La Ligue Féminine – Troisième édition !

Après deux saisons réussies, NiwaaSan revient avec l’une des plus grandes compétitions exclusivement féminines d’Europe : la Ligue Féminine. Comme les précédentes éditions, l’objectif est toujours le même, professionnaliser les femmes dans l’esport ! Dès demain, le 9 mai, les joueuses s’affronteront pour un cashprize de 1.000 euros !

La-Ligue-Féminine-2019

Après deux tournois lors de l’année précédente, Sonia “NiwaaSan” Allam revient avec le tournoi qui a fait une grande partie de sa réputation, la Ligue Féminine. Depuis son lancement, soit le 24 février 2018, la ligue a attiré curiosité, enthousiasme et espoir. Malgré quelques dramas qui auraient pu enterrer le projet, la fondatrice a relancé la machine pour un second événement la même année. Cette seconde édition fut un grand succès. Notamment grâce à l’aide de l’organisation espagnole, MovieStar Riders. Cette dernière a apporté un soutien médiatique au tournoi. Le projet est passé d’une simple compétition amateur, à un réel rendez-vous pour les joueuses ! Une chance pour être enfin sous les feux des projecteurs !

Le but de l’événement n’a toujours pas changé. Celui d’offrir à la communauté féminine une opportunité de participer à une compétition qui leur est exclusivement dédiée. Ceci en parallèle avec les autres tournois. Bien sûr, l’idée est de leur faire découvrir le jeu en équipe, le monde de la compétition, de leur permettre d’améliorer leur niveau et objectif final, d’arriver à les faire entrer dans de grandes équipes féminines.

Troisième édition de la Ligue Féminine

Cette année, nous allons sans doute connaître l’équipe qui succèdera à la composition européenne de Wasted Potential (Naelynn, Tigriuke, Goryczka, Cathrine et Pjush). D’ailleurs, elles ont été recrutées par la structure danoise, Singularity. Pour cela, nous pourrons compter sur les rosters européens présents à la Women’s Esports League : Lazarus, Beşiktaş e-Sports Club, Out of the Blue Team, Zombie Unicorns, S2V Female

Ne mettons pas de côté les line-up françaises. Outsiders du tournoi, elles tenteront de mette des bâtons dans les roues des favoris : Project Conquerors, Oserv ESPORT, Elysium Esport, Omerix eSport

Pour ce troisième championnat féminin, NiwaaSan a composé avec le soutien de grandes entreprises informatiques telles que Intel et Acer Predator. De plus, elle aura l’apport médiatique du média français, aAa. Les matchs de La Ligue Féminine seront retransmis sur la aAa TV, à partir du 9 mai en host et à partir du 16 mai en live depuis leur studio.

Format du tournoi

Concernant le format de la compétition, les matchs se dérouleront tous les jeudi de 20h à minuit à partir du 9 mai. Les équipes s’affronteront en BO1, match aller et retour. Il y a aura play-offs, demi-finales, 3e place et finale. L’événement sera étalé sur un mois.

Au-delà de la médiatisation de l’événement et du souhait des joueuses de se professionnaliser, le tournoi est doté d’un montant de 1.000 euros de cashprize. Vous pouvez suivre l’ensemble de la compétition via le lien Gamepedia rédigé à l’occasion.

Tous les feux sont au vert pour que l’événement ait autant de succès que la précédente édition. La ligue se professionnalise de plus en plus, des équipes de toute l’Europe se rassemblent pour y participer et les soutiens sont de plus en plus gros. Il n’y a plus qu’à attendre demain pour découvrir les premiers matchs !

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur freelance pour Connectesport • Community Manager et rédacteur chez Team Oplon

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.