Kingzone DragonX arrive au MSI 2018 avec un désir de revanche

Vainqueur “facile” du Spring Split en LCK, les Kingzone DragonX arrivent au MSI avec un statut de grandissimes favoris. Attention toutefois à ne pas reproduire les erreurs du passé.

Kingzone-Dragon-X-LoL

Une année 2017 avec un goût d’inachevé

Jusqu’à cette année, la structure évoluait sous les couleurs de Longzhu Gaming. Elle était alors connue comme une équipe de ventre mou de championnat. Si elle était assez bonne pour éviter la relégation, elle n’était pas assez forte pour prétendre à une place en playoff. Cela a très vite changé au Summer Split 2017. Alors que personne ne les attendait, les Longhzu vont réaliser une sublime saison régulière. Ils finissent premiers de celle-ci en 14-4. Ils accèdent donc directement à la finale de la LCK.

Là, ils affrontèrent des SK Telecom de retour sur le devant de la scène. Preuve qu’ils étaient encore sous-estimés, ils abordèrent cette finale avec le statut d’outsider. Pourtant, ce seront eux qui sortiront vainqueurs de cette finale 3-1. Dès lors, ils arrivèrent aux Worlds avec un statut de favoris. La phase de groupe confirma ce statut au vu de la facilité déconcertante de leurs victoires. En quarts de finale, ils affrontèrent des Samsung Galaxy alors en perte de souffle. La game se conclut en 3-0, seulement c’est Samsung et non Longzhu qui l’emporta. Cataclysme, les favoris venaient de tomber. Quelques semaines plus tard, ce sera Samsung qui soulèvera la coupe, laissant un goût amer dans la bouche des Longzhu.

Longzhu GamingCrédit : OGN

Lire aussi :  Fnatic au MSI 2018 - Marcher sur les pas des illustres anciens

Un Spring Split disputé le couteau entre les dents

Autant vous dire que Longzhu, renommé en Kingzone DragonX entre temps, est arrivé au Spring Split avec une envie de revanche. Le moins que l’on puisse dire est qu’ils ont tout balayé sur leur passage. Ils finissent la saison régulière premiers avec un score de 16-2. Les choses sont annoncées, les Kingzone DragonX viennent pour le titre et rien d’autre.

En finale, ils affronteront la surprise de ce Spring Split, les Afreeca Freecs. Si ceux-ci avaient déjà fait quelques apparitions en playoffs, c’est la première finale à leur actif. Cette finale, ils la commenceront de la meilleure des façons en remportant la première game. Si on avait pu croire à un remake du quart de finale des Worlds du côté de Kingzone DragonX, il n’en fut rien. Ils surent se ressaisir et remportèrent les trois games suivantes. Ils remportèrent ainsi le titre LCK pour deuxième split consécutif et arrivent donc au MSI avec le désir de remporter leur première compétition internationale.

Crédit d’image à la une : SPOTV

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur eSport sur League of Legends, PUBG et Fortnite

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.