

Figure majeure de la scène française d’Heroes of the Storm, Leviis est depuis le lancement des HGC 2018 un des quatre commentateurs officiels de la compétition. Son application dans son travail de caster participe à la constitution d’une pratique professionnelle en France ainsi qu’à une meilleure reconnaissance de la scène nord-américaine dans l’hexagone.

Leviis

Leviis – Un heureux hasard ? 

Personnage qui mérite d’être plus connu sur la scène française pour son travail soigné et son attention, Leviis a œuvré depuis 2015 à un projet autour d’Heroes of the Storm. Amateur de Blizzard ayant fait ses armes sur Azeroth avec World of Warcraft, Leviis a eu très peu de contacts avec l’esport et la compétition avant Heroes of the Storm. Son expérience du MOBA, constituée sur League of Legends s’est réellement affirmée lorsqu’en 2015 Heroes of the Storm est officiellement mis en ligne.

Repéré par GamersOrigin pour ses streams sur Heroes of the Storm, il est intégré et se retrouve sur le devant de la scène lorsqu’il faut quelqu’un capable de commenter une compétition. Ni une ni deux, prenant son courage à deux mains, il découvre ainsi le rôle de commentateur. Ce monde nouveau accroche très vite avec Leviis qui évolue depuis dans ce rôle de streamer, commentateur.

Découvrir l’esport par le cast

Leviis n’est pas un fan d’esport ou de l’univers étendu de Blizzard. Il ne connaît pas spécialement l’univers de Diablo, son initiation sur Starcraft a été faite par un ami qu’il regardait jouer durant son enfance. Pourtant, Leviis apprécie et accroche avec le MOBA ainsi que la mixité des univers. Il prend même un plaisir particulier à découvrir ces nouveaux mondes et va progressivement apprendre à mieux les connaître.

« Je suis une catégorie de joueur que Blizzard devrait venir chercher, ceux qui aiment l’univers sans aller chercher les détails du lore. »

Pour autant, son expérience ne s’arrête pas là. En 2016, il rejoint Millenium Heroes, structure qui connaît une forte évolution avec une communauté qui se soude autour des figures comme Malganyr, Saelind, Reboot, TRQR, Doomy ou encore Mascarade. Au sein de l’équipe, il intervient comme commentateur, développant sa pratique tout en découvrant toutes les scènes compétitives. Au début de l’année 2017, l’expérience sera d’autant plus forte avec la création des HGC. L’équipe décide alors de couvrir un maximum la compétition.

« C’était notre décision, pour que notre contenu soit esport, on voulait que toutes les régions soient couvertes. »

Un premier pas en Amérique

Dreamhack Austin 2016

Avant la formation des HGC, son lien avec la scène nord-américaine était déjà fort. Son lien avec elle a véritablement pris forme à partir de la Dreamhack Austin qu’il a commentée en avril 2016. Sa passion pour cette scène souvent moquée a été un élément constitutif de son travail de commentateur. Pourtant, en améliorant ses propres commentaires, il est parvenu à renverser la donne, donnant ainsi à la scène nord-américaine un premier appui sur le sol français.

« Avec les NA, j’aime le show, les taunts et les piques que s’envoient les joueurs durant les interviews. On a l’impression d’avoir une violence très forte entre les joueurs alors qu’ils sont tous potes, c’est quelque chose qu’on ne trouve qu’avec les NA. C’était pas facile au début de faire passer le message à des personnes qui ne prennent pas la scène au sérieux. Depuis ce Western Clash, il y a vraiment une amélioration qui se fait sentir. Les ratés de la scène NA, c’est vraiment marrant et on voit aussi les mêmes en Europe pourtant on ne les reprends pas de la même manière. Le plus gros challenge de cette scène, c’est pas le public mais les horaires qui bloquent la visibilité. »

L’officialisation de Blizzard

Au lancement des HGC 2018, Blizzard change le format et propose une chaîne de diffusion française des HGC. Pour s’occuper du cast, quatre commentateurs sont choisis : Malganyr, Leviis, Toon et Wookie. À la même période, Millenium Heroes se dissout, les membres suivant chacun leur propre voie tout en conservant un lien fort après l’expérience partagée. Le projet piloté par Blizzard est pour Leviis une opportunité d’améliorer le cast mais aussi de produire un contenu voulu professionnel. Dans la pratique quotidienne, c’est une charge de travail importante que Leviis a accepté afin de rendre la prestation à la hauteur de ses exigences pour le public.

« Être commentateur officiel m’a rendu plus responsable pour la communauté et plus professionnel. Désormais, j’essaie d’informer avant les matchs, je recherche des statistiques, je suis les scrims, les joueurs. J’ai beaucoup travaillé mon analyse en profondeur, ce travail est important pour comprendre et appréhender les matchs. La préparation des casts, ça représente près de 35 H par semaine. Un stream préparé, il n’est pas subi. La passion, le travail, ça permet de connaître l’évolution. Tu as une expérience dix fois pus riche avec un cast préparé peu importe le contenu, tu es capable de le développer. »

Un travail toujours plus professionnel

La critique sur son propre travail a beaucoup fait évoluer Leviis durant ces derniers mois ainsi que la pratique régulière du commentaire sur son stream personnel. En plus du suivi européen pour la chaîne officielle de Blizzard, tous les week-end, les HGC Amérique du Nord sont commentés sur sa chaîne avec parfois des invités comme le joueur de Team Freedom Killuziion. Il a étendu ses connaissances du milieu en fréquentant les joueurs, en démarchant les équipes pour des interviews vidéo publiées sur sa chaîne Youtube, lui permettant d’avoir un véritable regard interne à la compétition.

Leviis

Son regard rétrospectif sur son parcours est parfois sévère. Les récents progrès ont montré les failles du passé et il ne désire pas les voir se répéter afin que le contenu proposé soit plus proche des valeurs qu’il veut porter pour la communauté. C’est avant tout une question de méthode, de discipline pour Leviis qui avec l’expérience a su donner forme à un projet aujourd’hui abouti.

« Je regrette qu’en 2017 on n’ait pas plus approfondi la méthode de travail. Je vois le contenu que je proposais il y a un an et que certains proposent encore en professionnel aujourd’hui. Certains me trashaient pour ne pas avoir bossé mes casts en avance, mais aujourd’hui, on les retrouve parmi mes abonnés. C’est en se professionnalisant que l’on peut aider le jeu à se développer. »

Aujourd’hui, ce travail de longue haleine porte ces fruits. Récemment, Leviis a été recruté pour cast le tournoi PUBG Predator League organisé par PUBG France. Son expérience acquise durant ces dernières années est mise à profit, une mise en avant qui devrait voir de nouvelles évolutions courant 2018.

Un pied de chaque côté de l’Atlantique

La classe américaine

Le travail de Leviis lui a permis de connaître avec précision l’évolution de la scène européenne et nord-américaine. Nous avons profité de notre entretien pour avoir son analyse approfondie sur ces deux scènes de l’Ouest. Le cas de l’Amérique du Nord a principalement retenu notre attention avec les récents événements ayant mis en lumière un niveau de jeu plus solide que la rumeur ne laissait croire. Dans le viseur, deux équipes majeures : Tempo Storm et Heroes Hearth eSports.

« Tempo Storm a fait une grosse Mêlée Ouest avec une méta de mêlée qui les a placé 4ème ! Il fallait un peu plus pour passer, mais les émotions ont pris le dessus. Cependant, je pense qu’ils cachent leur jeu pour le MSB, ils préparent quelque chose. Heroes Hearth eSports aurait été top 1 si la première semaine il n’avait pas affronté Tempo Storm. Cette équipe fraîchement sortie d’Open Division qui commence contre le favori, deux ou trois semaines plus tard ils auraient pu gagner et devenir les favoris. S’il y a bien une équipe qui peut représenter l’Amérique du Nord c’est eux. C’est une bande de potes et ils enrichissent leur cahier de draft chaque semaine. Tempo Storm c’est des bêtes de guerre en LAN mais Heroes Hearth eSports… Ils peuvent faire des choses extraordinaires même si je ne les vois pas battre les coréens. »

Pour le reste des équipes, il est moins optimiste, en particulier pour LFM eSport et NoTomorrow. Il espère cependant que dans des meilleures conditions, des équipes comme Team Freedom ou Team Twelve, devenue Team Octalysis soit en capacité de redresser la barre. Si un joueur devait vraiment sortir du lot durant cette première phase, ce serait Khroen, assassin pour Heroes Hearth eSports.

« Khroen est le joueur le plus stable et le plus propre depuis le début. En plus, il est naturel, c’est un plaisir de le retrouver à ce niveau. Il se fait remarquer, en même temps avec un afro comme le sien il ne passe pas inaperçu en LAN. »

Leviis

L’éveil du vieux continent

En Europe, la domination des équipes comme Team Dignitas ou Fnatic a clairement donné le ton à cette première phase des HGC 2018. Pourtant, les changements à venir avec la phase de transfert sauraient être pour Leviis une véritable opportunité de changer la donne. Le début de la saison aurait été très largement bouleversé par le Rosterpocalypse de la fin d’année 2017, ne laissant pas assez de temps à toutes les équipes pour établir une véritable stratégie de jeu.

« La scène européenne sera vraiment plus intéressante durant la phase 2. Les changements difficiles de joueurs ont mis en difficulté des équipes pour se mettre en place et on a vu durant la phase une véritable évolution. J’espère qu’avec la prochaine, on retrouvera des équipes comme Fnatic avec des compositions qui vont vraiment faire la différence comme à la belle époque. »

Avant d’en arriver à cette seconde phase, les équipes qualifiées vont devoir se confronter au géant coréen et chinois durant le choc de mi-saison. Une rencontre d’envergure qui ne manquera pas d’être suivie par Leviis et l’équipe de commentateurs de BlizzHeroesFR.

Heroes of the Storm

Nous remercions Leviis pour l’entretien qu’il nous a accordé en lui souhaitant le meilleur dans ses projets à venir. Vous pouvez retrouver le cast des HGC Amérique du Nord sur son stream personnel et le cast des HGC Europe sur le stream officiel. Ses interviews de joueurs et d’autres contenus sont disponibles sur sa chaîne Youtube.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -