Non classé

Suite à la récente reprise des HGC 2018, nous avons eu la chance de rencontrer JayPL. Il est l’actuel tank de l’équipe Dignitas. À la sortie du match Dignitas contre Method, le joueur nous a livré ses impressions sur la saison et sur les premières rencontres avec le reste des compétiteurs.

Interview JayPL

JayPL – Tank de Dignitas

Jerome « JayPL » Trinh est depuis le 11 novembre 2015, membre de l’équipe Dignitas. Son rôle de Tank a longtemps été lié à celui de shotcaller et de drafter bien que cette année, il soit libéré de ces fonctions. JayPL est l’un des joueurs emblématiques de la scène européenne. Suite à la rencontre entre Dignitas et Method, nous avons eu l’occasion de le rencontre afin de revenir avec lui sur ce début de HGC 2018. Son regard éclairé sur la scène ainsi que sur le début de la compétition nous aura été très favorable et nous le remercions encore pour cette interview.

HGC

Interview de JayPL 

Q – La nouvelle saison des HGC commence après de nombreux transferts. Chez Dignitas, vous avez deux nouveaux joueurs, comment vous êtes-vous adaptés à ces changements ? 

JayPL – Ce qui est drôle, c’est que dans notre ancien roster avec Bakery, j’étais drafter et Shotcall par défaut, car on n’en avait pas. Cela m’épuisait énormément et on voulait vraiment changer cela au plus vite. Au final, le départ de Bakery et Ménè nous a permis de discuter avec d’autres joueurs dont Wubby et Poilk. Après la Blizzcon, on a décidé de faire ce changement, car nous sommes des joueurs ayant une bonne ambition, qui travaillent bien en équipe, sans oublier que nous sommes proches. C’est la première équipe avec laquelle je me marre vraiment bien, avec laquelle je partage une telle relation d’amitié en dehors de la relation professionnelle. L’arrivée de Wubby pour moi cela allège le travail et le hardworking en dehors des tournois. Je suis plus libre et léger sans toute la pression que cela représentait.

Le vécu des transferts

Q – Comment est-ce que tu as perçu ces nombreux changements ? Les affinités qui existent entre les joueurs ont dû être bouleversées par des équipes déchirées durant les transferts ? 

JayPL – Je pense que les transferts n’ont pas eu un impact énorme. En tant que professionnel, les départs, les changements ou trahisons d’une équipe à l’autre sont à mettre de côté. Avec Mené et Fnatic on est toujours en bons termes. Pour le moment, on n’a pas encore eu affaire à eux sur le ring, mais on envisage bien le face à face. On sent tous chez Dignitas que le roster que l’on a réussi à monter allait être l’Équipe, que l’année 2018 serait plutôt facile. Je pense d’ailleurs qu’on le prouve en ce moment. D’un point de vue extérieur, il est difficile de voir les agissements et les avantages ou défaut des joueurs. Nous avons vraiment fait nos calculs en cherchant à nous mobiliser au maximum durant ces HGC 2018.

Dignitas Roster

La nouvelle meta

Q – Les changements de gameplay 2018 et la refonte des supports ont sorti la meta axée sur le double support. Aujourd’hui, le format double support est présent, mais il faut avoir plusieurs cordes à son arc pour tenir en HGC. Vous avez observé ce changement de meta comme une opportunité ou comme un danger pour votre nouveau roster ?

JayPL – C’est drôle, car lorsque l’on a fait cette équipe-là, on était dans l’idée où la méta serait encore double support. La méta actuelle donne l’impression que le double support sort un peu dans certaines équipes. Nous ne jouons presque plus de doubles supports et nous nous adaptons vraiment à la méta. Nous avons de la chance, car dans l’équipe, les joueurs ont tous une grande sélection de héros possibles. Par exemple Wubby, qui peut jouer tous les mêlées, Abathur, Tassadar sans aucune hésitation. Snitch aussi peut jouer tous les assassins mêlés sans aucun problème. Chez Dignitas, on s’adapte vraiment et qu’on soit sur du double support, du triple tank, notre roster est capable de s’adapter à tous ces changements sous problèmes.

Une méta australienne ?

Q – Cette année, deux joueurs australiens ont rejoint l’Europe avec les transformations de régions. Tu as eu l’impression que ces joueurs avaient réussi à se démarquer ? Ont-ils apporté une forme de piment dans la conception du jeu par rapport aux Européens ?

JayPL – Il me semble qu’il s’agit de robadobah et Arcaner et franchement j’ai été étonné du niveau tout particulier d’Arcaner. En sachant que la région est moins développée dans les techniques d’Heroes of the Storm, quand on le voit jouer, on voit son ambition et son potentiel. On peut être déçu de savoir qu’il a été longtemps bloqué dans une région sans pouvoir s’exprimer comme aujourd’hui. De là à voir un véritable jeu australien se développer, c’est compliqué. On ne peut pas voir les joueurs d’une région mineure s’imposer, ils suivent simplement et le font parfaitement. Ils sont tous deux très bons malgré le décalage et suivent le mouvement malgré le retard qu’ils auraient pu avoir.

Dignitas JayPL

Dignitas vs Method

Q – Vous venez de remporter votre première rencontre contre Method. Ils étaient des concurrents plutôt sérieux dans les compétiteurs et vous avez réussi à vous en défendre avec une aisance inouïe. Pour vous, est-ce qu’il vous reste encore des challenges dans cette première phase des HGC ?

JayPL – Au tout début, je pensais Method et Fnatic ex-aequo en second comme principaux concurrents. Puis on a vu des matchs comme Fnatic contre Zealots et on a revu toutes nos prévisions. On ne voit plus la menace de ces deux équipes de la même manière. Method était vraiment l’équipe que je voyais en second, Fnatic moins, je connais les joueurs et je connais leurs faiblesses.

Après tous ces matchs HGC, on voit qu’ils utilisent régulièrement le backdoor pour gagner leurs matchs. Ils sont très bons, mais ils n’arrivent pas encore à faire quelque chose de bien. Pour Team Liquid pareil, ils ont été battus par un underdogs, Diamond Skins. Tous ceux qu’on l’on attendait se font battre par ces underdogs et on commence à redouter ces autres concurrents. On peut perdre contre toutes ces équipes et la menace reste présente, mais si on conserve notre jeu actuel, je pense qu’on peut sortir de la phase avec un 7/0.

Des nouvelles équipes en course

Q – Comment expliquerais-tu le phénomène ? La méta ou peut être les transferts ? 

JayPL Je pense que pour le coup, les Rosters swap sa fonctionne pour certaines équipes et moins pour d’autres. Des équipes comme Fnatic vont être beaucoup plus fortes dans les semaines à venir, ils n’ont pas vraiment eu le temps de se préparer correctement. En revanche, c’est difficile de ne voir que cet élément puisque même dans les nouvelles équipes il y a aussi eu du changement. Il faut reconnaître que ces équipes ont bien joué et que celle du top ont sûrement mal joué.

JayPL

L’attente de la rencontre

Q – Pour en revenir au match contre Method, dans quel état esprit étiez-vous alors que vous vous prépariez à rencontrer vos principaux concurrents ? 

JayPL – De mon côté, j’étais vraiment craintif, car je pense qu’ils sont vraiment bons. Le reste de l’équipe en pense tout autant, mais je suis celui qui avait le plus de craintes à ce propos. Au final, on s’est révélé au-dessus, sur la première partie on avait un plan défini en sachant qu’ils n’avaient pas de hard soaker, ni de dégâts. On savait qu’Alexstrasza aurait fait la différence sur les premiers sanctuaires, alors on les a laissés pour prendre de l’avance et au premier on avait un niveau d’avance, au second un autre et ça a snowball. On avait pas spécialement peur dans la partie, mais notre plan de jeu nécessitait du temps, on savait quoi faire et on connaissait nos chemins pour remporter la partie.

Pour Heroes, il faut vraiment voir que le jeu est stratégique, ce n’est pas parce qu’on laisse un objectif qu’on est derrière. Avoir un plan défini dès le début peut faire la différence. Ils ont dû jouer à 5 sur le sanctuaire, nous avions toujours un autre joueur sur une voie. À partir de là, on savait qu’on gagnerait tous les 4v4 si cela arrivait et dès le draft, on savait pertinemment ce qui allait se passer.

La future place de Maiev

Q – Une dernière question concernant la venue de Maiev dans le Nexus. On en sait encore peu sur ses talents, quel serait son potentiel dans les HGC ?

JayPL – Je n’ose pas trop m’avancer sur les nouveaux héros qui me donnent vraiment envie, mais qui ne sont pas assez présents. De ce que j’ai vu de Maiev, le kit a l’air excellent pour forcer les teamfights. Le problème, après c’est pour la phase de lane, elle n’a pas énormément de dégâts. Elle peut être bonne en roaming, mais la méta actuelle c’est du wave clear donc si tu en as, tu gagnes la rotation et tu gagnes à l’expérience. C’est un peu pour cette raison que l’on fait beaucoup de 3-0 avec beaucoup de niveaux de différence. On excelle dans cette pratique et Maiev aura du mal à rentrer dans ce cadre. Sur des cartes à deux voies, elle pourra sûrement trouver sa place, mais en dehors, c’est difficile de se passer de wave clear.

Q – Merci beaucoup pour cette interview JayPL, nous te souhaitons bonne chance ainsi qu’à Team Dignitas dans les semaines à venir.

Vous pouvez suivre toute l’actualité de JayPL sur son compte twitter.

HGC

Suivez l’évolution des HGC 2018 sur notre portailHGC 2018

 

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -